Entretenir un yucca
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Entretenir un yucca Le yucca provient des déserts d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et des régions sèches des États-Unis. Il porte ses feuilles fièrement, tel un Indien qui porte sa coiffe.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 31 janvier 2012
Nombre de lectures 43
Langue Français
Entretenir un yucca

Le yucca provient des déserts d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et des régions sèches des États-Unis. Il porte ses feuilles fièrement, tel un Indien qui porte sa coiffe. Nul besoin de faire entrer un arbre dans la maison pour profiter pleinement de ce latino robuste, il existe de petits yuccas qui n'atteignent pas tout de suite le plafond (et d'autres culminant à 2,5 m de haut !). Certains possèdent des pointes acérées au bout de leurs longues feuilles, d'autres sont plus douces ou encore surmontées d'un plumeau.

Culture en pot

À l'intérieur, le yucca réclame un bon terreau mélangé éventuellement avec 1/3 de compost. Vous pouvez également opter pour un terreau spécial plantes d'intérieur ou plante verte. Le substrat doit être bien drainé car ses racines détestent baigner dans l'eau. Aussi, disposez au fond du contenant un lit de graviers, des petits cailloux ou des billes d'argile. Le rempotage s'effectue tous les 2 à 3 ans, au printemps. En dehors de ces périodes, préférez un surfaçage régulier qui comble parfaitement le besoin de la plante en support de culture. Côté taille, éliminez simplement les feuilles lorsqu'elles se fanent.

De manière générale, le yucca ne tolère pas le froid et ne peut être planté au jardin que si le climat est doux l'hiver. Vous pouvez alors l'installer dans un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable, toujours sur un lit de gravier ou de billes d'argile.

Exposition parfaite

Originaire de pays chauds et ensoleillés, le yucca se développe bien lorsque la température tourne autour des 18-22°C et exige une très bonne lumière et même un soleil léger. Attention cependant, si vous le placez derrière une vitre car une lumière trop directe peut assécher ses feuilles. Préférez-lui donc la proximité d'une fenêtre orientée à l'ouest afin de le baigner du maximum de luminosité. En tout état de cause, n'essayez pas de cultiver un yucca dans une pièce sombre, il n'y survivrait pas.

Le bon arrosage

Attention à ne pas «noyer» votre plante à force d'arrosages trop fréquents ou trop abondants. Au printemps et en été, c'est-à-dire en période de croissance, l'arrosage doit être régulier mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines. Il peut être complété par un apport en engrais liquide tous les 15 jours. Laissez le terreau sécher entre 2 apports en eau, tous les 2 ou 3 jour en général. Vous pouvez également brumiser le feuillage pour recréer les conditions de son environnement naturel. En hiver et en automne, la plante ralentit et n'a besoin que d'un arrosage par mois environ. Dès que le sol devient sec sur quelques centimètres, arrosez de manière à humidifier tout le terreau.

Maladies et parasites

- Pourrissement : si les plus jeunes feuilles blanchissent et pourrissent, c'est que vous arrosez exagérément. Laissez bien sécher la motte entre 2 arrosages, surtout en hiver.

- Feuilles jaunies : leur apparition est normale ; le yucca renouvelle son feuillage mais manque aussi peut-être de lumière. Ne taillez pas les feuilles : laissez-les sécher d'elles-mêmes avant de les arracher d'un coup sec.

- Les cochenilles à bouclier : elles s'installent parfois sur la partie inférieure des feuilles. Éliminez-les à l'aide d'un Coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque sévère, utilisez un insecticide systémique.