Elodie Thomis : "Je préfère les Anglaises"
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Elodie Thomis : "Je préfère les Anglaises"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

Elodie Thomis : "Je préfère les Anglaises" Samedi, les Lyonnaises reçoivent Arsenal en match aller des demi-finales de la Ligue des Champions féminines. Si on en croit Elodie Thomis, attaquante de Lyon et de l'équipe de France, elles sont favorites. Aulas va peut-être la décrocher sa coupe "aux grandes oreilles"...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 06 avril 2011
Nombre de lectures 11
Langue Français

Exrait

Elodie Thomis : "Je préfère les Anglaises"

Samedi, les Lyonnaises reçoivent Arsenal en match aller des demi-finales de la Ligue des Champions féminines. Si on en croit Elodie Thomis, attaquante de Lyon et de l'équipe de France, elles sont favorites. Aulas va peut-être la décrocher sa coupe "aux grandes oreilles"... Comment les pros, qui ont rêveraient de jouer une demi-finale, ont-ils vécu votre qualification ? Les pros comme Gomis, Ederson, Cris par exemple sont venus nous voir ainsi que notre président Jean-Michel Aulas. C'était sympathique. Cela ressemblait à une famille. Cela nous a fait plaisir et nous a motivées. Les pros nous ont fait savoir qu'ils étaient derrière nous. Ainsi que le président et toutes les personnes présentes.

Un petit mot justement sur cette double confrontation face aux Russes de Zvezda ? Au match aller c'était un peu difficile avec les conditions climatiques. On n'y est pas forcément très habitué. On savait qu'elles jouaient regroupées derrière ce qui ne fut pas facile. Nous avons tiré une vingtaine de fois aux buts pour en cadrer une dizaine environ. Les russes ont obtenu le match nul par ce qu'elles ont bien su défendre. A Gerland au retour, elles ont adopté le même schéma de jeu. On avait beaucoup de pression. On a trouvé un plus d'espace, comme le terrain est plus grand. Finalement, la solution a été une frappe de loin de Lara Dickenmann. Elle ne s'est pas posée de questions et a inscrit un but somptueux.

Arsenal, est-ce un bon tirage pour les demi-finales en vue éventuellement d'une revanche contre Potsdam en finale ? C'est un très bon tirage. Je préfère tomber sur des équipes anglaises dont le jeu ressemble à celui des équipes françaises que des équipes allemandes où c'est plus physique. C'est mieux de tomber sur une équipe allemande en finale. La motivation est différente. Ce n'est toujours évident à jouer ce genre d'équipe. En jouant contre une équipe anglaise, on a plus de chances de passer. Contre une équipe allemande ce sera plus délicat. Elles ont l'habitude de jouer des phases finales tout le temps que ce soit au niveau national ou international. Après avoir acquis le titre sur le terrain de Montpellier, Lyon jouera t-il le jeu jusqu'au bout ? Patrice Lair (ndlr : l'entraîneur) n'est pas dans cet état d'esprit. Qui veut toujours gagner. Dans le club, ce n'est pas dans notre philosophie de gérer ou de prendre à la légère les matchs. Les quatre matchs qui vont nous rester, on va les jouer à fond. Il y a toujours des points à prendre. On est toujours en course en Challenge. On veut faire un record. On veut marquer plus de buts. Avoir plus de points. Cela va nous servir pour la coupe d'Europe. Ce sera toujours des matchs de préparation. On ne prendra pas à la légère ces matchs. Ils nous font avancer dans la saison. Il y a la Ligue des Champions qui arrivent ainsi que la Coupe du Monde. Peut importe qui sera devant nous. On sera toujours à 100%. C'est dans notre état d'esprit. On aime jouer.

Retrouvez toute l'actualité du foot féminin sur le site www.mediasportamateur.fr

1/2 finales aller : Dimanche 10 avril : Lyon - Arsenal Duisburg - Turbine Potsdam 1/2 finales retour le 17 avril.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents