DE JACQUET À CARTERON...

DE JACQUET À CARTERON...

Documents
2 pages
Lire
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

De nombreux anciens joueurs stéphanois sont passés de l'autre côté de la barrière à l'issue de leur carrière au cours de ces vingt dernières années. Avec des fortunes diverses.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 12 juillet 2012
Nombre de lectures 57
Langue Français
Signaler un problème
DE JACQUET À CARTERON...

Blanc et Jacquet, des Verts aux Bleus...

A tout seigneur tout honneur... Parmi les nombreux anciens joueurs stéphanois devenus entraîneurs, Aimé Jacquet qui a porté le maillot vert de 1960 à 1973 - avec à la clé cinq titres de champion de France et deux Coupes de France - avant de terminer sa carrière à Lyon de 1973 à 1975 a connu la consécration lors de la Coupe du Monde 1998. C'est à l'Olympique Lyonnais que remonte sa première expérience. Il rejoint ensuite les Girondins de Bordeaux (de 1980 à 1989) où il a écrit les premières lignes de son palmarès d'entraîneur (champion de France 1984, 1985, 1987 et vainqueur de la Coupe de France en 1986 et 1987). Après un passage à Montpellier et à Nancy, il devient sélectionneur de l'équipe de France en 1993 et il est sur le banc de l'équipe championne du monde en 1998. Il a ensuite été à la tête de la direction technique nationale jusqu'en 2006. D'autres joueurs stéphanois de la grande époque sont passés, eux aussi, de l'autre côté de la barrière. Hervé Revelli a entraîné Châteauroux, Sfax (Tunisie), Bizerte (Tunisie), Oran (Algérie), Beaurepaire et Feurs en CFA2 (2009-2011). Christian Sarramagna qui a été entraîneur de Saint-Etienne de 1990 à 1992 s'est assis sur le banc de nombreuses équipes. Outre les Verts, il s'est aussi occupé du Grau du Roi, Pont Saint-Esprit, Martigues, Sedan, Mulhouse, de la sélection du Mali (1998-2000, puis en 2006), Bayonne, Sète, Châteauroux et actuellement du CS Hammam Lif (Tunisie). Christian Lopez a entraîné Le Cannet Rocheville avec lequel il a connu une accession en CFA2 en 2007-2008.

Gérard Janvion, après sa carrière, a officié tout d'abord à Sainte-Suzanne (DH, Ile de la Réunion), avant d'entraîner trois clubs de DH en Martinique (Saint-Pierre, Case Pilote et Morne-Rouge). Alain Merchadier, lui aussi défenseur stéphanois de la grande époque, a entraîné Montferrand, Lisieux, Castres et Saint-Lô avant d'être directeur sportif de Toulouse, puis de devenir recruteur.

Dominique Bathenay a débuté dans le métier d'entraîneur à Sète en 1987 où il avait terminé sa carrière. Il a eu tour à tour la responsabilité de Reims, Monastir (Tunisie), Choisyle-Roi, Saint-Etienne - en 1996 après le limogeage d'Elie Baup sans pouvoir éviter la descente - Nîmes, la sélection des Seychelles, Sedan et l'équipe des Emirats Arabes Unis. Plus récemment, Jean-Guy Wallemme qui a porté le maillot stéphanois de 1999 à 2001 est devenu ntraîneur-joueur des Verts en janvier 2001 au départ de John Toshack. Assisté de Rudi Garcia, il ne peut empêcher la relégation en L2. Après une dernière saison en tant que joueur à Lens, il a entraîné le RC Paris, Rouen, Roye, le Paris FC, Lens, la sélection de la République du Congo et Auxerre depuis la mimars 2012 où il a remplacé Laurent Fournier. Ce dernier qui a joué à l'ASSE de 1988 à 1990 a, lui aussi, connu plusieurs expériences avant Auxerre (Bastia, Pacy, Paris SG en 2005, Nîmes, Créteil Lusitanos et Strasbourg). Patrice Carteron qui a porté le maillot stéphanois en 2000 puis de 2001 à 2005 a, quant à lui, fait ses premières armes à Cannes de 2007 à 2009, avant d'entraîner Dijon de 2009 à mai dernier où il a connu la montée en L1 et la relégation.

SARRAMAGNA, BATHENAY ET WALLEMME SUR LE BANC DE L'ASSE