L
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

L'incroyable destin de Weah

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
1 page
Français

Description

L'incroyable destin de Weah Quand la Fédération Libérienne de Football (LFA) a décidé de se séparer de la totalité de l'encadrement de l'équipe nationale (le sélectionneur, Kaetu Smith en tête), c'est vers George Weah qu'elle s'est tournée pour lui trouver un successeur.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 janvier 2013
Nombre de lectures 3
Langue Français

Exrait

L'incroyable destin de Weah

Quand la Fédération Libérienne de Football (LFA) a décidé de se séparer de la totalité de l'encadrement de l'équipe nationale (le sélectionneur, Kaetu Smith en tête), c'est vers George Weah qu'elle s'est tournée pour lui trouver un successeur. Il faut dire que l'ancienne star de la Ligue 1, passée par Monaco, le PSG (champion en 94) et l'OM (mais aussi Chelsea et Manchester City en Angleterre et surtout, le Milan AC en Italie), aujourd'hui âgé de 46 ans, est devenu beaucoup plus qu'un footballeur dans son pays natal. Plus qu'un sportif même, comme le montre son score impressionnant (40,4%) réussi au second tour des élections présidentielles au Libéria en 2005 et tout dernièrement, sa nomination au poste très difficile de chef du Comité pour la paix et la réconciliation au Liberia. L'ancien Parisien a été nommé par la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf en remplacement de Leymah Gbowee, co-lauréate du prix Nobel de la paix 2011, qui a démissionné en octobre pour dénoncer l'échec de Mme Johnson Sirleaf dans sa lutte contre la corruption et le népotisme au Liberia. En 2005 déjà, celle qui avait battu le Ballon d'Or 95, lui avait proposé le poste de Ministre des Sports, mais il avait refusé. "L'ambassadeur Weah a accepté ce défi comme feuille de route pour une paix et une démocratie durables dans le pays", explique aujourd'hui le ministère de l'information du pays.

Mandela le surnomme « la fierté de l'afrique »

De quoi rappeler une fois de plus que le natif de Monrovia n'a jamais été vraiment comme les autres. Déjà à l'époque du PSG, on raconte que lors des déplacements, il prenait les restes des plateaux repas des joueurs pour les distribuer dans la rue à des sans-abris. Le début d'une vocation pour celui qui a été ambassadeur de l'Unicef où il milite depuis longtemps pour des causes humanitaires, surtout en Afrique. Surnommé "la fierté de l'Afrique" par Nelson Mandela, Weah, dont on peut regretter de ne jamais l'avoir vu participer à une Coupe du Monde (en raison de la faiblesse de la sélection du Libéria) a d'ailleurs commencé par aider l'équipe nationale. Et pas seulement en marquant des buts. Longtemps, le buteur du PSG (55 buts en 137 matchs joués sous les couleurs du club de la capitale) a joué les mécènes pour l'équipe dont il a également été le sélectionneur - joueur. En payant notamment des mises au vert avant les matchs importants. S'il a quitté jeune le Libéria pour poursuivre une carrière professionnelle, d'abord au Cameroun, puis en Europe, et n'était pas dans son pays pendant la terrible guerre civile qui l'a déchiré (1989-2003, environ 250 000 morts), George Weah a prouvé qu'il était très attaché au Libéria. Et aujourd'hui, c'est plus que le destin de l'équipe nationale qu'il a entre les mains, mais celui de tout un peuple qui peut envisager son avenir à travers une certaine forme (ce sera déjà ça) de réconciliation.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents