Le livre d

Le livre d'or du clergé et des congrégations

-

Documents
21 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Un ouvrage qui nous concerne tous, diocésains ou religieux, à un double titre •  Il recense des prêtres et •  Chaque diocèse, ordre, séminaristes de chaque congrégation a été invité à diocèse, vérifier les renseignements.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 juillet 2014
Nombre de visites sur la page 668
Langue Français
Signaler un problème

Un ouvrage qui nous concerne tous,
diocésains ou religieux,
à un double titre
•  Il recense des prêtres et •  Chaque diocèse, ordre,
séminaristes de chaque congrégation a été invité à
diocèse, vérifier les renseignements.
•  ainsi que des religieux et
des religieuses de chaque
ordre et de chaque
congrégation.
Nous devrions en trouver trace dans nos archives Un ouvrage
monumental de plus
de 2000 pages,
en deux tomes,
publié par
la Bonne Presse
en 1925 Le répertoire exhaustif
des séminaristes, prêtres, religieux, religieuses
des pays alliés
( France, Belgique, Italie, Angleterre, Canada, Etats-Unis, Pologne),
•  Morts au combat ou des suites de faits de guerre,
•  Cités ou décorés pour leur attitude face à l’ennemi ou
les services rendus aux soldats et aux populations
éprouvées par la guerre. Au total
23 000
notices,
(dans l’ordre
alphabétique
absolu)
Et 40
planches de
25 photos

(= 1000 photos) Chaque notice contient
état civil et
situation
initiale
postes
successifs
actions
texte des
citations 3 autres exemples
Mort en service
Une religieuse Un italien Face à l’infâme rumeur : la preuve du sang
Un ouvrage mis en chantier dès le début de la guerre par le Secrétariat
de la Documentation catholique pour répondre par des faits aux
calomnies lancées contre le clergé :
- Le Clergé aurait souhaité la guerre « pour punir » la République
- Les curés sont des embusqués ….

Et publié pour contrer les nouvelles menaces anticléricales du Cartel des
Gauches en 1924 :
Le sang versé par les prêtres et les religieux pour leur patrie crée à cette
patrie des devoirs envers eux. Elle ne peut, sans la plus noire ingratitude
oublier ceux qui se sont ainsi sacrifiés pour elle, et chasser de son sol ceux
qui furent les collaborateurs frères de ses sauveurs…. Un ouvrage méthodique
•  Uniquement des notices individuelles
•  courrier à chaque « cité » et « médaillé »
•  courrier à chaque famille des tués
•  vérification quotidienne dans le Journal Officiel
•  enquêtes systématiques auprès de chaque diocèse,
ordre, congrégation
•  recoupement de toutes ces données