Geoffroy-Guichard va-t-il changer de nom ?
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Geoffroy-Guichard va-t-il changer de nom ?

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
3 pages
Français

Description

Geoffroy-Guichard va-t-il changer de nom ? Un nom, une légende. Les supporteurs ne veulent pas qu'on touche à Geoffroy-Guichard ! Le naming qui consiste à donner le nom d'une entreprise à un stade est arrivée en provenance des Etats-Unis, pays où cette pratique concerne quasiment toutes les enceintes sportives couvertes ou en plein air. En Europe, le naming s'est développé en Angleterre et en Allemagne. Tout le monde connaît aujourd'hui l'Allianz Arena du Bayern Munich et l'Emirates Stadium des Gunners d'Arsenal. Mais sans doute aussi parce que ces équipes font partie du gratin européen. En effet, le Reebok Stadium de Bolton et le Signal Iduna Park de Dortmund ne dépassent pas vraiment les frontières de leurs pays respectifs... En France, c'est pour le nouveau stade du Mans qu'un partenariat avec la société d'assurances MMA (Mutuelles du Mans Assurances) - une entreprise sarthoise qui s'est engagée à verser un million d'euros pendant dix ans au MUC 72 après avoir participé à hauteur de trois millions au financement du stade - a été mis en place. L'enceinte mancelle est vraiment la première en la matière dans l'Hexagone car si le stade Marcel Michelin existe depuis longtemps à Clermont-Ferrand, il est la propriété du fabricant de pneumatiques. Mais depuis la naissance de ce MMArena en 2011, le mouvement ne s'est pas vraiment accéléré.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 février 2012
Nombre de lectures 31
Langue Français

Exrait

Geoffroy-Guichard va-t-il changer de nom ?

Un nom, une légende. Les supporteurs ne veulent pas qu'on touche à Geoffroy-Guichard !

Le naming qui consiste à donner le nom d'une entreprise à un stade est arrivée en provenance des Etats-Unis, pays où cette pratique concerne quasiment toutes les enceintes sportives couvertes ou en plein air. En Europe, le naming s'est développé en Angleterre et en Allemagne.

Tout le monde connaît aujourd'hui l'Allianz Arena du Bayern Munich et l'Emirates Stadium des Gunners d'Arsenal. Mais sans doute aussi parce que ces équipes font partie du gratin européen. En effet, le Reebok Stadium de Bolton et le Signal Iduna Park de Dortmund ne dépassent pas vraiment les frontières de leurs pays respectifs... En France, c'est pour le nouveau stade du Mans qu'un partenariat avec la société d'assurances MMA (Mutuelles du Mans Assurances) - une entreprise sarthoise qui s'est engagée à verser un million d'euros pendant dix ans au MUC 72 après avoir participé à hauteur de trois millions au financement du stade - a été mis en place. L'enceinte mancelle est vraiment la première en la matière dans l'Hexagone car si le stade Marcel Michelin existe depuis longtemps à Clermont-Ferrand, il est la propriété du fabricant de pneumatiques. Mais depuis la naissance de ce MMArena en 2011, le mouvement ne s'est pas vraiment accéléré. Lors de la présentation du projet manceau, Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de Football Professionnel, avait rappelé que "l'avenir du football se joue dans la rénovation des stades. "Dans le domaine des stades, nous avons 15 ans de retard à rattraper, c'est vital. Il existe des raisons structurelles à ce retard. De tout temps, les municipalités ont été propriétaires des stades, or aujourd'hui, à l'époque du professionnalisme, les contribuables ne comprendraient pas qu'ils doivent payer." C'est sans doute à l'occasion de l'apparition de nouveaux stades dans la perspective de l'Euro 2016 que la pratique du naming va s'étendre. Le futur stade des Lumières à Lyon ne manque ainsi pas de candidats. Ce qui devrait aussi être le cas pour les enceintes de Lille, Bordeaux et Nice qui feront eux aussi l'objet d'une opération de naming. Mais le nouveau stade de Valenciennes a été inauguré en juillet dernier sans que le club, pourtant favorable au naming, n'ait trouvé une société désireuse de donner son nom à l'enceinte (on avait pourtant parlé de Toyota, Alstom et Vallourec)...

HERVÉ REVELLI : "GEOFFROY-GUICHARD EST CONNU DANS LE MONDE ENTIER"

Depuis, les Valenciennois jouent donc au stade du Hainaut. Dans ce contexte, alors que le stade Geoffroy-Guichard est actuellement rénové, il ne semble pas envisageable de recourir au naming qui intervient plutôt dans le cas de nouveaux stades qui n'ont, par définition, pas de noms, plutôt que sur des enceintes où sont entrepris des travaux de rénovation. Il semble difficilement imaginable de se rendre ailleurs qu'à Geoffroy-Guichard pour assister à un match des Verts. Le naming ne peut donc pas toujours rivaliser avec l'histoire des clubs... "Notre Chaudron ne peut pas s'appeler autrement car Geoffroy-Guichard est connu dans le monde entier. Le débaptiser serait une très mauvaise chose et ce n'est même pas envisageable", lâche Hervé Revelli pour lequel le nom du stade est lié pour toujours au club. "On ne peut pas toucher à un symbole, avec une famille qui a tant donné à Saint-Etienne." Geoffroy-Guichard est en effet le fondateur des magasins Casino, une entreprise née à Saint-Etienne, à l'origine de l'ASSE. Même son de cloche du côté de Georges Bereta qu'une telle idée fait plutôt rire. "Je ne me suis même pas posé la question, confie l'ancien capitaine de l'équipe de France, et je n'en vois pas l'intérêt." A Saint-Etienne, la personne qui aurait une telle idée s'exposerait à des critiques venues de toutes parts, malgré les raisons économiques qui pourraient être avancées. Le nom de Geoffroy-Guichard semble intouchable et aucune rumeur ne circule d'ailleurs sur un éventuel naming malgré la manne financière qui en découle. Le nom inscrit à l'entrée du stade n'est donc pas prêt d'être remplacé... à la grande satisfaction des supporters de l'ASSE et de tous ceux qui sont attachés à l'identité des Verts. Alors que le stade Vélodrome de Marseille pourrait bien modifier son nom (pour 75 millions d'euros sur dix ans) afin de couvrir les dépenses de rénovation, peut-on concevoir l'effacement du Santiago Bernabeu à Madrid ou du Camp Nou à Barcelone ? Geoffroy-Guichard fait indéniablement partie de cette catégorie...