Le calendrier des Dieux du Stade crée la polémique
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Le calendrier des Dieux du Stade crée la polémique

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

Le calendrier des Dieux du Stade crée la polémique "Que le Stade Français fasse commerce d'un calendrier où ses joueurs posent à poil, nous n'avons rien à dire. Cette histoire n'est pas la nôtre, ces "dieux du stade" ne sont pas de notre panthéon.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 octobre 2011
Nombre de lectures 71
Langue Français

Exrait

Le calendrier des Dieux du Stade crée la polémique

"Que le Stade Français fasse commerce d'un calendrier où ses joueurs posent à poil, nous n'avons rien à dire. Cette histoire n'est pas la nôtre, ces "dieux du stade" ne sont pas de notre panthéon. Qu'un joueur du Racing se retrouve, parmi d'autres joueurs d'autres clubs, dans ce calendrier 2012, nous disons alors clairement NON. Pas d'accord"Le président du Racing Jacky Lorenzetti n'était pas content et il l'a fait savoir. L'objet de son courroux ? La présence d'un de ses joueurs, le ¾ centre Henry Chavancy sur le calendrier du Stade Français. Tout en prenant soin de préciser dans son communiqué "qu'il avait été solidaire de Max Guazzini quand soufflaient les vents contraires. Nous lui souhaitons désormais bon voyage, mais nous refusons que notre joueur se soit fait embarquer sur ce radeau en perdition", le président du Racing a demandé à ce que les photos de son joueur soient retirées. Ce à quoi le Stade Français et Max Guazzini ont répondu : "Merci au président du Racing de faire la promo du calendrier Dieux du Stade 2012 qui sort jeudi." Le nouveau président du Stade Français Thomas Savare, s'est également exprimé sur le sujet et a défendu son club : "Je comprends que le succès fulgurant du calendrier des Dieux du Stade, qui s'est inscrit dans la durée avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus en France et à travers le monde en 10 ans puisse susciter des jalousies.

"Merci au président du Racing de faire la promo du calendrier Dieux du Stade 2012"

Or même ceux qui ne partagent pas forcément l'approche un brin décalée du Stade Français Paris reconnaîtront que le calendrier des Dieux du Stade a contribué à populariser le rugby au-delà de ses frontières traditionnelles !".Finalement et malgré le courrier envoyé par le joueur luimême demandant au Stade Français de retirer les photos, le jeune racingman apparaît sur l'édition du calendrier (qui a pour thème cette année : les rugbymen sont les "seuls survivants d'un monde disparu", des rugbymen seuls survivants d'un monde disparu essayent d'embarquer sur un bateau à destination d'horizons nouveaux) aux côtés de 17 autres joueurs de différents clubs (pas uniquement du Top 14) qui ont posé sous l'objectif du photographe François Rousseau qui a donc eu l'honneur de faire les derniers clichés (42 photos cette année) de ce calendrier des Dieux du Stade qui était devenu incontournable et très attendu tous les ans. Pour la couverture, le choix s'est porté sur un joueur de Pau, qui évolue en Pro D2, Sébastien Torresin (voir son interview en page 30). Avec les spectacles, les matches au Stade de France, le calendrier était aussi devenu la marque de fabrique d'un Stade Français qui se voulait différent, décalé. La nouvelle direction a décidé de garder l'idée des matches au Stade de France et des spectacles puisque pour le prochain match du Stade dans l'enceinte dyonisienne, Thomas Dutronc fera un mini concert mais elle n'a pas conservé le calendrier qui ne sera donc plus en rayon l'année prochaine. Pour le plus grand malheur de ses fans et surtout... des femmes.