Stations de compostage - Fiche N°8  (Page 1 à 24)
27 pages
Français

Stations de compostage - Fiche N°8 (Page 1 à 24)

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
27 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Principes de base - Production de compost et traitement des déchets - Contraintes biologiques - agronomiques - économiques - ...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 décembre 2011
Nombre de lectures 304
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

STATIONS DE COFIMCPHOES TNAoG 8EProGeCo | ReCoMaP8
ProGeCo | ReCoMaP
Fiche no85/71TMAABTLIEE RDEESS STATIONS DE COMPOSTAGETABLE DES MATIERES...............................................................1LISTE DE FIGURES...................................................................1LISTE DE TABLEAUX.................................................................2-3TABLEAU DES ABBREVATIONS..................................................4FICHE NO 8...........................................................................5STATIONS DE COMPOSTAGE..................................................51.Introduction..................................................................52.0.Principes de base...........................................................62.1. Production de compost et traitement des déchets...............62.2.Contraintes biologiques.................................................82.3.Considérations agronomiques........................................152.4.Contraintes économiques...............................................213.0. Les differentes techniques de compostage.......................25 3.1. Le compostage passif.....................................................253.2. Le compostage intensifié................................................333.2.1.Broyage…………………………………………...............343.2.2.Retournement………………………………………………383.2.3.Ventilation…………………………………………………..453.2.4.Contrôle hygrométrique.................................................493.2.5.Types d'andains.............................................................514.Synthèse conclusive.......................................................54 LISTE DE FIGURES Fig 1:Un des nombreux dépôts sauvage de son de riz àMadagascar.................................................................5Fig 2:Une benne RO&RO chargée en déchets verts sur un point de regroupement à Tanga en Tanzanie.............................6Fig 3: Le compostage en trois dimensions..................................10Fig 4:Une illustration de la loi des rendements décroissants par effet de seuil à saturation d'azote.....................................16Fig 5:Le cycle de l'azote..........................................................17ProGeCo | ReCoMaP
Fiche no8/572TMAABTLIEE RDEESS STATIONS DE COMPOSTAGEFig 6:Cycle de décision pour la création d'une station de compostage................................................................24Fig 7: Amélioration d'un système de compostage passif..............28Fig 8:Un andain de compostage passif sur déchets bruts avec envignettes le détail du dispositif de tamisage et l'aspect du « compost »...................................................................29Fig 9:Un dispositif sommaire de tamisage de compost isus de déchets bruts............................................................32Fig10:L'aspect d'un “compost” de déchets brut avant tamisage.....33Fig11:Exemple d'un godet à griffes sur chargeur compact............42Fig 12:Exemple d'un godet mélangeur sur un chargeur à chassis articulé..............................................................42Fig 13:Exemple de retourneurs latéraux tractés............................43Fig 14:Exemple de retourneurs frontaux automoteurs...................44Fig 15:Andains sur dalle et en couloir.........................................51 LISTE DE TABLEAUX Tabl 1:6 paramètres de bases pour opérer un processus decompostage.................................................................9Tabl 2:Valeurs cibles de granulométrie de déchets structurants......13Tabl 3:Paramètres de température et d’humidité par phase...........15Tabl 4:Critères pour le choix d'un broyeur...................................38Tabl 5:Estimatif des quantités de déchets à traiter (exemple)..........46Tabl 6:Estimatif des structurants (exemple)..................................46Tabl 7:Balance MO / MS des déchets à traiter(exemple)...............47Tabl 8:Balance MOS/MOV (exemple).......................................47Tabl 9:Estimation du besoin en ventilation (exemple)....................48Tabl10:Estimation des durées de ventilation (exemple)..................49Tabl11: Estimation des besoins en humectage (exemple)...............50Tabl12: Estimation du volume d'un andain (exemple)....................52Tabl13:Estimation de la surface et du volume réel d'un andain (exemple)..........................................................52ProGeCo | ReCoMaP
Fiche no875/3TMAABTLIEE RDEESS STATIONS DE COMPOSTAGETabl14: Synthèse des paramètres critiques pour concevoir une station de compostage(flux de déchets)......................................55Tabl15: Synthèse des paramètres critiques pour concevoir une station de compostage(contexte agro-économique)....................56Tabl16: Synthèse des paramètres critiques pour concevoir une station de compostage (efficacité du traitement des déchets).........56Tabl17: Synthèse des paramètres critiques pour concevoir une station de compostage (climat et environnement).........................57 ProGeCo | ReCoMaP
Fiche no8574/TABLEAU DESABBREVATIONS MBOETCCTCDODMDEDEDEEBIDISDADMDMSQDDTPPEVOMODMMOVSMAPPVPAPCIPLPUNRPVCREFIOMORO-RSTSTSHRTVHUVLSTATIONS DE COMPOSTAGEBenne à Ordures MénagèresCentre d’Enfouissement TechniqueCentre de TraitementDemande Chimique en OxygèneDéchets Dangereux des MénagesDéchets EncombrantsDéchets d’Equipements Electriques et ElectroniquesDéchets Industriels BanalsDéchets Industriels SpéciauxDéchets Ménagers et AssimilésDéchets Ménagers SpéciauxDéchets Toxiques en Quantités DisperséesEmballages Vides de Produits PhytosanitairesMatière OrganiqueMatière Organique DigestibleMatière Organique VolatileMatière SèchePorte à PortePoint d’Apport VolontairePouvoir Calorifique InférieurPoids LourdPneumatiques Usagés Non RechapablesPoly Vinyl ChlorureRésidus des Fumées d’Incinération des Ordures MénagèresRoll On – Roll OffSolides Total en SuspensionStation de TransfertTemps de Rétention HydrauliquesVéhicules Hors d’UsageVéhicules LégersProGeCo | ReCoMaP
1Fiche no8/557Introduction STATIONS DE COMPOSTAGELe mode de vie et d'alimentation qui caractérise les régions cibles de ReCoMaP a une conséquence directe sur le contenu des poubelles des ménages, le taux de déchets fermentescible y est très élevé puisque représentant plus de la moitié du poids total voire 70 % dans certains cas. A cette quantité importante de déchets fermentescibles se rajoutent de nombreux gisements de déchets organiques assimilables à des déchets verts; palmes, branches, fibres usagées et des productions de déchets industriels banals ligno-cellulosiques tels que son de riz, sciures de bois, coques de noix de coco .... mais aussi les déchets de la pêche et de l'élevage.Figure 1: Un des nombreux dépôts sauvage de son de riz à MadagascarCes déchets présentent deux caractéristiques majeures; ils sont volumiques et putrescibles et cela pose au gestionnaire des déchets plusieurs problèmes:ŸIls doivent être collectés rapidement car laissés sur place ils génèrent de nombreuses nuisances directes ou indirectes,ŸQuand ils sont collectés avec les autres déchets des ménages ils accroissent le poids et le volume des chargements,ProGeCo | ReCoMaP
2Fiche no85/67STATIONS DE COMPOSTAGEŸLes déchets non organiques recyclables qui sont mis en contact avec les déchets fermentescibles sont souillés et donc difficiles voir impossibles à trier et recycler.Considérant ces difficultés les fiches précédentes ont largement développé l'intérêt de la collecte sélective et du recyclage des déchets organiques. Nous abordons ici l'aspect pratique et méthodologique de la valorisation biologique des déchets organiques par compostage.Figure 2: Une benne RO&RO chargée en déchets verts sur un point de regroupement à Tanga en TanzaniePrincipes de base2.1Production de Dès lors que l'on décide de mettre en oeuvre une filière de valorisation compost et biologique des déchets organiques par voie de compostage on doit traitement des s'interroger sur la finalité du projet, une question s'impose:déchets S'agit-il de traiter des déchets ou de produire du compost ?A l'évidence le gestionnaire du service de la propreté publique d'une commune ou d'un quartier répondra qu'il s'agit avant tout d'apporter un ProGeCo | ReCoMaP
Fiche no875/7STATIONS DE COMPOSTAGEsolution à un problème de déchets, tout en produisant du compost. Néanmoins, en y réfléchissant de plus près il faudra tenir compte de réalités concomitantes:En tant que technique de valorisation biologique le compostage permet de transformer radicalement des déchets en un matériau utile et non polluant, mais encore faut-il que la technique soit correctement appliquée, ce qui revient à dire que l'on cherche à éviter les erreurs suivantes;Ÿproduire un compost comportant des éléments toxiques, Ÿavoir recours à un espace trop important ou à une durée trop longue, Ÿintégrer un apport d'énergie ou d'intrants nobles excessifs, Ÿne pas répondre aux demandes agronomiques des utilisateurs.On voit bien alors qu'il n'est pas vraiment possible d'aborder un projet de compostage en ignorant que l'on devient producteur de compost ou en considérant qu'il ne s'agit que d'un objectif secondaire. La réussite d'une station de compostage, son efficacité économique et environnementale imposent donc que l'on mette au même niveau l'objectif de traitement des déchets et celui de production de compost.En effet, le compostage est soumis à trois contraintes principales:Ÿaccepter quotidiennement une part significative des productions de déchets organiques pour justifier l'investissement de la collecte sélective et de l'unité de traitementŸprésenter un bilan économique satisfaisant en comparaison à des stratégies alternatives,Ÿs'assurer de la sélection des intrants et de la composition du substrat car elles influent fortement sur l'adéquation au besoin de fertilisation des sols.ProGeCo | ReCoMaP
Fiche no8578/2.2Contraintes biologiquesSTATIONS DE COMPOSTAGEMême s'il n'y paraît pas, ce sont les contraintes biologiques qui gouvernent une station de compostage car tout compte fait les techniques qui y sont mises en oeuvre ne visent qu'a créer et maintenir un écosystème favorable pour des microorganismes particuliers.En simplifiant à l'extrême on peut décrire une station de compostage en disant qu'elle accueille et qu'elle entretient des populations de microbes majoritarement aérobies qui sont amenées à croître et à se reproduire sur un substrat organique constitué de déchets, en y développant une activité de bio-oxydation.Ces populations microbiennes sont complexes et relativement variées mais on connait assez bien leur caractéristiques biochimiques et les grands traits de leur écologie:ŸElles appartiennent à 5 classes du vivant; les bactéries, les actinomycètes, les champignons, les protozoaires et les algues.ŸElles se nourrissent essentiellement de matières azotées et carbonées en restituant du gaz carbonique (fermentation aérobie non alcoolique).ŸLeur métabolisme est dépendant de l'oxygène de l'air (aérobiose) et des interactions qu'elles entretiennent entre elles.ŸEles sont sensibles au stress hydrique et au rayonnement ultraviolet et à certains polluants (phénols, oxyde de zinc ...).ŸElles se spécialisent dans deux gammes de températures, mésophiles autour de 35°C et thermophiles autour de 65°C.Le compostage a reçu récemment l'éclairage scientifique qu'a apporté la biochimie et la microbiologie pour atteindre aujourd'hui un niveau relativement complet de compréhension des mécanismes de bio-oxydation en milieu aérobie. Il n'en est pas moins vrai que les pratiques de compostage sont bien antérieures à l'avènement du microscope et les techniques modernes s'inspirent avant tout de connaissances acquises par expérimentation progressive depuis plusieurs siècles.En conclusion, un cortège relativement réduit de règles empiriques, mais confirmées par la biochimie, régit le fonctionnement d'un processus de compostage.ProGeCo | ReCoMaP
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents