BRIAND : "Le championnat sera serré jusqu
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

BRIAND : "Le championnat sera serré jusqu'au bout"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
3 pages
Français

Description

BRIAND : "Le championnat sera serré jusqu'au bout" Arrivé cet été en provenance de Rennes, Jimmy briand vit une première saison contrastée avec l'oL? titulaire seulement à 16 reprises en championnat, il a surtout traversé un long passage à vide cet hiver avant de revenir à son meilleur niveau. Ça tombe bien, l'oL va avoir besoin de lui dans le sprint final pour décrocher un titre de champion qui est loin d'être joué. entretien à coeur ouvert. Jimmy, à Lyon, tu es souvent victime de la concurrence en attaque, comment vis-tu ta saison, quelque peu paradoxale ? Bien, je n'ai jamais lâché. Je n'accepte pas les choix du coach, mais il choisit et je suis à sa disposition. Quand nous avons la chance de jouer, il faut montrer au coach nos qualités. et puis, comme je le dis souvent : quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil finit toujours par se lever. Estimes-tu néanmoins avoir connu un creux cet hiver ? Oui, bien sûr, mais je ne pense pas qu'il ait été aussi long ! ( S o u r i r e . ) Ce sont les choix du coach, je m'y plie. D'autant que l'équipe gagne et que je suis venu à Lyon pour gagner des titres. Reparle-nous un peu du but exceptionnel que tu as marqué d'une reprise de volée acrobatique contre Nancy (4-0)* ? Le ballon est arrivé au deuxième poteau, je ne me suis pas posé de question et j'ai tenté la reprise. Après, le tir peut partir en tribune, sur la barre... mais, ce soir-là, cela m'a souri et j'étais très content. Est-ce le plus beau but de ta carrière ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 06 avril 2011
Nombre de lectures 12
Langue Français

Exrait

BRIAND : "Le championnat sera serré jusqu'au bout"

Arrivé cet été en provenance de Rennes, Jimmy briand vit une première saison contrastée avec l'oL? titulaire seulement à 16 reprises en championnat, il a surtout traversé un long passage à vide cet hiver avant de revenir à son meilleur niveau. Ça tombe bien, l'oL va avoir besoin de lui dans le sprint final pour décrocher un titre de champion qui est loin d'être joué. entretien à coeur ouvert.

Jimmy, à Lyon, tu es souvent victime de la concurrence en attaque, comment vis-tu ta saison, quelque peu paradoxale ?

Bien, je n'ai jamais lâché. Je n'accepte pas les choix du coach, mais il choisit et je suis à sa disposition. Quand nous avons la chance de jouer, il faut montrer au coach nos qualités. et puis, comme je le dis souvent : quelle que soit la longueur de la nuit, le soleil finit toujours par se lever.

Estimes-tu néanmoins avoir connu un creux cet hiver ?

Oui, bien sûr, mais je ne pense pas qu'il ait été aussi long ! (Sourire.) Ce sont les choix du coach, je m'y plie. D'autant que l'équipe gagne et que je suis venu à Lyon pour gagner des titres.

Reparle-nous un peu du but exceptionnel que tu as marqué d'une reprise de volée acrobatique contre Nancy (4-0)* ?

Le ballon est arrivé au deuxième poteau, je ne me suis pas posé de question et j'ai tenté la reprise. Après, le tir peut partir en tribune, sur la barre... mais, ce soir-là, cela m'a souri et j'étais très content.

Est-ce le plus beau but de ta carrière ? oui, forcément, même si j'avais réussi aussi une belle reprise avec Rennes à Valenciennes il y a quelques saisons.

C'est un but qui t'a fait du bien...

Oui mais pas plus que celui que j'ai marqué à Saint-Étienne (un but à bout portant) ! C'est important pour un attaquant de marquer, peu importe la manière.

As-tu discuté avec le coach de ton statut dans cette équipe, notamment quand tu étais régulièrement sur la touche ?

Non, je n'ai pas l'habitude de me plaindre ou de parler dans les journaux quand ça ne va pas. tout se passe sur le terrain. Si j'ai aujourd'hui du temps de jeu, c'est parce que je l'ai mérité. Je vais me battre pour continuer à jouer. Je suis prêt à jouer n'importe où, j'ai envie d'enchaîner les matchs.

Evoquons la course au titre : où se fera la différence ?

Dans cette lutte très serrée, je pense que c'est l'équipe qui laissera passer le moins de points qui parviendra à décrocher la première place. Ça sera serré jusqu'au bout, on pourra commencer à calculer début mai mais, d'ici là, il faudra faire le plein à chaque rencontre.

Le titre peut-il se gagner dans la tête ?

Oui, c'est important d'être costaud mentalement. Nous sommes dans une bonne spirale, il faut continuer. Le club a l'expérience de la course au titre, il faut s'en servir.

Le titre se jouera-t-il lors des confrontations directes ?

Non, il y aura beaucoup d'autres matchs pas évidents à jouer : toutes les formations qui ne sont pas dans ce top 5 voudront justement s'offrir une des équipes de tête.

Quel est votre principal adversaire ?

Tout le monde a sa chance ! Regarder les autres ne va pas nous faire avancer ! Nous allons nous concentrer sur notre jeu, gagner le plus de matchs possible et nous verrons début mai où nous nous situerons.

Crains-tu que Marseille bénéficie de "la chance du champion" ?

C'est vrai que Marseille gagne ses matchs sans forcément bien jouer.

"Nous sommes dans une bonne spirale, il faut continuer. Le club a l'expérience de la course au titre, il faut s'en servir"

Mais ce n'est pas forcément le signe qu'ils vont être champions. tant mieux pour eux, mais ça ne veut encore rien dire pour le titre.

Es-tu surpris de voir ton ancien club, Rennes, à ce niveau ?

Non, ça ne m'étonne pas de les voir à cette place car c'est l'objectif du club depuis pas mal de temps. Ils ont une bonne équipe, un bon entraîneur et de bons joueurs. C'est une équipe que je connais bien, mais la différence c'est qu'à Lyon il faut absolument gagner, alors que quand j'étais à Rennes la victoire était moins impérative.

Le titre se jouera-t-il lors de la dernière journée ?

Oui, je le pense, même si j'espère que nous aurons la chance d'avoir fait la différence avant ! Lors de la dernière journée, nous irons à Monaco alors que je sais qu'il y aura aussi un match important entre Lille et Rennes. C'est probable que ça se joue lors de cette dernière journée.

NE MANQUEZ PAS Le Foot Lyon En vente chez votre marchand de journaux

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents