Jacques Boussuge : " Montrer ce que je vaux"
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Jacques Boussuge : " Montrer ce que je vaux"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
3 pages
Français

Description

Jacques Boussuge : " Montrer ce que je vaux" L'ancien ¾ aile de Bath s'est engagé pour une saison avec le CAB. Il aspire à montrer tout son potentiel. Comment se passe votre adaptation ? Très bien. Il y a un super groupe et c'est intéressant de vivre parmi ces joueurs.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 octobre 2011
Nombre de lectures 42
Langue Français

Exrait

Jacques Boussuge : " Montrer ce que je vaux"

L'ancien ¾ aile de Bath s'est engagé pour une saison avec le CAB. Il aspire à montrer tout son potentiel.

Comment se passe votre adaptation ? Très bien. Il y a un super groupe et c'est intéressant de vivre parmi ces joueurs.

Pouvez-vous revenir sur votre signature au CAB ? J'ai fait le choix de revenir en Top 14. Ugo Mola m'a convaincu de quitter Bath afin de faire quelque chose de bien à Brive et faire partie de cette aventure.

Avez-vous quitté Bath déçu ? Je suis parti de ce club au contraire très content. Il m'avait fallu un peu de temps au départ pour que je m'adapte à mon nouvel environnement, à la langue, à l'équipe. Sur la fin de saison, j'ai beaucoup joué. Je me suis régalé et j'ai disputé plus de treize matches.

Pourquoi ne pas avoir continué là-bas dans ce cas ? J'avais le choix entre revenir en Top 14 et poursuivre en Premiership. J'ai préféré tenter ma chance et jouer les premiers rôles en France. Il faut aussi savoir qu'en Angleterre il y a beaucoup de concurrence avec la présence de nombreux internationaux anglais.

En arrivant dans ce club corrézien, qu'est-ce qui vous a le plus surpris ? Je n'ai pas été si étonné que cela. Mais pour avoir évolué six ans à Montpellier j'y ai trouvé certaines similitudes. En fait, j'ai avant toute chose retrouvé le rugby français.

"Brive a moins de moyens, mais est mieux structuré que Montpellier"

Qu'est-ce qui différencie malgré tout le CAB et le MHR ? Brive a peut-être moins de moyens que Montpellier, mais est mieux structuré.

Quelle est votre ambition personnelle ? J'attends de jouer et de montrer vraiment ce que je vaux sur la durée d'une saison. J'espère répondre favorablement aux attentes qui sont placées en moi.

Au regard du potentiel de l'équipe, peut-on penser à autre chose qu'au maintien ? On ne va pas fanfaronner. La priorité, c'est le maintien. En ayant perdu déjà deux fois sur nos terres, on ne va pas commencer à dire qu'on espère aller très haut. Néanmoins il est évident aussi qu'au niveau des joueurs, il y a un potentiel intéressant. Il faut que l'alchimie opère.

Comment caractérisez-vous le jeu briviste ? Brive, c'est du dynamisme, de la réactivité, une équipe qui joue les coups à fond.

Avez-vous trouvé le Top 14 changé ? Je trouve que cela joue moins qu'en Angleterre (sourire). Par contre entre les matches entre le Stade Toulousain et le Racing par exemple, c'est du très haut niveau. Mais d'une manière générale la densité de jeu est plus élevée en Angleterre. Quand deux équipes de Premiership de bas de classement s'affrontent, cela me semble beaucoup plus intense.

Vous avez évolué en équipe de France en moins de 21 ans. Rêvez-vous à l'équipe A ? Je vais dans un premier temps essayer de gagner un maximum de temps de jeu, de me montrer. Pour l'équipe de France, c'est encore loin.

Jacques Boussuge Né le 15 mai 1985 à Paris 1m87 - 88 kg - Ailier Clubs successifs : PUC (2000-2005), Montpellier (2005-2010), Bath (2010-2011, Angleterre), Brive (depuis juillet 2011) Palmarès : Champion Fédérale 2 (2004), champion du monde en moins de 21 ans, tournoi des Six Nations en moins de 21 ans (2006), champion de France Espoirs (2008)