LAVOIX : une structure interprofessionnelle dédiée à la Propriété Intellectuelle
2 pages
Français

LAVOIX : une structure interprofessionnelle dédiée à la Propriété Intellectuelle

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

LAVOIX : une structure interprofessionnelle dédiée à la Propriété Intellectuelle Au sein de LAVOIX Avocats, chacun possède une expérience spécifique...... d'où de fortes dominantes selon les six avocats sur des domaines industriels (pharmacie, télécoms...), mais le cabinet intervient dans tous les secteurs et a une pratique généraliste du droit de la Propriété Intellectuelle. Les avocats associés - Serge BINN et Cyrille AMAR, fondateurs du cabinet, et moi-même - avons la particularité d'être passés tous les trois par des Ecoles de Commerce (HEC, ESSEC), et de bénéficier d'une riche expérience au sein de cabinets d'affaires internationaux ou de grandes entreprises. Quelles synergies apporte le rapprochement des CPI de LAVOIX avec votre équipe ? La proximité que nous avons engendre une facilité importante pour échanger sur les dossiers, et développer de fortes synergies dans le cadre de nos activités respectives. Nous pouvons ainsi, par exemple, prendre facilement le relais des CPI pour les dossiers contentieux, mais également les faire intervenir sur nos propres dossiers. Cela nous permet également de développer des offres spécifiques telles que la valorisation de portefeuilles de brevets. Nous sommes ainsi intervenus pour assister des clients lors d'opérations importantes, se chiffrant en dizaines de millions de dollars.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 octobre 2012
Nombre de lectures 15
Langue Français

Exrait

LAVOIX : une structure interprofessionnelle
dédiée à la Propriété Intellectuelle
Au sein de LAVOIX Avocats, chacun possède une expérience spécifique...... d'où de fortes dominantes selon les six avocats sur des domaines industriels (pharmacie, télécoms...), mais le cabinet intervient dans tous les secteurs et a une pratique généraliste du droit de la Propriété Intellectuelle.
Les avocats associés - Serge BINN et Cyrille AMAR, fondateurs du cabinet, et moi-même - avons la particularité d'être passés tous les trois par des Ecoles de Commerce (HEC, ESSEC), et de bénéficier d'une riche expérience au sein de cabinets d'affaires internationaux ou de grandes entreprises.
Quelles synergies apporte le rapprochement des CPI de LAVOIX avec votre équipe ?
La proximité que nous avons engendre une facilité importante pour échanger sur les dossiers, et développer de fortes synergies dans le cadre de nos activités respectives. Nous pouvons ainsi, par exemple, prendre facilement le relais des CPI pour les dossiers contentieux, mais également les faire intervenir sur nos propres dossiers.
Cela nous permet également de développer des offres spécifiques telles que la valorisation de portefeuilles de brevets. Nous sommes ainsi intervenus pour assister des clients lors d'opérations importantes, se chiffrant en dizaines de millions de dollars. Ce fut le cas encore récemment avec la valorisation et la vente d'un portefeuille de brevets d'une société spécialisée dans les logiciels embarqués, auprès d'une multinationale Américaine.
La proximité entre Avocats et CPI accélère-t- elle le traitement des dossiers ?
Naturellement. Nous offrons à nos clients une plus forte réactivité et une plus grande efficacité dans ce domaine, grâce notamment à des contacts informels facilités. Enfin nos synergies sont d'autant plus efficaces vis-à-vis de nos clientèles respectives, que notre réseau leur donne l'assurance d'avoir comme CPI et comme Avocat des interlocuteurs compétents en matière de PI. Une compétence et des synergies parfois difficiles à identifier pour les entreprises de taille intermédiaire, à la différence des groupes ayant des services juridiques très structurés.
En fait, notre réseau interprofessionnel s'adapte bien au rapprochement des deux professions, sujet plusieurs fois évoqué, tout en maintenant la séparation obligatoire entre les deux structures. Nous avons mis l'accent sur la pratique plus que sur les aspects structurels, explorant les possibilités existantes de travailler ensemble et de développer des synergies.
Sur quels sujets récurrents intervenezvous ensemble, CPI et Avocats, actuellement ?
Ensemble, CPI et Avocats, nous intervenons actuellement beaucoup dans le cadre de la lutte anti-contrefaçon, notamment dans le domaine des marques, mais aussi des brevets pour lesquels nous suivons des contentieux en France et à l'international. En tant qu'Avocats, nous sommes par ailleurs très impliqués dans des contentieux aux Etats-Unis où nous sommes intermédiaires entre nos clients et les cabinets américains.
Notre activité est également importante en matière de conseil, et nous complétons l'offre de LAVOIX en intervenant sur les domaines annexes à la Propriété Intellectuelle, comme les contrats de licences de logiciels par exemple.
Un cabinet européen leader en Propriété Intellectuelle
Avec près de 200 professionnels de la Propriété Intellectuelle dont 80 avocats, CPI, ingénieurs et juristes, LAVOIX est le premier cabinet français entièrement dédié à la Propriété Intellectuelle. Implanté en France, à Paris, Lyon, Rennes, Toulouse, et en Allemagne, à Munich, le cabinet intervient dans tous les secteurs techniques et économiques, en France et à l'international. Aujourd'hui, la force du cabinet réside essentiellement dans la qualité des hommes et des femmes qui le composent et dans sa capacité à développer de nombreux outils permettant une meilleure gestion des portefeuilles de Propriété Intellectuelle de ses clients (notamment un extranet hautement sécurisé).