5 (bonnes) raison d
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

5 (bonnes) raison d'y croire

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

5 (bonnes) raison d'y croire Un départ encore meilleur Comme la saison dernière, les Normands effectuent un excellent départ.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 28 septembre 2011
Nombre de lectures 10
Langue Français

Exrait

5 (bonnes) raison d'y croire

Un départ encore meilleur

Comme la saison dernière, les Normands effectuent un excellent départ. Sauf que fin septembre 2010, franck Dumas et ses joueurs avaient déjà commencé leur descente avec un nul à domicile contre bordeaux (7ème journée) et une défaite à Valenciennes (8ème journée). Là, les Normands restent sur deux victoires, face à Lyon et à evian. Après 8 journées la saison dernière, ils avaient 12 point et étaient 9ème, les voilà 8ème avec 13 points aujourd'hui.

Un effectif plus équilibré

Adepte d'un jeu tourné vers l'offensive, franck Dumas pouvait compter la saison dernière sur les exploits d'el Arabi qui masquaient parfois les imperfections de l'équipe. Il en reste toujours aujourd'hui bien sûr, mais le groupe paraît plus équilibré, autant qu'il est plus expérimenté. Caen a vu juste pendant l'été en récupérant des joueurs en fin de contrat (dont l'expérimenté frau) et en se faisant prêté Vandam par Lille. Moins de solistes (Mollo, auteur d'une belle saison est retourné à Monaco ant d'être transféré en espagne par exemple), laissant place à un collectif plus efficace dans la difficulté. Si Niang, hamouma ou frau peuvent faire la différence, c'est le collectif qui prime. A evian le week-end dernier par exemple, c'est le jeune bulot (arrivé de Monaco) qui a marqué dès son entrée en jeu. L'autre but de la victoire (le score était de 2-2 à la pause) a aussi été inscrit par un joueur entré en cours de jeu (traoré). Des détails qui ne trompent pas sur la solidité du groupe.

Un coach et un staff et des joueurs plus matures

Depuis six ans qu'il entraine Caen, franck Dumas a pratiquement tout connu. Des montées, des descentes, des sauvetages de justesse... Alors ne comptez pas sur lui pour s'emballer après le bon début de saison de son équipe. echaudé par la saison dernière (rappelez-vous les exploits face à l'oM et Lyon au mois d'août qui avaient propulsé les Normands tout en haut !), le technicien normand a déjà trouvé les mots pour calmer les ardeurs de ses joueurs. Mais il n'en a même pas eu réellement besoin. La grande majorité de ces derniers ont vécu la saison dernière de l'intérieur et savent que tout peut aller très vite.

Un vrai projet de jeu

Quand il a signé à Caen en juin dernier, Pierre-Alain frau avait vanté l'intérêt du projet de jeu de franck Dumas. on découvre aujourd'hui à quoi il ressemble. Comme c'était déjà le cas en fin de saison dernière alors que son équipe jouait le maintien, Dumas s'évertue à demander à ses hommes de jouer au ballon, sans la peur au ventre. Les résultats aidant, le projet prend forme. Le Stade Malherbe joue vers l'avant, sans se soucier de l'importance de l'adversaire.

Des joueurs leaders

Alexis thébaux, thomas heurtaux, Grégory Proment, Romain hamouma, M'baye Niang, Pierre-Alain frau... Si le Stade Malherbe est avant tout un gros collectif bien huilé, il peut également s'appuyer sur des individualités capables de remettre l'équipe en place. en dehors de frau, ils étaient tous déjà là la saison dernière, mais ont un an de plus. A l'image du gardien Alexis thébaux,convoité par le PSG ou l'oM cet été, mais qui a préféré rester à Caen.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents