Laurent Blanc : "Pas les colonies de vacances"
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Laurent Blanc : "Pas les colonies de vacances"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP
2 pages
Français

Description

Laurent Blanc : "Pas les colonies de vacances" C omment voyez vous ce rassemblement d'une dizaine de jours ? On ne part pas en tournée comme j'ai pu le lire, a-t-il insisté. C'est un stage en deux parties avec un premier match contre un adversaire direct qui nous avait battu à Paris... Ce ne sont pas des colonies de vacances.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2011
Nombre de lectures 3
Langue Français

Exrait

Laurent Blanc : "Pas les colonies de vacances"

C omment voyez vous ce rassemblement d'une dizaine de jours ?

On ne part pas en tournée comme j'ai pu le lire, a-t-il insisté. C'est un stage en deux parties avec un premier match contre un adversaire direct qui nous avait battu à Paris... Ce ne sont pas des colonies de vacances.

On suppose que vous allez revenir sur l'affaire des quotas ?`

Même si je l'ai déjà fait par téléphone ou par textos avec certains, j'en parlerai aux joueurs le premier jour quand on se verra à table. Ça prendra deux-trois minutes. Après, on n'en parlera plus

Pourquoi s'être contenté de 26 joueurs, alors qu'on en attendait 30 ?

C'est vrai, on aurait pu élargir le groupe davantage ; Mais si c'est prendre des joueurs pour vivre avec eux, mais sans leur donner du temps de jeu, ce n'est pas constructif

Payet est absent...

Oui, mais il n'est pas loin

Vous avez pensé à Flamini aussi ?

Le concernant, il y a eu une réflexion, mais on était déjà fourni dans ce secteur de jeu.

Vous aimez bien Kevin Gameiro, il vous fait penser à Djibril Cissé, dont on parlait d'ailleurs d'un retour en Bleus ? Djibril, on connaît ses qualités.

Celles de Kevin seront révélées au grand jour quand il changera de club, mais on ne sait pas encore s'il a le niveau international. Moi, je pense que oui, mais pour le démontrer, il faut qu'il joue. Ces trois matches lui en donneront l'occasion.

Un mot sur la présence de Marvin Martin ?

On avait quelques soucis dans ce secteur de jeu. C'est un garçon intéressant, très technique et très bon passeur. Ça récompense sa bonne deuxième partie de saison.

"Martin, c'est un garçon intéressant, très technique et très bon passeur. Ça récompense sa bonne deuxième partie de saison".

Ce qu'on attend des Bleus

3 points contre le Belarus C'est la première et sans doute la plus importante des choses. Pour continuer leur route vers la Pologne et l'Ukraine, les Bleus doivent gagner face aux Biélorusses qui les avaient surpris au Stade de France au mois de septembre dernier. C'était le premier match de l'ère Blanc et depuis, beaucoup de choses ont évolué. L'équipe de France a fait des bons matchs et accumulés les points dans le groupe D, se replaçant en tête. Créer une nouvelle charnière centrale Depuis qu'il est sélectionneur, Laurent Blanc, champion du Monde en 1998 grâce à une grosse défense, n'a jamais cessé de rappeler l'importance de sa charnière centrale. Rami et Mexès sont d'ailleurs les deux joueurs qui ont le plus joué depuis l'intronisation du nouveau sélectionneur. En l'absence du second, victime d'une rupture des ligaments du genou, Blanc va donc tenter de donner de la confiance à une nouvelle paire de défenseurs. Comme Mexès ne sera pas opérationnel au mois de septembre, il y a fort à parier que Sakho et Rami jouent au moins deux des trois matchs en totalité. Resserrer encore le groupe Entre le 30 mai et le 9 juin, les Bleus vont passer 10 jours ensemble. Alors même si la période ne se prête par vraiment au travail, en revanche, elle est propice aux confidences et au travail de l'esprit de groupe. Pour Laurent Blanc, c'est un point très important sans lequel il n'y a pas d'évolution possible. Après l'affaire des quotas, cela ne pouvait pas mieux tomber. Faire le plein de confiance Un match officiel et deux matchs amicaux pour terminer la saison : les Bleus veulent gagner pour faire le plein de confiance avant d'attaquer les derniers matchs importants au mois de septembre. Face à la Pologne et l'Ukraine, Laurent Blanc devrait faire plusieurs essais. Avec notamment la titularisation de Marvin Martin qui présente un profil intéressant (voir les questions à Blanc).

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents