étude de l
39 pages
Français

étude de l'accidentologie domicile - travail V2-1

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en VAUCLUSE Octobre 2009 Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / octobre 2009 – V2.1 1 RAPPORT SOMMAIRE 1 CADRE ET OBJECTIFS ...............................................................5 2 DONNEES STATISTIQUES GENERALES...................................7 2.1 Le Vaucluse par rapport à la France...................................................... 7 2.2 Les caractéristiques générales en Vaucluse.......................................... 9 2.3 La répartition temporelle ...................................................................... 10 2.3.1 Evolution annuelle 10 2.3.2 Evolution mensuelle2.3.3 Evolution journalière 11 2.3.4 Evolution Horaire2.3.5 Evolution suivant la luminosité 12 2.3.6 Les accidents suivant les conditions atmosphériques 13 2.4 La répartition spatiale........................................................................... 14 2.4.1 Localisation au niveau départemental 14 2.4.2 Localisation suivant le lieu2.4.3 Localisation en section courante et en intersection 15 2.4.4 Les accidents par catégorie de route2.4.5 Les accidents suivant le profil de la chaussée2.5 Les conducteurs impliqués ................................................................... 17 2.5.1 Le sexe ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 153
Langue Français

Exrait

 
    
 
Etude de laccidentologie des trajets domicile  travail en VAUCLUSE
O c t o b r e 2 0 0 9
 Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / octobre 2009 – V2.1
 SOMMAIRE  1 CADRE ET OBJECTIFS............................................................... 5 2 DONNEES STATISTIQUES GENERALES................................... 7 2 . 1  a F r a n c e p u c l u s e VaL e à l a p p o r t r a r...................................................... 7 2 . 2 L e s a r a c t é r i s t i q u e s c é n é r a l e s g n e a u c l u s e V.......................................... 9 2 . 3  e mp o r e l l e t é p a r t i t i o n rL a...................................................................... 10 2 . 3 . 1 Ev o l u t i o n a n n u e l l e 10 2 . 3 . 2 Ev o l u t i o n me n s u e l l e 10 2 . 3 . 3 Ev o l u t i o n j o u r n a l i è r e 11 2 . 3 . 4 Ev o l u t i o n H o r a i r e 11 2 . 3 . 5 Ev o l u t i o n s u i va n t l a l u mi n o s i t é 12 2 . 3 . 6 Le s a c c i d e n t s s u i v a n t l e s c o n d i t i o n s a t mo s p h é r i q u e s 13 2 . 4  s é p a r t i t i o n p a t i a l eL a r........................................................................... 14 2 . 4 . 1 Lo c a l i s a t i on a u n i v e a u d é p a r t e me n t a l 14 2 . 4 . 2 Lo c a l i s a t i o n s u i v a n t l e l i e u 14 2 . 4 . 3 Lo c a l i s a t i o n e n s e c t i o n c o u r a n t e e t e n i n t e r s e c t i o n 15 2 . 4 . 4 Le s a c c i d e n t s p a r c a t é g o r i e d e r o u t e 15 2 . 4 . 5 Le s a c c i d e n t s s u i v a n t l e p r o fi l d e l a c h a u s s é e 15 2 . 5 udnouetcLc sepmilsri uqsé................................................................... 17 2 . 5 . 1 Le s e x e 17 2 . 5 . 2 Le s t r a n c h e s d ’ â g e 17 2 . 5 . 3 La c a t é g o r i e s o c i o p r o fe s s i o n n e l l e 18 2 . 5 . 4 L’ a n c i e n n e t é d u p e r mi s 18 2 . 5 . 5 L’ u t i l i s a t i o n d e s é qu i p e me n t s d e s é c u r i t é 18 2 . 5 . 6 L’ a l c o o l é mi e 19 2 . 6 l e s v mp l i qu é s  ié h i c ul e s......................................................................... 20 2 . 6 . 1 Le s t y p e s d e v é h i c u l e s 20 2 . 6 . 2 l e s t y p e s d e c o n f l i t 20 2 . 6 . 3 La ma n o e u v r e 21 2 . 6 . 4 Le s o b s t a c l e s f i x e s h e u r t é s 21 2 . 7  t a t i s t i qu e s ’ a na l y s e l u r sC o n c l u s i o n.................................................... 22  3 ANALYSE DES PROCES VERBAUX......................................... 23 3 . 1 L a mé t h o d o l o g i e.................................................................................... 23 3 . 2  c é n a r i i sL e s............................................................................................ 25 3 . 2 . 1 Sc é n a r i o N ° 1 ( c a s g é n é r a l ) 25 3 . 2 . 2 Sc é n a r i o N ° 2 27 3 . 2 . 3 Sc é n a r i o N ° 3 29 3 . 2 . 4 Sc é n a r i o N ° 4 31 3 . 2 . 5 Sc é n a r i o N ° 5 33 3 . 2 . 6 Sc é n a r i o N ° 6 35  Glossaire :........................................................................................................ 37  Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / octobre 2009 – V2.13
1 Cobjeetsfadrceit  L’insécurité routière, déclarée « grande cause nationale » depuis 2002, a fortement reculée de manière significative en Vaucluse.  L’étude globale sur les accidents constatés en Vaucluse montre une part importante de ce type d’accidents et notamment aux heures de pointe du matin, du midi et du soir. Ces accidents concernent donc principalement des trajets domicile – travail.  En effet sur 3745 accidents corporels recensés sur la période 2003 – 2007, il ressort que 757 accidents concernent au moins un usager sur son trajet domicile- travail soit 20,2%.  L’objectif de cette étude est : ¾ de mieux connaître les enjeux sur ces accidents, ¾ de trouver des scénarii types d’accidents afin de pouvoir monter des actions à mener vis-à-vis de ces usagers.  L’étude portera donc sur une analyse statistique du fichier accidents sur la période 2003 – 2007. Elle sera réalisée à partir des données accidents recensés par les forces de l’ordre et retranscrites dans un fichier exploité par le logiciel Concerto appelé « BAAC ».  Ces données nous ont été fournies par la DDEA du Vaucluse au format Excel. Elles contiennent les éléments principaux de l’accident : ¾ Sur les caractéristiques (commune, intersection, type de collision, …), ¾ Sur les lieux (localisation de la route, son PR, le tracé en plan, le profil en long,…), ¾ Sur les véhicules (catégorie de véhicules, obstacle heurté, manœuvre, …), ¾ Sur les usagers (conducteur, piéton, âge, alcoolémie utilisation des équipements de sécurité, …), ¾ Sur les conséquences corporelles (nombre d’usagers impliqués, de tués, de blessés hospitalisés, de blessés non hospitalisés, …).  Dans un second temps, une sélection des procédures d’accidents réalisés par les forces de l’ordre sera effectuée afin de mieux connaître ce type d’accidents notamment les différentes situations : ¾ En conduite avant l’accident, ¾ La manœuvre avant l’accident, ¾ La réaction du conducteur ¾ Le choc.  Avant toute analyse, nous souhaitons attirer l’attention du lecteur sur la différence entre accidents domicile-travail et utilisation professionnelle.  Les accidents domicile-travail sont des accidents qui se produisent à l’occasion d’un déplacement entre le domicile et le lieu de travail ou entre le lieu de travail et le lieu de restauration habituel.  A ne pas confondre avec les accidents d’utilisation professionnelle qui sont des accidents qui ont eu lieu à l’occasion d’un déplacement nécessaire à l’exécution du travail.  
 Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / Octobre 2009 – V2.15
2 Dtassttionesnéarénseleuqiégs  2.1 Le Vaucluse par rapport à la France  Ces données sont issues de l’Observatoire National Interministériel de Sécurité Routière. Il comprend d’une part le bilan des accidents 2008 comparée à la France et l’indicateur d’accidentologie locale (IAL).  En 2008, le nombre d’accidents au km annuel (densité d’accidents) est 1,3 fois plus élevé que la moyenne nationale.  Le risque de tués global (nombre de tués rapporté à la population) est très défavorable.  Le Vaucluse : ª Superficie: 3 567 km ² ª Population: 499 665 habitants ª Densité: 140 habitants au km² (108 pour la France) ª Parc de voitures de tourisme: 287 728, soit 0,58 voiture par hab. (0,52 pour la France) ª Part des tués locaux: 86,36 %(76,23 % pour la France)    Année 2008 Nombre Ran sur 96 Comparaison France (2) départements (1) Population 0,85%499 665 49 Accidents corporels535 39 0,72% Tués44 43 1,03% Tués/million d'habitants 7388 44 Blessés685 41 0,73% (1) classés par ordre décroissant (2) Part du département dans le total France sauf pour le ratio des tués par million d'habitants pour lesquels est donnée la valeur du ratio pour la France.   Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / Octobre 2009 – V2.17
L'indicateur d'accidentologie locale tient compte de la décomposition entre les différents réseaux (autoroutes, routes nationales, départementales et voirie urbaine), et du trafic correspondant. Il permet une comparaison plus rigoureuse entre départements.   Données 2004 - 2008  IAL Autoroutes Routes nationales et Agglomération 2008 départementales  Tués Tués % Ris ue % tués Ris ue % Ris ue tués relatif relatif tués relatif FRANCE 1,00 68,3% 1,00 18,8%1,00 1,00 1,00 6,5% VAUCLUSE 23,0% 1,63 65,1% 1,24 6,3% 1,160,97 1,21 PACA 1,39 33,4% 1,10 55,3% 0,54 7,4%ND 1,28 Ce tableau donne le risque départemental (tués sur cinq ans rapportés au parcours) suivant les différents réseaux : autoroutes, routes nationales et départementa les en rase campagne ou en agglomération de moins de 5 000 habitants. Le risque en aggl omération de plus de 5 000 habitants est calculé à partir de la population des entités urbaines (voir méthodologie dans le rapport sur les indicateurs d'accidentologie locale). L'IAL (indicateur d'accidentologie locale) est une pondération des risques relatifs (rapportés au risque France) par réseaux, en fonction de l'importance relative des parcours sur les différents réseaux. Exemple : un IAL de 1,30 signifie qu 'il y a eu sur cinq ans 30% de tués en plus dans ce département par rapport au bilan qu'il y aurait eu si les taux de ri sque sur ces différents réseaux avaient été ceux de l'ensemble de la France.   Il est important de noter que cet indice a chuté très fortement par rapport à 2007 puisquil était de 1,87 tout comme sur la période de 5 ans, on passe dun IAL de 1,5 à 1,21.  
 Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / Octobre 2009 – V2.18
 2.2 Les caractéristiques générales en Vaucluse  Sur la période d’étude 2003 – 2007, il a été recensé sur le département du Vaucluse :    BHaccidents tués gravité BNH tous acci3745 322 3415 1488 8,6 dom /757 64 285 672 8,5 travail %20,2 19,9 19,2 19,7  
800 4000 700 3500 600 3000 500 2500 400 2000 300 1500 200 1000 100 500 0 0 accidents tués BH BNH gravité dom / travail tous acci   Bilan : Les accidents impliquant au moins un conducteur sur son trajet domicile travail ne sont pas en quantité négligeable puisqu’ils représentent 1 accidents sur 5.  Lesconséquences corporelles suivent les mêmes tendancesque pour l’ensemble des accidents.  BH : blessé hospitalisé BNH : blessé non hospitalisé Gravité : nombre de tués pour 100 accidents
 Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / Octobre 2009 – V2.19
2.3 La répartition temporelle 2 . 3 . 1 E v o l u t i o n a n nu e l l e accidents 2003 2004 2005 2006 2007 tdroamvail/ 148 119 113182 195 tous acci 658 644 553838 757 200 900 180800 160700 140600 120500 100 80 400 60 300 40 200 20 100 0 0 2003 2004 2005 2006 2007 dom / travail tous acci  Hormis l’année 2004, les accidents domicile-travail suivent la même baisse que l’ensemble des accidents. 2 . 3 . 2 E v o l u t i o n m e ns u e l l e accidents janv. févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc dom / travail66 67 64 51 63 55 65 50 74 76 61 65 tous acci215 239 286 274 303 342 357 320 312 292 276 234 80 400 70 350 60 300 50 250 40 200 30 150 20 100 10 50 0 0 janv. févr mars avr mai juin juil août sept oct nov déc dom / travail tous acci  Les accidents domicile-travail restent à peu près constants sur toute l’année, à l’inverse de l’ensemble des accidents où on note une augmentation dans la période estivale.  Le mois d’août est celui où il y a moins d’accidents de ce type (usagers en vacances donc accidents codifiés loisir ou promenade).  Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / Octobre 2009 – V2.110
2 . 3 . 3 E v o l u t i o n j o ur n a l i è r e accidents Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche do m /126 travail 48135 132 142 152 22 tous acci 492 527 638 615499 490 484 160 700 140600 120500 100 400 80 300 60 40 200 20 100 0 0
dom / travail tous acci  Ces accidents sont répartis uniformément du lundi au vendredi avec toutefois une augmentation progressive le vendredi.  Le samedi, la population domicile- travail étant moindre, ces accidents sont 3 fois moins nombreux, tout comme le dimanche où cette fois-ci on ne retrouve presque plus d’accidents de ce type. 2 . 3 . 4 E v o l u t i o n H o r a i r e Tranche e NB Nb horaireaNcBciTNubésgravitéhTorraanicrheacciTuésgravité 0-1h2 0 0,012-13h 5,753 3 1-2h3 1 33,313-14h48 2 4,2 2-3h2 1 50,014-15h 11,942 5 3-4h1 0 0,015-16h 0,021 0 4-5h9 4 44,416-17h41 2 4,9 5-6h6 1 16,717-18h 3,586 3 6-7h 17,617 318-19h65 6 9,2 7-8h 8,3109 919-20h44 3 6,8 8-9h 3,879 320-21h 25,024 6 9-10h36 4 11,121-22h11 1 9,1 10-11h17 1 5,922-23h 33,39 3 11-12h 11,526 323-24h6 0 0,0
 Etude de l’accidentologie des trajets domicile – travail en Vaucluse AJCE-09148 / Octobre 2009 – V2.111