//img.uscri.be/pth/e2cb10941ee584978f5270172f39a00fda079266
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

Bricorama : réussite faite soi-même

1 page

Bricorama : réussite faite soi-même Sur le marché des grandes surfaces spécialisées (GSS), le bricolage reste une valeur sûre, après un cap difficile en 2008-2009.

Publié par :
Ajouté le : 03 décembre 2011
Lecture(s) : 11
Signaler un abus
Bricorama : réussite faite soi-même
Sur le marché des grandes surfaces spécialisées (GSS), le bricolage reste une valeur sûre, après un cap difficile en 2008-2009. Le Xerfi explique notamment cette conjoncture favorable par l'engouement croissant des femmes pour les travaux d'intérieur et l'augmentation du «faire soi-même». Le groupe Bricorama ne déroge pas à la règle. Avec un chiffre d'affaires de 196,2 millions d'euros pour le 33ème trimestre 2011, l'enseigne poursuit sa progression (+5,16% sur les neuf premiers mois de l'année). Bricorama a notamment réussi à booster ses ventes début 2011 grâce à une redéfinition de son concept, en se concentrant sur 4 familles de produits : la peinture, l'équipement de la salle de bains, les sources lumineuses et le mobilier de jardin.
Dès janvier 2012, l'enseigne ouvrira 7 nouveaux magasins sous forme de franchises, 5 en Île-de-France et 2 en Aquitaine. «Ces ouvertures entraînent de manière directe une prise de part de marché et renforcent notre positionnement sur la région parisienne et Aquitaine», précise Jean-Noël Cornillaud, directeur de la franchise. Depuis 2007, la franchise est en effet devenue un pôle majeur de la stratégie de Bricorama. Le groupe souhaite en faire un axe fort de son développement et de sa future croissance. En 2010, le réseau compptait 28 franchises dans l'Hexaagone, il en compte actuellement 40 sur 130 points de vente. Pour atteindre ce résultat, Bricorama a axé sa stratégie sur un nouveau dispositif de transfert d'enseigne. «Nous misons sur cette nouvelle stratégie basée sur les transferts d'enseigne car les procédures de création d'enseigne sont très longues, il faut généralement entre 2 et 3 ans de préparation», indique Jean-Noël Cornillaud. Confiante, l'enseigne espère atteindre les 50 magasins franchisés en 2014.