Du bon usage des insectes
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

Du bon usage des insectes Toute une armée Tour à tour défenseurs de vos légumes ou pollinisateurs de vos rosiers, les insectes et autres petits animaux du jardin ne sont pas toujours les ennemis que l'on croit.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 02 août 2011
Nombre de lectures 6
Langue Français
Du bon usage des insectes

Toute une armée

Tour à tour défenseurs de vos légumes ou pollinisateurs de vos rosiers, les insectes et autres petits animaux du jardin ne sont pas toujours les ennemis que l'on croit. Si les coccinelles sont bien connues pour être de véritables dévoreuses de pucerons, on connaît moins les vertus de la chauvesouris qui se nourrit de papillons, du crapaud qui mange limaces et larves ou des guêpes qui raffolent des chenilles.

Gros mangeurs

La lutte biologique, qui consiste à utiliser les prédateurs naturels (auxiliaires) des indésirables (ravageurs) pour les éliminer ou du moins réduire leur nombre, est enfin à la portée des particuliers. Les coccinelles, par exemple, sont livrées dans un flacon d'une centaine de larves (adalia bipunctata) mélangées avec des graines de sarrasin. Il suffit de verser le contenu du flacon sur le feuillage à proximité des pucerons. 125 larves peuvent consommer au total 5.000 à 10.000 pucerons ! On peut acheter des coccinelles sur Internet et même d'autres prédateurs comme le cryptobug contre les chenilles, le larvanem contre les otiorhynques, les nématodes contre les larves d'otiorhynques et de hannetons dans le sol ou encore le spidex contre les acariens ravageurs. Pour plus d'informations, allez sur www.lamaisondesinsectes.fr.

Animaux sauvages

Chez nos amis les oiseaux, le merle, la grive, le geai et la pie s'attaquent aux vers et aux mollusques tandis que les hiboux débusquent les rongeurs pour en faire leur repas. Le hérisson s'occupe des chenilles et la taupe, elle, mange chaque jour son poids en courtilières, limaces, vers gris et larves en tout genre.

Pollinisateurs

Les insectes pollinisateurs sont nécessaires pour le jardin. En effet, pour le potager et les fruitiers, les papillons, coléoptères, abeilles et bourdons font un travail remarquable. Sans eux, la production serait réduite, voire inexistante. Ne tentez pas de les éloigner, ces petits jardiniers sont utiles et complémentaires ! Saviezvous que certaines fleurs sont interdites aux abeilles ? Par exemple, les solanées (la tomate surtout), dont la corolle d'étamines soudées ne peut être fécondée que par un insecte vibreur tel que le bourdon.

Maison d'hôtes

Vous trouverez dans les jardineries des abris pour coccinelles. Ils servent de maisons d'hivernage pendant les grands froids et de garde-manger au printemps. Vous pouvez y mettre des fleurs de noisetier ou de fruitiers à leur réveil, dès que la température dépasse 10°C. Comptez une vingtaine d'euros.