Lafont presse Tunisie se lance en 2013 !
2 pages
Français

Lafont presse Tunisie se lance en 2013 !

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Lafont presse Tunisie se lance en 2013 ! Le groupe de presse indépendant Lafont presse (éditeur d'Entreprendre) distribue déjà une poignée de titres en Tunisie (Jour de France, Le Foot, L'essentiel de l'Auto..

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 octobre 2012
Nombre de lectures 80
Langue Français
Lafont presse Tunisie se lance en 2013 !
Le groupe de presse indépendant Lafont presse (éditeur d'Entreprendre) distribue déjà une poignée de titres en Tunisie (Jour de France, Le Foot, L'essentiel de l'Auto...) et les résultats sont encourageants. Raison pour laquelle le groupe français coté en Bourse a mandaté Talleyrand Invest pour envisager la création d'une filiale de distribution avec des partenaires tunisiens. «L'idée n'est pas de se limiter à distribuer quelques exemplaires dans les hôtels et les quartiers nord de Tunis», avance Robert Lafont. «Avec nos magazines qui touchent aux thématiques de la vie quotidienne, nous souhaitons distribuer ces titres dans les 24 gouvernorats tunisiens [équivalent des départements français NDRL] afin de les trouver jusque sur la table du coiffeur ou du dentiste !».
Des prix à la baisse
En Tunisie, «le marché des magazines francophones est totalement déstructuré», explique pour sa part Gilles Bouchier le président de Talleyrand Invest. Pour diffuser massivement ses magazines, le groupe mise donc sur la création d'une filiale de distribution s'appuyant sur un partenariat local, nonobstant un grand quotidien tunisien, afin d'avoir accès au réseau local de distribution. «Dans chaque gouvernorat, nous allons ainsi embaucher une dizaine de Tunisiens qui assureront la distribution. Cela va permettre de créer 300 emplois», se réjouit Gilles Bouchier. Second axe de cette stratégie de développement : baisser les prix. «Aujourd'hui, les prix des magazines distribués en Tunisie, 6 dinars soit 3 euros, limitent leur diffusion.
L'idée est donc de réaliser des économies d'échelle afin de proposer les magazines à 1,5 dinars».
Des magazines ciblés
Reste à définir les magazines à distribuer. «Dans un premier temps, nous ne changeront ni le fond, ni la forme des magazines», précise Robert Lafont. «Mais dès que le système de diffusion sera rodé, nous déclinerons le contenu, en incluant des cahiers spécifiques rédigés sur place par des journalistes tunisiens». L'idée est donc d'installer un véritable partenariat entre les deux rives de la Méditerranée.