Heureux qui comme Aulas...
1 page
Français

Heureux qui comme Aulas...

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Heureux qui comme Aulas... La grisaille qui enveloppait le club de la capitale des Gaules fait place à une superbe éclaircie. Après un début de saison plaisant et convainquant, Garde et ses hommes prennent le tête de la L1.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 octobre 2011
Nombre de lectures 5
Langue Français
Heureux qui comme Aulas...

La grisaille qui enveloppait le club de la capitale des Gaules fait place à une superbe éclaircie. Après un début de saison plaisant et convainquant, Garde et ses hommes prennent le tête de la L1. Malgré les absences de Lisandro et Gourcuff le spectacle est au rendez-vous. Bastos en retrouvant son très bon niveau entraine derrière lui un groupe de « gamins » talentueux et motivés, et que dire de la résurrection de Gomis. Pour parfaite cet état de grâce, que l'on souhaite durable, les gones confirmes en Ligue des Champions en disposant du Dynamo Zagreb 2-0 et prend la deuxième place du groupe derrière le Real. Pour ne pas être en reste les filles de l'OL, disposent sans émotion des roumaines de Cluj 9-0 dans Ligue des champions respective.. Cette saison l'OL retrouve tout son lustre et c'est tant mieux pour le président lyonnais, qui si il n'est pas toujours inspiré dans ses déclarations n'en est pas moins un président passionné qui se donne les moyens d'arriver à ses objectifs. Ce ne que peut-être que positif pour le football français..

Marseille de son coté malgré le 3-0 face à Dortmund, ne nous a pas rassuré tant le match proposé, était d'un très modeste niveau, mais compte tenu de la situation olympienne, une victoire ne peut qu'avoir un effet positif sur le groupe de Deschamps. Les Lillois pour leur part persistent étrangement à continuer dans leur erreur à savoir conserver un résultat : ça, ils ne savent pas faire, conséquences fâcheuses encore deux points de perdus dans un match à leur portée. Attaquer 90 mn, leur réussi tellement mieux. Les rennais quant à eux, ils sont endroit d'être très frustrés, rejoints à la 87ème par les basques de Bilbao dans un match qu'ils avaient pourtant maitrisé parfaitement. Mais comme la dit fort justement Antonetti, c'est les jeunes bretons l'apprentissage du très haut niveau. Il est certain que le contenu de la rencontre ne peut que donner de l'espoir pour la suite de la compétition. Pour clôturer cette semaine européènne, le PSG se rendait dans la cathédrale de San Mames, on attendait beaucoup de cette équipe qui nous enchante depuis plusieurs matchs. La déception n'en est que plus amère tant les parisiens, pourtant opposés au 19ème de la Liga, furent inexistants, voir même peu concernés. Les choix de Kombouaré ne nous incitent pas à penser que cette Ligue Europa est une priorité du club parisien. Un mileiu de terrain constitué de deux rentrant après blessure laisse interrogatif. Une prestation tellement médiocre qu'il faut souhaiter que ce n'est qu'un accident de parcours. Paris fait aussi beaucoup parler en coulisses. Il y a une belle équipe en place, alors est-il utile de persister dans ces rumeur de nouvelles arrivées : maintenant Beckham, au détriment de qui ?