Lettre des parents de Robin Richard à François Hollande

Lettre des parents de Robin Richard à François Hollande

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

LETTRE OUVERTE  3 avril 2013  A Monsieur François Hollande, Président de la République Française,    Monsieur,   Voilà bientôt  6 ans, que mon fils Robin RICHARD  qui a été gravement touché par la foudre à Trets  (13) pendant une sortie scolaire, vit un véritable enfer par le manque de soins adaptés.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 avril 2013
Nombre de visites sur la page 4 362
Langue Français
Signaler un problème
LETTREOUVERTE
3avril2013AMonsieurFrançoisHollande,PrésidentdelaRépubliqueFrançaise,Monsieur,Voilàbientôt6ans,quemonfilsRobinRICHARDquiaétégravementtouchéparlafoudreàTrets(13)pendantunesortiescolaire,vitunvéritableenferparlemanquedesoinsadaptés.Votreprédécesseur,MonsieurSarkozy,parl’intermédiairedeMonsieurXavierBertrandquis’étaitd’ailleursrenduàsonchevetplusieursfois,àMarseilleetàParis,avaitdécidédefairevenirRobinàsasortieducoma,etàlaCapitalepourqu’ilaitlesmeilleurssoinsenlienavecsapathologieuniqueaumonde,LaFoudre.RobinestàParisdepuisle10janvier2012etjeconstatequedepuislesélectionsprésidentielles,ledossierdemonfilsaétécomplètementabandonné.VotreMinistredeLaSanté,MadameMarisolTouraine,dontlesservicestrainentdespiedsdepuisunan,n’amêmepasprislapeinedenousrencontrer,alorsquenousétionsàplusieursreprisesengrèvedelafaimdevantsonMinistère.VousmêmeMonsieurlePrésidentquiavezprislafoudrelejourdevotreinvestiture,avezétécontactédeFranceetdel’étranger,parplusieurscentainesdepersonnespartouteslesvoiesdecommunicationspossible,vosservicesn’ontmêmepasdaignéleurrépondre.Vosservicessontincapablesd’émettreunelistedescentresderééducationfonctionnelleavecleursspécificitéspouraccueillirRobin.Pensezvousquedeuxheuresdekinésithérapieparsemainesoientsuffisantescommeuniquesoinpourunenfantquiaprislafoudre?Lamentableetcriminel.
Vousvousditesprochedupeuple,Robinfaitpartiedecepeuple,etils’affaiblitdejourenjourparlepeudesoins.Quefautilfairepouravoirdel’écouteetdesactes?Grèvedelafaim,montersurunegrue,s’immoler,devenirunterroriste?Qu’attendon,qu’uneénièmefautemédicaledanscesystèmedeSantéquisedégradedejourenjour,emportenotrefilsquisebatpourvivredansd’immensessouffrancesparlemanquedesoins,depuisce29mars2007?
Jevousdemandedonc,MonsieurlePrésidentdelaRépublique,parl’intermédiairedecettelettreouvertequiinformeral’opinionpublicdevotreconnaissancedudossier,detrouverunesolutiontrèsrapideenl’occurrenceuncentrequivaengagerunprotocoledesoinenvolumeetnondubricolagecommeactuellement,ainsiquedesmoyenssérieuxentermedeplateaumédicalpluridisciplinaire,avecunobjectif,soignermonfilsRobinetnonlelaisserdépérir.
Monenfant,n’estpasunenfant«normal»,ilestexceptionnel,sapathologieestexceptionnelleet,àpathologieexceptionnelle,moyensexceptionnels.N’avezvouspasdansvotreboiteàoutilsuneéquipeprêteàs’occupersérieusementdenotrefilsRobin?
Jevousciteraipourfinir,«l’importantc’estd’avoiruncapetdelegarder»etc’estcequenousfaisons,soyezsûrdenotredétermination.Decefait,etsansréponserapidedevotrepart,nedoutezpasMonsieurlePrésidentd’unenouvelleactionmettantlaviedemonépouseetmoimêmeendangerpoursauvernotreenfant.Compreneznotredésespoir.
JevousprieMonsieurLePrésidentdelaRépublique,d’acceptermesplusrespectueusessalutations.
AnnicketBrunoRICHARD