Conditions de vie en milieu urbain

-

Documents
236 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fondation européenne pour Γ amélioration des conditions de vie et de travail Conditions de vie en milieu urbain Vue d'ensemble des facteurs affectant la vie urbaine dans la Communauté européenne Loughlinstown House Shankill, Co. Dublin, Irlande Fondation européenne ι—' pour l'amélioration des π conditions de vie et de travail r—' Conditions de vie en milieu urbain Vue d'ensemble des facteurs affectant la vie urbaine dans la Communauté européenne Loughlinstown House Shankill, Co. Dublin, Irlande Téléphone: 826888 Telex: 30726 EURF El Cette publication est aussi éditée dans les langues suivantes: DE - ISBN 92-825-6458-4 EN -N 92-825-6456-8 IT - ISBN 92-825-6459-2 Une fiche bibliographique figure à la fin de l'ouvrage. Luxembourg: Office des publications officielles des Communautés européennes 1986 ISBN 92-825-6457-6 N° de catalogue: SY-47-86-397-FR-C Imprimé à la Fondation européenne © Copyright: FONDATION EUROPEENNE POUR L'AMELIORATION DES CONDITIONS DE VIE ET DE TRAVAIL, 1986. Toute demande d'autorisation de reproduction ou de traduction devra être adressée au Directeur de la Fondation (European Foundation for the Improvement of Living and Working Conditions, Loughlinstown House, Shankill, Co.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 37
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Fondation européenne
pour Γ amélioration des
conditions de vie et de travail
Conditions de vie
en
milieu urbain
Vue d'ensemble des facteurs affectant la vie urbaine
dans la Communauté européenne
Loughlinstown House
Shankill, Co. Dublin, Irlande Fondation européenne
ι—'
pour l'amélioration des π
conditions de vie et de travail
r—'
Conditions de vie
en
milieu urbain
Vue d'ensemble des facteurs affectant la vie urbaine
dans la Communauté européenne
Loughlinstown House
Shankill, Co. Dublin, Irlande
Téléphone: 826888 Telex: 30726 EURF El Cette publication est aussi éditée dans les langues suivantes:
DE - ISBN 92-825-6458-4
EN -N 92-825-6456-8
IT - ISBN 92-825-6459-2
Une fiche bibliographique figure à la fin de l'ouvrage.
Luxembourg: Office des publications officielles des Communautés européennes
1986
ISBN 92-825-6457-6
N° de catalogue: SY-47-86-397-FR-C
Imprimé à la Fondation européenne
© Copyright: FONDATION EUROPEENNE POUR L'AMELIORATION DES CONDITIONS DE VIE
ET DE TRAVAIL, 1986. Toute demande d'autorisation de reproduction ou de traduction devra être
adressée au Directeur de la Fondation (European Foundation for the Improvement of Living and
Working Conditions, Loughlinstown House, Shankill, Co. Dublin, Irlande) PRÉFACE
Cette synthèse des tendances et des processus qui, dans la Communauté
européenne, ont une influence sur les conditions de vie en milieu urbain, est le
résultat des recherches confiées â l'extérieur par la Fondation européenne dans
le cadre de son programme annuel pour 1984. C'est un des premiers résultats du
programme de recherche de la Fondation sur l'environnement urbain, et il montre
bien que la Fondation se préoccupe toujours plus des conditions de vie et des
problèmes d'environnement.
Si les conditions de vie en milieu urbain sont un nouveau thème de travail pour
la Fondation, elles ont déjà fait l'objet de nombreuses recherches, dans
plusieurs pays et dans le cadre d'organisations internationales. Il a donc été
décidé, avant d'entreprendre l'important travail de recherche dans ce domaine,
de procéder à une synthèse des stratégies, des tendances et des recherches
actuelles en tenant compte des stratégies existantes, surtout celles de la
Communauté européenne, et des grandes mutations socio-économiques qui ont
caractérisé la vie urbaine dans les années 1980 et 1990. On pourra ainsi
rassembler des données utiles permettant d'évaluer la situation actuelle et
de définir les priorités en ce qui concerne les travaux de la Fondation dans ce
domaine. Il a été demandé fin 1984 â la "School of Advanced Urban Studies" de
Bristol, sous la direction du professeur Murray Stewart, d'entreprendre cette
tâche.
Deux réunions de coordination ont eu lieu pendant les recherches afin de
débattre des problèmes et des progrès accomplis. Ont participé â ces réunions
des représentants du comité d'experts de la Fondation, de la Commission
européenne, des syndicats, des employeurs, d'autres organisations
internationales oeuvrant dans ce domaine : OCDE, Conseil de l'Europe, Commission
économique des Nations-Unies pour l'Europe. Ces organisations ont fourni une
aide inestimable en mettant â la disposition des chercheurs des données
actualisées et des informations sur les travaux déjà faits dans ce domaine pour
éviter de refaire les mêmes recherches.
Avant la publication de ce rapport, une réunion organisée à Bruxelles le 24 juin
1986 a permis aux représentants des employeurs, des syndicats et des
gouvernements - groupes que l'on retrouve au conseil d'administration de la
Fondation - d'évaluer les conclusions de la recherche. Étaient également
présents un membre du comité d'experts de la Fondation, le responsable de
recherche et la personne dirigeant l'équipe. Le comité a convenu à l'unanimité que le présent rapport contenait de
nombreuses informations utiles et intéressantes qui pourraient aider la
Fondation à formuler les priorités de son programme de recherche. Cette analyse
des tendances et des problèmes existant dans les zones urbaines est nécessaire
et donnera peut-être lieu à des débats utiles sur les actions â mener dans ce
domaine par la Communauté.
Passant du général au particulier, les représentants des syndicats ont souligné
qu'il fallait agir avec circonspection si on voulait élaborer des
recommandations spécifiques en ce qui concerne le logement et autres éléments
des conditions de travail en milieu urbain, surtout au sein de la Communauté
européenne. Le domaine est vaste, et la Fondation doit être très sélective dans
ses recherches futures si elle veut jouer un rôle concret en ce qui concerne
l'amélioration des conditions de vie. Des études plus détaillées sont
nécessaires de manière à ce que l'on puisse élaborer les recommandations
appropriées. D'autres recherches entreprises par la Fondation, comme celles sur
les nouvelles formes de travail et d'activités et 1'industrie du bâtiment, ont
aussi leur importance dans ce contexte, et il faudrait tenir compte de
l'évolution que l'on remarque dans ces domaines et de son influence sur les
conditions de vie. Les politiques actuelles en ce qui concerne l'économie,
l'environnement et le transport exercent également une influence considérable
sur la qualité de la vie dans les zones urbaines, et 1 'interaction de ces
politiques doit être étudiée plus à fond.
Le représentant des employeurs a estimé que ce rapport constituait une première
étape utile dans les études entreprises par la Fondation puisqu'il met en
relief les tendances socio-économiques et les stratégies qui affectent les zones
urbaines de la Communauté européenne. On a peut-être négligé dans ce rapport les
questions de politique de la consommation et l'urbanisme. Ce rapport, bien qu'il
présente des observations sur l'évolution de la société, ne fait pas de
recommandations en ce qui concerne la politique à adopter à l'avenir et il ne
montre pas clairement si une politique européenne du logement est possible ou
désirable. Pour le représentant des gouvernements, les auteurs ont entrepris un travail
difficile quand ils ont analysé l'énorme recherche déjà faite sur les zones
urbaines, et ce rapport fournit une image précise des tendances et des
problèmes.Une recherche au niveau international permettrait de préciser les
liens de cause à effet qui existent entre les facteurs de changement en milieu
urbain. Même s'il ne faut pas négliger d'identifier les groupes à problèmes et
de mieux comprendre les causes de leur situation, il faut se souvenir que ces
groupes ne sont pas les seuls à être en difficulté. Il est vrai que le marché
tend â être un facteur de discrimination contre les nouveaux arrivés, que ce
soit sur le marché du travail ou celui du logement. Ceux qui sont déjà intégrés
au système sont mieux protégés, et il est peut-être donc préférable de
s'intéresser en particulier aux plus défavorisés. Il serait utile d'étudier
de manière plus détaillée les liens qui existent entre les politiques du marché
du travail et du logement, ce qui n'a pas été fait par d'autres organisations
internationales qui s'intéressent à la recherche en milieu urbain. Une évolution
dans les conditions de travail a une influence sur le logement et vice-versa.
Une plus grande mobilité au niveau géographique et sectoriel, la réduction du
temps de travail, la formation continue, le travail posté, le travail à temps
partiel exercent peut-être une influence importante sur le régime de propriété
du logement et la mobilité. L'influence des structures urbaines et du logement
sur les conditions de travail exige, elle aussi, des recherches
supplémentaires. La Fondation est le cadre idéal pour ce genre d'étude
puisqu'elle a pour mandat d'étudier ces liens.
Après discussion, le comité a approuvé la publication du rapport.
Wendy O'Conghaile
Responsable de recherche
Dublin, Octobre 1986 UNIVERSITY
OFBRISTOL
SCHOOLFORADVANCED
URBANSTUDIES
S ■ A ■ U ' S Rodney LoöS6 Grange Road Bristol BS8 4EA
___^_^Telephone 0272 741117
LES CONDITIONS DE VIE EN MILIEU URBAIN
Paul Burton
Ray Forrest
et
Murray Stewart
Université de Bristol
Angleterre, Royaume-Uni
Novembre 1985
84-II-B-3-3030-20
Professor Murray Stewart ■ Director Wi Hamtteton Administrator