//img.uscri.be/pth/fcf4887a5b4dd4a58b7274c7f6b35c77b505e8b2
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

Arrêtons de faire illusion

2 pages

Arrêtons de faire illusion Cet été, en tant que simple observateur, j'ai eu l'occasion d'expérimenter au contact d'un chef d'entreprise la démonstration parfaite de la non maîtrise de nos personnages. Lors de nos deux premiers rendez-vous, il apparaissait calme, concerné, attentif et compétent.

Publié par :
Ajouté le : 01 octobre 2011
Lecture(s) : 9
Signaler un abus
Arrêtons de faire illusion
Cet été, en tant que simple observateur, j'ai eu l'occasion d'expérimenter au contact d'un chef d'entreprise la démonstration parfaite de la non maîtrise de nos personnages. Lors de nos deux premiers rendez-vous, il apparaissait calme, concerné, attentif et compétent. Puis, parce que son activité est particulièrement saisonnière, le stress s'accumulant au delà de sa capacité à le gérer, les nerfs de cette même personne ont lâché devant moi...il n'en pouvait plus, ses mains tremblaient, il devenait incohérent, agité puis n'arrivant pas à se calmer il devint, lors de quelques minutes, hystérique et menaçant ; perdant toute crédibilité.
Cela peut arriver à n'importe qui ?chaque personne possède en lui tous les traits de Puisque caractère, cela peut évidemment arriver à tout le monde. Dans notre société où tout est basé sur le politiquement correct et l'apparence, nous avons tendance à baser nos relations sur du «faux». Du premier rendez-vous amoureux à l'entretient final d'embauché, nous «faisons illusion », ne laissant apparaître que le côté «séduisant» de notre personnalité. Il faut simplement savoir que l'autre côté existe pour chacun d'entre-nous, auditeur comme audité. Combien de chefs d'entreprises apparaissent sûrs d'eux dans l'action et mélancolique voire dépressif à la maison. Combien de « beautés fatales » apparemment inaccessibles, demeurent tristes à mourir de vivre seules.
Une scène de théâtre à ne pas prendre au premier degré.
Comme dans bien d'autres domaines, les acteurs de la comédie amoureuse jouent un «rôle de séduction» ayant pour objectif de mettre en confiance, dé rassurer, de plaire afin de rendre la relation possible. Or, bien souvent ce qui est mis en avant est « maquillé », enjolivé, et exagérément bien présenté. Les «personnages » joués risquent de laisser place par la suite à d'autres «personnages » moins engageants. Surtout à l'épreuve du feu, c'est à dire lorsque toutes ces belles paroles, et ces belles qualités devront se mettre en pratique dans la réalité concrète de la réalisation des prestations. Prenons donc du recul et ne nous laissons pas «tromper» par tous ces rôles convenus. Un repère lumineux.
Dans mon livre Devenez ce que vous êtes, j'aborde une modélisation de ces différents personnages, bien utile pour mieux réussir sa vie amoureuse comme professionnelle : lorsqu'un rayon de soleil passe au travers d'un nuage il arrive parfois qu'il produise un arc en ciel. On distingue alors 8 éléments : un rayon de soleil (dit de lumière blanche) et les 7 couleurs de l'arc en ciel. Ce qui a été imagé par les frères Grimm dans leur conte Blanche Neige et les 7 nains. Cette métaphore permet au quotidien d'identifier si le «moi » que j'observe en train de jouer est l'un des rôles «limités» des 7 personnes de petite taille, (pour parler de façon politiquement correcte) ou ce fameux «huitième moi» plus gracieux que représente symboliquement Blanche neige.
Surfer le stress grâce au « huitième moi ».
Le stress nous réduit parfois à réagir en «grincheux», en «atchoum»... Il me paraît essentiel d'apprendre à maîtriser ces personnages certes « hauts en couleurs », mais bien moins «à la hauteur » de vous rendre heureux ou de résoudre vos problèmes que la partie de vous capable de d'évoluer au «dessus des nuages» sans se laisser influencer par son milieu extérieur. À l'instar d'un fameux « pianiste qui continue à jouer dans une bagarre de saloon», ou d'un coach qui trouve les bons mots pour transcender son équipe vers la victoire. Profitons de ce mois d'octobre qui signifie «huitième mois» de notre ancien calendrier pour nous rappeler de façon élégante à briller dans l'adversité.
Auteur deDevenez ce que vous êtes,ESF Editeur, Informations et contacts sur www.trouversavoieoeom