Elle a tout pour être heureuse !
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Elle a tout pour être heureuse !

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

Elle a tout pour être heureuse ! MARION COTILLARD Son parcours exceptionnel ne cesse de faire rêver. De son rôle dans Jeux d'enfants aux côtés de celui qui est depuis devenu son compagnon, Guillaume Canet, à Contagion, de Steven Soderbergh, « un film catastrophe tourné avec un réalisme presque documentaire », actuellement en salles, en passant par son Oscar pour La Môme en 2008, sa carrière prend son envol sans jamais sembler vouloir s'essouf-fler. Aujourd'hui maman d'un petit Marcel âgé de six mois et égérie pour Dior, elle articule sa vie autour de ses priorités : sa famille, Guillaume et Marcel, et les beaux rôles qu'on ne cesse de lui proposer, et qu'elle ne se verrait pas refuser. Elle se confiait il y a peu à ce sujet, celui de la vie et des choix qui sont les siens aujourd'hui à nos confrères de Madame Figaro. Le succès n'empêche pas les doutes ! Elle fait ainsi partie de l'extraordinaire casting de Contagion (qui comprend, entre autres, Kate Winslet, Jude Law et Matt Damon... au cinéma depuis le 9 novembre), est en tournage pour Jacques Audiard sur son nouveau long-métrage, De Rouille et d'os, et a été choisie pour jouer dans le prochain film de James Gray. À quoi il faut rajouter Blood Ties, prochain film de son compagnon, Guillaume Canet, remake des Liens du sang dont le scénario est co-signé par James Gray, et dans lequel elle devrait jouer aux côtés de Mark Wahlberg. Un rythme de vie ahurissant pour une actrice qui semble réussir tout ce qu'elle fait.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 janvier 2012
Nombre de lectures 19
Langue Français

Exrait

Elle a tout pour être heureuse !

MARION COTILLARD

Son parcours exceptionnel ne cesse de faire rêver. De son rôle dans Jeux d'enfants aux côtés de celui qui est depuis devenu son compagnon, Guillaume Canet, à Contagion, de Steven Soderbergh, « un film catastrophe tourné avec un réalisme presque documentaire », actuellement en salles, en passant par son Oscar pour La Môme en 2008, sa carrière prend son envol sans jamais sembler vouloir s'essouf-fler. Aujourd'hui maman d'un petit Marcel âgé de six mois et égérie pour Dior, elle articule sa vie autour de ses priorités : sa famille, Guillaume et Marcel, et les beaux rôles qu'on ne cesse de lui proposer, et qu'elle ne se verrait pas refuser. Elle se confiait il y a peu à ce sujet, celui de la vie et des choix qui sont les siens aujourd'hui à nos confrères de Madame Figaro.

Le succès n'empêche pas les doutes !

Elle fait ainsi partie de l'extraordinaire casting de Contagion (qui comprend, entre autres, Kate Winslet, Jude Law et Matt Damon... au cinéma depuis le 9 novembre), est en tournage pour Jacques Audiard sur son nouveau long-métrage, De Rouille et d'os, et a été choisie pour jouer dans le prochain film de James Gray. À quoi il faut rajouter Blood Ties, prochain film de son compagnon, Guillaume Canet, remake des Liens du sang dont le scénario est co-signé par James Gray, et dans lequel elle devrait jouer aux côtés de Mark Wahlberg. Un rythme de vie ahurissant pour une actrice qui semble réussir tout ce qu'elle fait. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir des doutes, comme tout un chacun. Car la belle Marion Cotillard pourrait se reposer sur ses lauriers, et avancer sans se poser de questions, mais elle continue de douter « à peu près tout le temps. Dans la vie, même si cela s'améliore, je ne suis pas quelqu'un à l'aise avec la parole ni en toutes circonstances. » Au point que sur un tournage, l'appréhension d'un rôle peut la rendre malade physiquement. « Tina Lombardi [son personnage], dans Un Long Dimanche de fiançailles, de Jean-Pierre Jeunet, m'a expédiée à l'hôpital. Jean-Pierre, lui, diagnostiquait en riant : "Tu es juste morte de peur." Et il avait raison ! » De cette performance, exécutée ainsi dans la douleur, elle obtient un César et garde le bon souvenir d'avoir travaillé avec Audrey Tautou : « Audrey a, elle aussi, été si généreuse. La scène que nous partageons reste d'ailleurs un de mes plus beaux souvenirs d'échange avec un acteur. » Un stress qui malgré les années et le succès, et sa consécration mondiale avec son Oscar en 2008, ne l'a toutefois pas quittée. Ainsi sur le tournage d' Inception, de Christopher Nolan, elle raconte avec effroi le trac qui était le sien : « Lors de mon premier jour sur Inception, je tremblais tellement que Ken Watanabe m'a demandé si j'avais froid. J'ai songé une seconde à lui mentir. Et puis, sans me laisser répondre, il m'a souri et m'a avoué que ça lui arrivait souvent à lui aussi. Mais dès qu'on plonge dans le jeu, on cesse de se regarder. La peur laisse place au travail. » Une angoisse qui a peut-être été moindre pour The Dark Knight Rises, le dernier Batman dans lequel elle joue un petit rôle, et pour lequel elle a retrouvé des visages connus : le réalisateur Christophe Nolan, Leonardo DiCaprio et Joseph Gordon-Levitt. Des doutes qui sont aussi, pour la jeune femme, un moyen d'avancer, et de progresser, d'aller toujours plus loin dans son jeu d'actrice : « généralement, si je doute de mes capacités à interpréter un personnage, j'y vais. C'est excitant de songer qu'on n'est peut-être pas la bonne personne, qu'on n'y arrivera jamais, puis de finir par trouver une authenticité et, par conséquent, du plaisir à jouer. »

Elle protège sa vie privée !

Aujourd'hui Marion Cotillard semble ainsi très sereine, malgré ses doutes et ses angoisses, elle dont la maternité « a modifié mes priorités, confie-t-elle. C'est compliqué de faire subir son rythme à son enfant sans culpabiliser. Mais je le vois heureux, c'est tout ce qui compte. L'emmener sur un plateau peut être complexe. J'ai passé trois journées sans lui depuis qu'il est né et ça a été... difficile. » C'est tout ce que nous saurons de sa vie privée. Avec les journalistes, la star fait attention à ne pas trop en dire, sur son couple notamment, une leçon qu'elle a tirée des interviews qu'elle donnait il y a quelques années lorsqu'elle était « très jeune et très naïve » : « Je pensais qu'il fallait se livrer, confier des choses de soi, se situer dans le don absolu. Mon entourage me conseillait : "Protège-toi." Mais je ne comprenais pas ce que ça signifiait. Chaque fois que je rencontrais un journaliste, je faisais une mini-dépression après. Je regrettais d'avoir dit trop de choses. Mon métier, c'est d'être actrice et de raconter des histoires. Pas de raconter ma vie. » Elle évoque néanmoins sa perte de poids, très rapide, après la naissance de son enfant, une chance qui a beaucoup fait jaser, dans les journaux : « Je ne sais pas l'expliquer, cela s'est fait d'un coup. Mais c'est assez violent pour le corps. Je me suis beaucoup bougée pendant les premiers mois de ma grossesse, j'ai nagé presque tous les jours. Mais j'ai aussi souvent mangé pour deux, alors qu'on me l'avait fortement déconseillé. » Aujourd'hui Marion Cotillard compte bien enchaîner les rôles de choix, tout en laissant la place qui leur revient aux deux hommes de sa vie. Quant à ses prochains défis, elle y songe déjà. Incarner un homme à l'écran, par exemple : « Réussir à faire croire à cela est sans doute l'ultime défi» .