Jean Piat « Je respecte profondément les femmes ! »
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Jean Piat « Je respecte profondément les femmes ! »

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
3 pages
Français

Description

Jean Piat « Je respecte profondément les femmes ! » Dans d'autres circonstances, nous n'aurions peut-être pas osé vous poser cette question. Jean piat, vous avez quel âge ? Jean piat : 86 ans ! et, c'est vrai, je n'ai pas de problème à dire mon âge. Je remercie surtout mes parents de m'avoir donné une constitution solide qui m'a aidé à arriver jusque-là sans trop de soucis. C'est vrai que si j'avais fait les 400 coups dans ma vie et bu plus que de raison, la sanction aurait été immédiate ! Mais ce n'est pas le cas, j'ai toujours eu une très bonne hygiène de vie et une bonne santé. J'ai juste l'année dernière été opéré du dos et ça me pose encore quelques difficultés. rien de grave cependant. Vous savez, je crois en cette phrase d'andré Malraux : « La vie ne vaut rien et rien ne vaut la vie ». et comme je suis d'une nature optimiste, je reste serein ! Comment est né ce texte de Françoise dorin que vous allez reprendre sur scène en octobre prochain ? Ça fait des années que françoise Dorin et moi y songions. elle avait écrit une pièce qui s'intitulait à l'époque « L'âge en question », un dialogue en duo entre un homme et une femme. en fait, ce spectacle « Vous avez quel âge ? » est né de l'ancien spectacle dont je vous parle. C'est une variation humoristique sur l'âge et sur le temps. on vieillit tous ! on peut lutter contre le temps qui passe autant qu'on veut, on n'y échappera pas ! Dans la société d'aujourd'hui, les deux questions « vieillir, ça vous fait peur ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 30 juillet 2011
Nombre de lectures 49
Langue Français

Exrait

Jean Piat « Je respecte profondément les femmes ! »

Dans d'autres circonstances, nous n'aurions peut-être pas osé vous poser cette question. Jean piat, vous avez quel âge ? Jean piat : 86 ans ! et, c'est vrai, je n'ai pas de problème à dire mon âge. Je remercie surtout mes parents de m'avoir donné une constitution solide qui m'a aidé à arriver jusque-là sans trop de soucis. C'est vrai que si j'avais fait les 400 coups dans ma vie et bu plus que de raison, la sanction aurait été immédiate ! Mais ce n'est pas le cas, j'ai toujours eu une très bonne hygiène de vie et une bonne santé. J'ai juste l'année dernière été opéré du dos et ça me pose encore quelques difficultés. rien de grave cependant. Vous savez, je crois en cette phrase d'andré Malraux : « La vie ne vaut rien et rien ne vaut la vie ». et comme je suis d'une nature optimiste, je reste serein !

Comment est né ce texte de Françoise dorin que vous allez reprendre sur scène en octobre prochain ? Ça fait des années que françoise Dorin et moi y songions. elle avait écrit une pièce qui s'intitulait à l'époque « L'âge en question », un dialogue en duo entre un homme et une femme. en fait, ce spectacle « Vous avez quel âge ? » est né de l'ancien spectacle dont je vous parle. C'est une variation humoristique sur l'âge et sur le temps. on vieillit tous ! on peut lutter contre le temps qui passe autant qu'on veut, on n'y échappera pas ! Dans la société d'aujourd'hui, les deux questions « vieillir, ça vous fait peur ? » et « vous avez quel âge » sont toutes deux souvent dérangeantes pour beaucoup de gens, surtout à partir d'un certain âge ! Qu'y répondre d'ailleurs, sinon qu'on est toujours le jeune ou le vieux de quelqu'un !

« Vous avez quel âge ? », une comédie de Françoise Dorin avec Jean Piat, reprise pour 60 représentations. À partir du 7 octobre 2011 à la Comédie des Champs-Elysées (Paris 8e), du mardi au samedi à 19h. Locations au 01 53 23 99 19.

Et la morale de ce spectacle théâtral ? Même si c'est emmerdant de vieillir et même si c'est injuste, il faut vivre sa vie le mieux possible. en fait, ce texte est une photographie optimiste, humoristique, souvent très drôle de notre rapport au temps qui passe. Vous savez, j'ai toujours eu le goût de faire rire, d'apporter un peu de bonheur aux gens. avec cette pièce, c'est le cas. C'est un vrai raz de marée ! a chaque fois, les gens rient beaucoup, d'où l'envie de reprendre cette pièce pour 60 nouvelles représentations. pourtant, on leur dit des choses très dures sur l'âge et le temps...

Mais peut-être n'avez-vous pas peur du temps qui passe, parce que vous êtes croyant ? oui, c'est extrêmement commode de penser qu'il y a des forces au dessus de nous. C'est rassurant ! Depuis ma plus tendre enfance, je me suis toujours senti protégé et j'ai même un exemple récent à vous donner de cette protection qui ne me quitte pas. J'ai été viré d'un appartement où je résidais depuis 50 ans ! Comme je ne suis pas un habitué des choses juridiques, je me suis résigné. eh bien, j'ai pu trouver quasiment le même appartement juste en face de l'ancien ! Je n'ai donc pas eu à quitter mon quartier !

Que pensez-vous de celles et ceux qui font appel à la chirurgie esthétique pour combattre le temps qui passe ? Il y a une charmante hypocrisie autour de tout cela. Vous aurez beau utiliser tous les produits anti rides du monde, elles seront toujours là ! Dans le milieu du spectacle et de la presse, rares sont les photos qui ne sont pas retouchées. on voudrait faire croire aux gens qu'ils sont éternels ! Mais ce n'est pas le cas. on n'échappe pas au temps qui passe !

D'après-vous, en plus de votre physique exceptionnel, comment expliquer ce merveilleux succès que vous avez auprès des femmes et ce quel que soit leur âge ? Je ne suis pas un homme à femmes. Je n'ai pas de « galerie de conquêtes ». J'ai découvert, quand mes filles ont eu à leur tour des enfants, à quel point l'élément essentiel de la vie était la femme. Je suis émerveillé par l'extraordinaire somme de travail qu'elles sont capables d'assumer en même temps, dans tous les domaines. et puis, je n'ai jamais eu ce côté « mâle » ou « macho ». Je crois que les femmes sentent cela. Je crois aussi qu'elles savent que je les respecte profondément. C'est sûrement cela la raison.

Pourquoi avoir privilégié dans votre carrière le théâtre et la télévision au détriment du cinéma ? La première raison, c'est que je suis quand même resté à la Comédie française pendant 25 ans ! La seconde raison, et je dis cela sans vanité, c'est que les héros à physique, le cinéma n'en avait plus besoin. Depuis un moment déjà, on donne la priorité à l'homme de tous les jours. Le cinéma n'a plus besoin de Gary Cooper et c'est comme ça ! Je n'ai aucun regret, car d'une part la télévision m'a offert des rôles magnifiques et d'autre part je n'aurais pas aimé l'excès du vedettariat, le côté « people » du grand écran. C'est bien connu, pour vivre heureux, vivons cachés ! n propos recueillis par Valérie Loctin.

A 86 ans, Jean Piat assume pleinement son âge, ce qui le rend encore plus crédible et irrésistible !