GHEZZAL UN FENNEC CHEZ LES LIONCEAUX
1 page
Français

GHEZZAL UN FENNEC CHEZ LES LIONCEAUX

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

GHEZZAL UN FENNEC CHEZ LES LIONCEAUX La bonne saison du FC Sochaux Montbéliard et de ses jeunes pousses a attisé les convoitises de certains clubs européens. Son milieu de terrain, Ryad Boudebouz, a enchaîné les prestations de haute volée et étalé son immense talent aux yeux des recruteurs étrangers.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 12 mai 2011
Nombre de lectures 11
Langue Français
GHEZZAL UN FENNEC CHEZ LES LIONCEAUX

La bonne saison du FC Sochaux Montbéliard et de ses jeunes pousses a attisé les convoitises de certains clubs européens. Son milieu de terrain, Ryad Boudebouz, a enchaîné les prestations de haute volée et étalé son immense talent aux yeux des recruteurs étrangers. Des clubs français, anglais et allemands, - le Werder de Brême serait très intéressé -, sont sur les rangs pour s'accaparer le jeune joueur dès la fin de saison. Sochaux va devoir batailler pour garder son prodige, au même titre que Marvin Martin, l'autre perle de l'effectif sochalien et accessoirement meilleur passeur du championnat de France. Des noms circulent déjà pour pallier ces éventuels départs. Olivier Kapo est cité, mais cela devient une tradition à l'approche de chaque Mercato. Le seul patronyme qui retient véritablement l'attention est celui d'Abdelkader Ghezzal qui écume le championnat italien depuis quelques années. Passé par Sienne et aujourd'hui à Bari, l'avant-centre pourrait être tenté par un retour en France après avoir fait ses classes au centre formation de Lyon. La carrière de l'international algérien aurait en tout cas besoin d'un coup de fouet suite à la campagne calamiteuse de sa sélection pendant le Mondial sud-africain et à sa stupide expulsion face à la Slovénie en phase de poules. A peine rentré, Ghezzal reçoit deux cartons jaunes inutilement et laisse ses partenaires à dix, compromettant grandement les chances de l'Algérie qui s'incline 1-0. Par ailleurs, l'attaquant peine cette saison. Son club est dernier de Serie A et promis à une relégation l'an prochain. Le rendement du joueur est très en retrait de ses statistiques habituelles : en 19 apparitions en Serie A, il n'a marqué que deux buts dont un sur penalty et semble avoir perdu l'efficacité offensive qu'il affichait ces dernières saisons.

UN DÉMENTI QUI EN DIT LONG...

Suite aux rumeurs concernant une possible arrivée de Ghezzal cet été, le dirigeant sochalien Alexandre Lacombe a tenu à mette les choses au clair : "Effectivement, on a déjà commencé à songer à la nouvelle saison, mais Ghezzal ne fait pas partie de nos plans. On n'a pas pris attache avec ses dirigeants et encore moins avec son agent". Le message est clair : la priorité pour Sochaux est de conserver ses jeunes virtuoses au moins une année de plus. La perspective d'un recrutement n'est pas encore la préoccupation majeure en Franche-Comté. On peut tout de même se demander si cet empressement à démentir une simple rumeur ne cache pas autre chose. La précipitation des Sochaliens révèle que ce dossier est sensible et qu'un intérêt du club pour le joueur n'est pas à exclure. De toute façon, l'équipe entraînée par Francis Gillot a peu de solutions puisque ses meilleurs éléments ne tarderont pas à quitter le Doubs pour des destinations plus cotées. La future génération ne sera sûrement pas aussi talentueuse et le renouvellement du groupe s'avère compliqué. Les tracas quotidiens des "petits" clubs qui voient leurs joyaux partir très vite, attendent Sochaux même si son président est déterminé à conserver Boudebouz : "C'est un joueur qui attise les convoitises. Il est jeune et pétri de qualités, mais sachez aussi que nous n'avons pas l'attention de lâcher Ryad". A bon entendeur.