HONDA CR-V
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

HONDA CR-V Ami-chemin entre une berline et un 4x4, polyvalent et sophistiqué, le CR-V est assez vaste pour transporter quantité de bagages, mais suffisamment compact pour se frayer un passage en ville. D'où une silhouette travaillée en soufflerie, avec un profil tendu et un hayon qui s'ouvre à la verticale.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 03 octobre 2011
Nombre de lectures 13
Langue Français
HONDA CR-V

Ami-chemin entre une berline et un 4x4, polyvalent et sophistiqué, le CR-V est assez vaste pour transporter quantité de bagages, mais suffisamment compact pour se frayer un passage en ville. D'où une silhouette travaillée en soufflerie, avec un profil tendu et un hayon qui s'ouvre à la verticale.

Archétype du VUS compact, le CR-V de Honda demeure l'une des valeurs les plus sûres de ce marché où la compétition est pour le moins féroce. Outre une excellente fiabilité, le CR-V compte aussi sur une valeur de revente élevée. Un seul moteur est proposé, soit un quatre cylindres de 2,4 litres développant 180 chevaux. Côté transmission, on ne se casse pas davantage la tête. On retrouve une automatique à cinq rapports, point. Les roues avant sont motrices dans la plupart des versions. Sinon, le rouage est intégral. On ne peut pas dire du CR-V qu'il est parfait. Loin s'en faut ! Mais même sans posséder des qualités exceptionnelles, il finit toujours par se faire apprécier. Tout d'abord, mentionnons que les dimensions du CR-V sont à peu près parfaites. Même s'il se rapproche davantage des compacts, mais presque intermédiaires Hyundai Santa Fe et de l'ennemi juré, le Toyota Rav4, le CR-V semble plus petit qu'il ne l'est en réalité. Ses dimensions extérieures se reflètent dans l'habitacle vaste, et dans le coffre qui peut contenir entre 1 011 et 2 064 litres selon que les dossiers de la banquette arrière sont relevés ou abaissés, une des meilleures cotes de la catégorie. Si les lignes du CR-V ne font pas l'unanimité, surtout la partie avant, le tableau de bord, lui, ne semble pas se trouver beaucoup d'ennemis. Oh ! On ne parle pas ici d'un design digne de Rembrandt, mais les jauges se consultent facilement, les boutons sont à la fois aux bons endroits et faciles à comprendre et les espaces de rangement sont nombreux, ce qui est toujours apprécié en ces temps de iPod, d'oreillettes qui ne tiennent jamais sur l'oreille, de paquets de gomme et j'en passe. Cependant, pour avoir droit à une console centrale digne de ce nom, il faut opter pour le EX-L, le modèle le plus huppé. Autrement, on retrouve une tablette pliante qui, au moins, permet d'accéder à l'arrière facilement, ce qui est toujours un plus quand on a de jeunes enfants. Le système audio, même sur les versions de base, offre une bonne sonorité, ce qui est surprenant sur un produit Honda... Si les sièges avant sont confortables même sur de longues distances, on ne peut en dire autant des places arrière, trop dures. Cette banquette se replie de façon 40/20/40, c'est-à-dire qu'il est possible de baisser seulement une petite partie au centre. Super ! Par contre, pour avoir droit à un plancher plat, il faut impérativement relever l'assise des sièges. En passant, le cache bagages, un accessoire indispensable sur un VUS, est une option de près de 250 euros. On a beau dire qu'il peut servir de tablette (maximum 10 kilos) mais quand même... Un peu de positif : le plancher est bas, ce qui facilite le chargement d'objets lourds. Honda a même réussi à mettre le pneu de secours sous le plancher plutôt que sous le véhicule, où il deviendrait immanquablement sale. Reconnaissable à sa double calandre dans la teinte de la carrosserie, le CR-V est animé, au choix, par un moteur essence i-VTEC de 2 litres ou par le turbodiesel 2.2 i-DTEC de 150 ch, qui peut être couplé à une boîte automatique (option). Les améliorations au moteur de 2,0 litres à 4 cylindres font passer la puissance utile à 150 ch, un gain de 10 ch par rapport au CR-V 2010. Le modèle diesel, avec son 2,2 i-DTEC voit sa puissance passée de 140 à 150 chevaux.