Laïta fait son beurre !
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Laïta fait son beurre ! Issue du regroupement des activités laitières de 3 Coopératives, Laïta, qui vend sous les marques Paysan Breton, Régilait, Mamie Nova et distributeur, affiche une excellente santé.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 octobre 2012
Nombre de lectures 18
Langue Français

Exrait

Laïta fait son beurre !
Issue du regroupement des activités laitières de 3 Coopératives, Laïta, qui vend sous les marques Paysan Breton, Régilait, Mamie Nova et distributeur, affiche une excellente santé. Tous les chiffres sont au vert : croissance du chiffre d'affaires à 1,159 milliard d'euros (+12%) ; croissance des effectifs à 2.230 salariés (+4,6%) avec la création de 60 contrats à durée indéterminée ; croissance du volume de lait collecté à 1.350 millions de litres (+150 millions en 2 ans) dans 3.470 exploitations laitières ; croissance du prix du lait payé aux producteurs à 338,2 €/1.000, qualité comprise (+8%) ! Valorisation du lait des apporteurs, création d'emplois, satisfaction des clients : trois «missions» réussies pour la coopérative bretonne grâce à un dynamisme dans tous ses métiers, s'illustrant notamment avec Paysan Breton (+38% en fromage fouetté Madame Loïk ; nouvelles gammes en lait ribot et crêpes) ou les fromages avec la poursuite du développement en marques distributeurs en France et en Europe (+8,5%).
L'entreprise ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, poursuivant sa stratégie appuyée sur un modèle économique toujours plus résistant à la volatilité des marchés, notamment par l'accélération de ses investissements sur les secteurs stratégiques (marques, fromages, ingrédients secs élaborés, nutrition santé). En 2012 et 2013, ces investissements s'élèveront à plus de 100 millions d'euros. «En 2 ans, Laïta a collecté et valorisé 150 millions de litres de lait supplémentaires. Pour accompagner durablement les objectifs de développement des associés coopérateurs qui lui livrent leur lait, Laïta est entrée dans une phase de forte croissance. Dans la perspective de fin de quotas, cette croissance solide et sereine vise à trouver l'équilibre entre valeur et volume pour réduire l'exposition de Laïta à l'effet ciseaux de la volatilité», détaille Dominique Chargé, Président de Laïta.
Ces investissements porteront sur les qualités organoleptiques des produits à marque Paysan Breton, le développement des ingrédients secs, les capacités de transformation, une nouvelle ligne de conditionnement en coupelles... «Ils vont de pair avec des investissements incorporels. Entre 2011 et 2012, les équipes Qualité et Recherche et Développement de Laïta ont augmenté avec une centaine d'ingénieurs et de techniciens spécialisés. Ils sont, au côté du service marketing, les promoteurs de l'innovation, axe stratégique de Laïta». Enfin, le chiffre d'affaires à l'international progresse également (1/3 du CA à l'export), du fait de l'augmentation de la population mondiale et d'une demande accrue en produits laitiers de la part des pays émergents. En 2011, le chiffre d'affaires des 3 filiales de Laïta (Eurilait en Angleterre, Fromka en Allemagne et Laïta Italia en Italie) a connu une croissance de 20%. Comme quoi, il est possible d'avoir le beurre et l'argent du beurre.