ICANN ouvre un nouveau gTLD et ouvre la voie aux noms de domaines chinois

ICANN ouvre un nouveau gTLD et ouvre la voie aux noms de domaines chinois

Français
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

ICANN ouvre un nouveau gTLD et ouvre la voie aux noms de domaines chinois PR Newswire BEIJING, 14 juin 2012 BEIJING, 14 juin 2012 /PRNewswire/ -- Lors d'une conférence de presse tenue aujourd'hui à Londres, l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN, Société Internet pour l'assignation des noms et les nombres ) a officiellement annoncé une liste de 1930 demandes pour le nouveau domaine générique de premier niveau (gTLD). Depuis le lancement d'Internet il y a 40 ans, il n'y avait que 22 gTLD comme .com. L'annonce représente un changement historique pour l'Internet. Pour la première fois, il y a 65 demandes uniques pour des gTLD chinois. Les demandeurs chinois de gTLD comprennent China Internet Network Information Center (CNNIC) et des sociétés chinoises de premier rang comme China CITIC Group et Aigo Digital. Une société Internet chinoise, Zodiac Holdings Limited (« Zodiac ») a par exemple demandé 15 noms de domaine de premier niveau et est la plus grande demandeuse chinoise de gTLD. James Seng, le fondateur de Zodiac est bien connu pour son invention de l'Internationalized Domain Names (IDN, noms de domaine internationalisés), une technologie sous-jacente qui permet aux noms de domaine de ne pas être uniquement en anglais, mais en chinois, par exemple. Fondé en 2008, Zodiac a réuni plus de 20 millions USD pour les investir dans les nouveaux gTLD s'axant sur le marché chinois.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 10
Langue Français
Signaler un problème
ICANN ouvre un nouveau gTLD et ouvre la voie
aux noms de domaines chinois
PR Newswire
BEIJING, 14 juin 2012
BEIJING
, 14 juin 2012 /PRNewswire/ -- Lors d'une conférence de presse tenue
aujourd'hui à Londres, l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers
(ICANN, Société Internet pour l'assignation des noms et les nombres ) a
officiellement annoncé une liste de 1930 demandes pour le nouveau domaine
générique de premier niveau (gTLD).
Depuis le lancement d'Internet il y a 40 ans, il n'y avait que 22 gTLD comme
.com. L'annonce représente un changement historique pour l'Internet. Pour la
première fois, il y a 65 demandes uniques pour des gTLD chinois.
Les demandeurs chinois de gTLD comprennent China Internet Network
Information Center (CNNIC) et des sociétés chinoises de premier rang comme
China CITIC Group et Aigo Digital. Une société Internet chinoise, Zodiac
Holdings Limited (« Zodiac ») a par exemple demandé 15 noms de domaine de
premier niveau et est la plus grande demandeuse chinoise de gTLD.
James Seng, le fondateur de Zodiac est bien connu pour son invention de
l'Internationalized Domain Names (IDN, noms de domaine internationalisés),
une technologie sous-jacente qui permet aux noms de domaine de ne pas être
uniquement en anglais, mais en chinois, par exemple. Fondé en 2008, Zodiac a
réuni plus de 20 millions USD pour les investir dans les nouveaux gTLD s'axant
sur le marché chinois.
« L'utilisation de noms de domaine chinois est plus aisée à retenir et plus
intuitive pour le demi-milliard d'utilisateurs chinois d'Internet », a déclaré James
Seng, qui est également un vétéran de l'ICANN depuis plus de 10 ans et il
ajoute que « ces nouveaux TLD chinois offrent aux sociétés chinoises plus de
choix et une occasion unique de positionner leurs marques en ligne et en
chinois ».
Zodiac a demandé une large gamme de gTLD, de l'utilisation générique (« site
Web »), en passant par le commerce électronique (« magasin ») et (« centre
commercial »), jusqu'à ce qui est branché (« Je t'aime »). Il est à noter que
Zodiac est également le demandeur de Chine pour un TLD géographique
(« Guangdong »).
« Nous sommes enchantés de travailler avec notre partenaire chinois pour
lancer le premier et unique TLD à caractère urbain et provincial de Chine »
commente Eugene Li, le vice-président de Zodiac. Eugene, l'ancien directeur
adjoint de CNNIC, a rejoint Zodiac en 2009 pour y amener son expertise et son
savoir dans le secteur des noms de domaine chinois.
« Nous sommes ravis de travailler avec Zodiac pour changer la façon dont la
population chinoise utilise l'Internet et la façon dont les entreprises chinoises
développent leur présence en ligne », a déclaré Lawrence Tse, le commandité
de Gobi Partners, l'un des investisseurs de Zodiac.
Le marché chinois est compliqué, mais il présente un énorme potentiel. En mai,
plus de 100 000 enregistrements de noms de domaine ont été reçus le jour où
le CNNIC a ouvert les inscriptions pour les particuliers. Basée à Pékin, Zodiac
s'est préparée pour ses nouvelles demandes de gTLD depuis
2008 et
a su
conquérir une place significative dans le cercle fermé de l'industrie des noms
de domaine en Chine.
Des acteurs internationaux ont gardé un œil sur l'énorme potentiel économique
depuis que l'ICANN a annoncé, le 20 juin 2011, qu'elle acceptait les demandes
de nouveaux gTLD. En date du 30 mai 2012, l'ICANN a reçu 350 millions USD de
frais d'admission versés pour les nouveaux TLD.
À propos de Zodiac Holdings Limited :
Zodiac Holdings Limited a été fondée par James Seng, l'inventeur de
l'Internationalized Domain Names (IDN) et un vétéran du secteur des noms de
domaine. Zodiac a levé plus de 20 millions USD provenant de VCs et de
bureaux de gestion du patrimoine.
L'objectif de Zodiac est de devenir un opérateur de registre TLD certifié par
l'ICANN qui s'axe sur le marché chinois et plus particulièrement sur les IDN TLD
chinois. Son objectif est de devenir l'opérateur de registre TLD commercial le
plus important en Asie.
Zodiac a signé un protocole d'entente avec CNNIC (China Internet Network
Information Center) afin que ce dernier supporte Zodiac dans ses demandes de
TLD chinois. Zodiac travaille en étroite collaboration avec CNNIC et KNET, la
filiale de CNNIC, qui est le fournisseur de service en aval de Zodiac.
La liste des demandes de nouveaux gTLD par Zodiac est disponible sur
http://zodiacregistry.com/