//img.uscri.be/pth/a727c8b035f436df04965b004954b048c4271262
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Destination Israël

5 pages
Destination Israël Tel Aviv, une ville en perpétuelle activité Pour un homme d'affaire, se rendre en Israël c'est avant tout aller à Tel Aviv, cette ville ultramoderne de 400.000 habitants, capitale d'Israël, qui est la version levantine de Barcelone ou de Lisbonne et qui signifie la colline du printemps. A Tel Aviv, ce qui prime, c'est l'amour de la vie, et on est surpris de se retrouver bien loin des préoccupations de la guerre. Pour les habitants de Tel Aviv et notamment les deux millions de banlieusards qui viennent en ville le soir, la principale préoccupation est se distraire. De la tombée de la nuit jusqu'au lever du soleil, Tel Aviv vit à un rythme trépidant. Les bars et les restaurants résonnent d'éclats de rire et de conversations bruyantes et la promenade le long du front de mer est remplie de familles qui déambulent jusque tard dans la nuit. Tel-Aviv, une métropole décontractée Dès que vous avez un moment, n'hésitez pas à visiter la ville si possible à pied. Relativement petite, Tel Aviv comprend de grandes sections résidentielles et incite à la promenade, notamment dans le centre ville, la zone la plus en vogue et la plus dynamique de la ville, mais aussi à Nevé Tzedek, le plus ancien quartier de la ville et le plus beau, qui ressemble à un petit village où vivent artistes et bobos. Et bien sûr poussez jusqu'à Jaffa, considéré comme le porte en activité le plus ancien du monde, et qui regorge de monuments historiques et d'évocations du Moyen Orient.
Voir plus Voir moins
Destination Israël
Tel Aviv, une ville en perpétuelle activité
Pour un homme d'affaire, se rendre en Israël c'est avant tout aller à Tel Aviv, cette ville ultramoderne de 400.000 habitants, capitale d'Israël, qui est la version levantine de Barcelone ou de Lisbonne et qui signifie la colline du printemps. A Tel Aviv, ce qui prime, c'est l'amour de la vie, et on est surpris de se retrouver bien loin des préoccupations de la guerre. Pour les habitants de Tel Aviv et notamment les deux millions de banlieusards qui viennent en ville le soir, la principale préoccupation est se distraire. De la tombée de la nuit jusqu'au lever du soleil, Tel Aviv vit à un rythme trépidant. Les bars et les restaurants résonnent d'éclats de rire et de conversations bruyantes et la promenade le long du front de mer est remplie de familles qui déambulent jusque tard dans la nuit.
Tel-Aviv, une métropole décontractée
Dès que vous avez un moment, n'hésitez pas à visiter la ville si possible à pied. Relativement petite, Tel Aviv comprend de grandes sections résidentielles et incite à la promenade, notamment dans le centre ville, la zone la plus en vogue et la plus dynamique de la ville, mais aussi à Nevé Tzedek, le plus ancien quartier de la ville et le plus beau, qui ressemble à un petit village où vivent artistes et bobos. Et bien sûr poussez jusqu'à Jaffa, considéré comme le porte en activité le plus ancien du monde, et qui regorge de monuments historiques et d'évocations du Moyen Orient. L'un des plaisirs de Tel Aviv est également de longer le bord de mer à pied ou à vélo, de l'ancienne Jaffa au sud jusqu'aux étendues vertes du parc Hayarkon dans le nord.
Commencez votre visite par le centre et notamment le boulevard Rothschild, ombragé par des ficus où vous trouverez kiosques à café et bancs pour vous reposer. Tout du long se trouvent les immeubles rénovés de style Bauhaus avec leurs balcons incurvés et leurs formes géométriques qui ont fait de Tel Aviv la première et unique ville Bauhaus, consacrée patrimoine mondial par l'Unesco. Dans les quartiers sud de Tel Aviv, qui sont parmi les plus anciens de la ville, le contraste est total. Vous y trouverez des marchés et des petits restaurants de nourriture traditionnelle turque, yéménite et iranienne mais aussi les meilleurs restaurants de la ville. A Nevé Tzedek, qui fut le lieu de résidence dans les vingt premières années du XXème siècle de plusieurs écrivains et artistes internationalement connus, et qui aujourd'hui en dépit de son embourgeoisement a conservé son