L

L'importance de l'ergonomie du poste de travail

Documents
2 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

L'importance de l'ergonomie du poste de travail Au-delà de la réduction des risques pour la santé des salariés, l'ergonomie permet d'optimis conditions de travail et de limiter l'impact sur la productivité de l'entreprise.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 03 décembre 2011
Nombre de visites sur la page 390
Langue Français
Signaler un problème
L'importance de l'ergonomie du poste de travail
Au-delà de la réduction des risques pour la santé des salariés, l'ergonomie permet d'optimis conditions de travail et de limiter l'impact sur la productivité de l'entreprise. En premier lieu, l'ergonomie peut aider à régler un certain nombre de troubles avant qu'ils ne se transforment en véritable maladie professionnelle.
Des conditions de travail optimales pour une meilleure productivité
Selon l'Assurance Maladie, la maladie professionnelle ne fait pas l'objet d'une définition générale légale, toutefois, il est établit qu'elle doit résulter d'un préjudice physique réalisé progressivement, en raison de l'exposition habituelle à un risque précis. En outre, elle doit apparaître dans les tableaux des affections connues et recensées par la caisse d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS).
Selon le CNAMTS, les troubles musculo-squelettiques (TMS), de plus en plus nombreux chez les salariés, représentent 80% des maladies professionnelles. Ces troubles comprennent les douleurs
aux articulations (épaules, coudes, poignets, genoux et chevilles) et sont le résultat de gestes répétitifs, de positions pénibles, de manipulations ou encore de port de charges excessives, sur le long terme.
Avis d'Expert : - La sécurité est parfois vécue comme une contrainte par les managers
Marjorie Dumont-Crisolago, Présidente de Preventech Consulting« Il faut au contraire y voir un cercle vertueux. Renforcer la sécurité au travail rassure le salarié qui éprouve moins de stress et peut ainsi se consacrer l'esprit serein à ses fonctions, devenant forcément plus efficace. Les entreprises ont tout intérêt à mettre en place une démarche de prévention en amont impliquant leur management, et leurs salariés, aux côtés d'intervenants extérieurs-experts (ingénieurs sécurités, ergonomes, consultants psychologues). faut savoir par exemple que les TMS (troubles musculo-squelettiques) constituent la première cause de maladie professionnelle en France (près d'un quart des salariés). Pour exemple, en 2008, les TMS indemnisés ont engendré la perte de 8,4 millions de journées de travail et 787 millions d'euros de frais couverts par les cotisations des entreprises. C'est considérable ! Un salarié atteint de TMS devra en plus être reclassé et remplacé avec un risque pour l'entreprise de perte de savoir- faire, de qualité et d'une baisse de productivité. La mission des cabinets de prévention des risques comme le nôtre est de vous accompagner pour éviter cette situation. Alors faîtes appel à des cabinets de prévention des risques comme le nôtre pour éviter cette situation ».
Prévoir les risques en amont
L'aménagement du poste de travail et le choix de matériaux (outils, machines, etc.) conçu de manière ergonomique sont des solutions simples à mettre en oeuvre, et qui permettent d'anticiper les risques.
Ces nouvelles dispositions nécessitent tout de même une formation et un suivi particulier. En effet, prenons le cas d'un siège ergonomique pour lutter contre le mal de dos dans le cadre d'un poste assis. Si le salarié ne sait pas comment le régler et l'utiliser, l'achat du nouveau siège aura été vain. En revanche, si les responsables RH, achats, et les dirigeants sont sensibilisés aux bonnes pratiques en matière ergonomie, ils pourront facilement le développer et l'étendre à l'ensemble des salariés.