DIA ET BASSONG EN JOKERS DE L

DIA ET BASSONG EN JOKERS DE L'OM

Documents
3 pages
Lire
Cet ouvrage peut-être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

DIA ET BASSONG EN JOKERS DE L'OM ÀMarseille, les étés se succèdent mais ne se ressemblent pas. Ses dernières années, l'Olympique de Marseille avait pris la bonne habitude d'offrir des vedettes à ses supporters. En 2009, c'était Lucho Gonzalez et Souleymane Diawara voire Stéphane Mbia qui débarquaient sur la Canebière. En 2010, l'OM s'était offert à coups de millions André-Pierre Gignac et Loïc Rémy. Mais cette saison, le recrutement a été plus ciblé et financièrement revu à la baisse. Seul Alou Diarra possède un standing et une aura à la hauteur de l'OM. Les autres joueurs comme Jérémy Morel, Morgan Amalfitano, Gennaro Bracigliano, Nicolas N'Koulou et Djimi Traoré sont connus et reconnus en France mais ils devront tout même prouver qu'ils possèdent également un potentiel capable de répondre aux exigences du haut niveau européen. C'est pour cette raison que l'OM ne veut pas en rester là. A quelques semaines de la fin du marché des transferts, les dirigeants marseillais ne désespèrent pas d'annoncer la signature d'un joueur de standing international. Un attaquant reste la priorité. En effet, Didier Deschamps ne désespère de voir débarquer à Marseille un buteur connu et reconnu. Un temps après avoir espéré convaincre Emmanuel Adebayor de le rejoindre, Deschamps s'est rapidement tourné vers d'autres pistes. Ce dernier préférant donner sa priorité en Angleterre et probablement Tottenham.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 août 2011
Nombre de lectures 14
Langue Français
Signaler un problème
DIA ET BASSONG EN JOKERS DE L'OM

ÀMarseille, les étés se succèdent mais ne se ressemblent pas. Ses dernières années, l'Olympique de Marseille avait pris la bonne habitude d'offrir des vedettes à ses supporters. En 2009, c'était Lucho Gonzalez et Souleymane Diawara voire Stéphane Mbia qui débarquaient sur la Canebière. En 2010, l'OM s'était offert à coups de millions André-Pierre Gignac et Loïc Rémy. Mais cette saison, le recrutement a été plus ciblé et financièrement revu à la baisse. Seul Alou Diarra possède un standing et une aura à la hauteur de l'OM. Les autres joueurs comme Jérémy Morel, Morgan Amalfitano, Gennaro Bracigliano, Nicolas N'Koulou et Djimi Traoré sont connus et reconnus en France mais ils devront tout même prouver qu'ils possèdent également un potentiel capable de répondre aux exigences du haut niveau européen. C'est pour cette raison que l'OM ne veut pas en rester là. A quelques semaines de la fin du marché des transferts, les dirigeants marseillais ne désespèrent pas d'annoncer la signature d'un joueur de standing international. Un attaquant reste la priorité. En effet, Didier Deschamps ne désespère de voir débarquer à Marseille un buteur connu et reconnu. Un temps après avoir espéré convaincre Emmanuel Adebayor de le rejoindre, Deschamps s'est rapidement tourné vers d'autres pistes. Ce dernier préférant donner sa priorité en Angleterre et probablement Tottenham. Marseille s'est alors renseigné un peu partout en Europe pour tenter de recruter la perle rare. Le cas de Marouane Chamakh (Arsenal) a été étudié pour un prêt mais Arsenal ne s'est pas montré vendeur. Le Paraguayen Roque Santa Cruz a également été sondé par les décideurs marseillais. Toujours sous contrat avec Manchester City jusqu'en 2013, l'international paraguayen sait que son temps de jeu va être considérablement réduit cette année. C'est pour cette raison qu'un départ ne serait pas pour lui déplaire. Mais Marseille ne possède la manne financière pour pouvoir satisfaire la demande de Manchester City qui souhaiterait, en cas de prêt, que l'OM prenne en charge la totalité son salaire. L'Américain Clint Dempsey a également vu son nom associé à l'Olympique de Marseille cet été. A Fulham, il est une star et aux Etats-Unis, il est le leader de sa sélection. Un choix stratégique pour Marseille qui a essuyé un refus catégorique de la part des dirigeants londoniens qui ne souhaitent pas voir partir l'un de leurs meilleurs éléments. Le Costaricien Bryan Ruiz était également sur les tablettes olympiennes mais en jouant le tour préliminaire de la Ligue des Champions avec son club de Twente face à Benfica, son départ est depuis compromis. Tout comme celui du buteur paraguayen du club portugais, Oscar Cardozo.

Ce dernier annoncé partant et proposé à l'OM cet été devrait finalement rester une année supplémentaire chez le club lisboète. Au contraire de l'international argentin Franco Jara qui cherche un nouveau challenge et qui pourrait rebondir en France. Les autres dossiers étudiés par l'OM venaient d'Italie. Eternel piste de l'OM, Alberto Gilardino a encore une fois été approché par les dirigeants marseillais. Son agent n'a jamais manqué de le dire. Buteur subtil et talentueux, l'international italien n'aurait pas été contre une signature du côté de l'OM mais le manque de liquidité des comptes marseillais a freiné l'opération et seul un éventuel départ de Lucho Gonzalez ou Mathieu Valbuena aurait pu permettre une telle opération. Le cas est valable pour Amauri. L'Italo-brésilien de Parme souhaite rebondir après plusieurs années difficiles. Seulement à Marseille, son cas fait débat et on ne serait pas prêt à débourser un transfert pour le faire venir. A un an de la fin de son contrat avec la Juventus, une résiliation de son contrat lui permettrait de venir renforcer les rangs olympiens. Seulement après avoir déboursé 22 M€ pour le faire venir, les dirigeants turinois ne veulent pas faire de cadeau. L'OM pourrait donc se tourner encore vers la Ligue 1 pour trouver sa recrue star. Même si les noms de Youssouf Hadji (Nancy), Eric Mouloungui (Nice) et Mevlüt Erding (PSG) ont été proposés aux dirigeants marseillais pour cette nouvelle saison, l'OM n'a pas souhaité creuser les pistes. Par contre, les recruteurs marseillais suivent de près la jeune perle de l'AC Ajaccio, Andy Delort. Sa venue ne devrait pas se faire cet été. En effet, Marseille peut se montrer patient sur le dossier surtout que ce dernier va pouvoir apprendre de sa première année en Ligue 1 avec l'ACA. Par contre, Nolan Roux pourrait bien être l'attaquant tantattendu par Didier Deschamps. Même s'il préférerait obtenir un joueur aguerri de calibre européen, l'entraîneur olympien reconnait le potentiel et la valeur du jeune attaquant brestois. Seulement, les 8 M€ réclamaient par Brest freinent les éventuelles négociations. Alors Marseille pourrait se tourner vers des joueurs libres comme Ireneusz Jelen ou encore bien évidemment David Trezeguet. Pour le premier, ce n'est pas un secret, Marseille l'a courtisé à plusieurs reprises ces dernières années. Mais Auxerre n'avait pas voulu ouvrir les négociations. Aujourd'hui libre de tout contrat, l'international polonais a bien été relancé mais s'est montré un peu trop gourmand pour les bourses marseillaises. Il pourrait être relancé dans les prochains jours. Tout comme Trezeguet. Le buteur français tarde à trouver un nouveau challenge intéressant. Approché par Wolfsburg ou encore Swansea récemment, l'ancien buteur de la Juventus pourrait bien reconsidérer la possibilité d'une signature en Ligue 1. Et Marseille serait le premier club à l'accueillir. En Turquie, la rumeur faisait état du possible retour de Mamadou Niang du côté de l'OM. En proie à des difficultés financières, son club, Fenerbaçhe, pourrait se séparer de l'attaquant sénégalais mais à Marseille, son retour n'est pas pour le moment au programme. Il se murmurerait même que la priorité pourrait plutôt être Issiar Dia. L'ancien Nancéien, coéquipier de Niang à Istanbul, possède l'avantage de pouvoir occuper tous les postes de l'attaque. Un avantage non négligeable. Car en effet, même si l'attaquant est dans toutes les têtes à l'OM, Marseille pourrait se tourner vers un joueur offensif au profil d'ailier. Ryad Boudebouz (Sochaux) est l'une des pistes privilégiées. Tout comme Sotiris Ninis du Panathinaïkos. Mais leurs clubs ne sont pas vendeurs. Marseille suivrait également attentivement le cas de Gabriel Torje du Dinamo Bucarest. Le milieu offensif roumain serait également sur les tablettes du PSG, Lyon et même le Real Madrid. Un élément d'avenir pour celui que l'on surnomme le Messi roumain. Plusieurs joueurs ont été proposés sans pour autant que l'OM ne décide de lancer d'éventuelles négociations comme César Peixoto (Benfica), Luis Boa Morte (West Ham), Vierinha (PAOK Salonique) ou Alexander Farnerud (Young Boys Berne). En Belgique, la presse a fait état de l'intérêt pour deux joueurs offensifs du FC Bruges, Jonathan Blondel et Maxime Lestienne sans que cela ne soit avéré. En France, les dossiers Ludovic Obraniak et Sigamary Diarra sont toujours à l'étude. A un an de la fin de leurs contrats, leurs situations pourraient permettre à l'OM de réaliser de bonnes opérations financières mais si leurs clubs ne désespèrent pas de les garder. Avec le départ d'Edouard Cissé, Marseille pourrait bien se mettre en quête d'une solution de rechange. Les dirigeants marseillais rêvent de Marvin Martin mais Sochaux n'est pas vendeur le concernant et il sera difficile de le recruter à moins de 10 M€. Un prix qui n'est pas en mesure d'être proposé par l'OM. L'autre possibilité est le milieu de terrain de Hambourg, Mickaël Tavares. Sous contrat jusqu'en 2012, son prix reste abordable (600 000 euros). Bien que souhaitant rejoindre Lyon, l'OM se serait renseigné sur le dossier Delvin N'Dinga pour voir s'il n'était pas possible de le souffler au club lyonnais dans les derniers moments du mercato. L'international portugais Maniche vient de résilier son contrat avec le Sporting Portugal. A 33 ans, il aurait été proposé à plusieurs clubs français et l'Olympique de Marseille faisait partie de sa liste. Marseille garde son nom sous le coude mais n'en fait pas une priorité. Tout comme Foued Kadir qui n'aurait pas été contre un transfert à l'OM. Pour sa défense, Didier Deschamps se posent quelques interrogations. Avec pour seuls défenseurs centraux de métier, Souleymane Diawara et Nicolas N'Koulou, et même si Stéphane Mbia, Rod Fanni ou encore Djimi Traoré peuvent très bien y prendre place facilement, l'entraîneur marseillais ne verrait pas un mauvais oeil, le renfort d'un défenseur central supplémentaire surtout après le départ de Hilton à Montpellier et la baisse de force de Julien Rodriguez. La priorité demeurait Kader Mangane de Rennes mais le club breton ne veut pas entendre parler de départ pour cet été. Et en cas de recrutement maintenant, Marseille sait qu'il pourrait se priver d'un renfort important pour l'avenir. Alors un prêt pourrait être à l'étude. Pape Diakhaté (Dynamo Kiev) et Sébastien Puygrenier (Zénith Saint-Pétersbourg) auraient été proposés par leurs clubs respectifs mais ces derniers ne veulent pas être seulement le coup d'une année. Tout comme Jean-Alain Boumsong. Ce dernier a déjà travaillé avec Didier Deschamps et pourrait rebondir ailleurs. Seulement s'il part du Panathinaïkos, c'est pour s'installer et s'offrir un dernier beau contrat. Cédric Kanté (voir par ailleurs) est dans la même situation mais n'est pas pressé de quitter la Grèce. Sylvain Monsoreau (Saint-Etienne) a bien été proposé mais Marseille n'a pas donné suite. Un autre défenseur aurait eu les faveurs de l'OM, Younes Kaboul. Cependant Tottenham ne veut pas céder son international français et aurait plutôt glissé le nom de Sébastien Bassong pour un éventuel transfert à l'OM. De jeunes espoirs du foot français sont également sur les tablettes du club marseillais. Hauteur d'une excellente première saison en Ligue 1, Paul Baysse est un joueur observé maintenant. L'international Espoirs devrait cependant faire encore une année à Brest pour s'aguerrir avant d'éventuellement partir ailleurs. Marseille est déjà prêt à l'accueillir. Kévin Théophile-Catherine de Rennes est un joueur convoité. Capable de jouer à tous les postes de la défense, le jeune joueur breton devrait encore rester en Bretagne la saison prochaine. Le défenseur du Havre, Loïc Nestor est également suivi mais il n'est pas une priorité pour les recruteurs olympiens. Encore quelques jours et il sera temps de tirer les leçons du marché des transferts de l'Olympique de Marseille. Avec déjà plus de six arrivées, les dirigeants marseillais n'ont pas chômé. Et même si pour le moment, le recrutement de l'OM n'est pas forcément un recrutement d'étoiles, il se pourrait bien que la dernière ligne droite du mois d'août réserve encore une belle surprise. Les supporters en rêvent mais aujourd'hui tout rêve possède un prix que Marseille ne peut plus se permettre. Les dernières heures de l'intersaison de l'OM s'annoncent d'ores et déjà agitées. Surtout si Marseille perd l'une de ses stars (Lucho, Valbuena, André Ayew,...) au dernier moment.

SANTA CRUZ PRÊTÉ ?

OBRANIAK ET DIARRA TOUJOURS À L'ÉTUDE

Tableau des transferts 2011/2012 Arrivées : Amalfitano (Lorient, fc, L1), Bracigliano (Nancy, L1), Diarra (Bordeaux, L1), Nkoulou (Monaco, L2), Morel (Lorient, L1), M'Bow (Cannes, rp), Traoré (Monaco, L2, fc). Départs : Abriel (Nice, L1), Brandao (Grêmio Porto Alegre, Bré., p.), Cissé (Auxerre, L1), Dennoun (fc), Fomen (Clermont, L2), Goda (Portimonense, Por.), Heinze (AS Roma, Ita.), Hilton (Montpellier, L1), Mango (Monaco, L2), N'Diaye (AC Ajaccio, L1, p.), N'Doumbou (Bayonne, National, pr.), Taiwo (Milan AC, Ita.)