LE JOUR DE LA REVANCHE
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
1 page
Français

Description

LE JOUR DE LA REVANCHE Rejeté par la famille stéphanoise à son retour de Bastia en 1977, en raison d'un conflit avec Roger Rocher qui n'accéda pas à ses revendications

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 avril 2012
Nombre de lectures 3
Langue Français

Exrait

LE JOUR DE LA REVANCHE

Rejeté par la famille stéphanoise à son retour de Bastia en 1977, en raison d'un conflit avec Roger Rocher qui n'accéda pas à ses revendications salariales, Félix Lacuesta (sur notre photo, avec le n°5, face à Rep) en garde encore aujourd'hui une certaine frustration. Conscient que sa carrière aurait pu être toute autre, il concède que cette finale de Coupe de France 1981 fut une douce revanche... qui faillit tourner au cauchemar lorsqu'il faucha Zimako dans la surface de réparation pour le penalty transformé par Santini. Les Verts ainsi relancés faillirent revenir au score alors qu'ils étaient proches du chaos à l'heure de jeu lorsque Roger Milla, qui allait rejoindre Geoffroy-Guichard quelques années plus tard, doublait la mise. A Bastia, avec Lacuesta, un autre ancien vert avait fait des misères à son club formateur, Jean-Louis Cazes, également originaire du Pays Basque... A Saint-Etienne aussi soufflait un parfum de Corse avec Jacques Zimako, Jean-François Larios et Johnny Rep, qui avaient signé à l'ASSE en 1977, 1978 et 1979 après que les deux derniers aient participé à l'épopée corse de 1978 en UEFA. Pour cette finale, Larios n'avait pu croiser son pote d'enfance. Blessé à un genou, il avait déclaré forfait...

Coupe de France, finale 13 juin 1981 au Parc des Princes BASTIA - ASSE : 2-1 Arbitre : M. Konrath 46 155 spectateurs Buts : Marcialis (50ème) et Milla (58ème) pour Bastia. Santini (72ème sur penalty) pour l'ASSE. ASSE : Castaneda - Battiston, Gardon (puis Primard, 18ème), Lopez (cap.), Janvion - Santini, Elie, Platini -Zimako, Roussey (puis Paganelli, 86ème), Rep. Entraîneur : Herbin. Bastia : Hiard - Cazes, Marchioni (cap.), Orlanducci, Lacuesta - Desvignes, Marcialis, Fiard - Henry, Milla, Ihily. Entraîneur : Redin.