Le journaliste : manipulateur ou informateur
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le journaliste : manipulateur ou informateur

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

Le journaliste : manipulateur ou informateur

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 344
Langue Français

Exrait

Lundi
9
décembre
2002
L
L
a
a
G
G
a
a
z
z
e
e
t
t
t
t
e
e
:
:
S
S
a
a
i
i
n
n
t
t
-
-
C
C
h
h
a
a
r
r
l
l
e
e
s
s
Le journaliste
:
manipulateur ou informateur ?
Lundi 9 décembre 2002, Monsieur Bertrand.Legendre, rédacteur en chef au monde et professeur à l’université
de Paris II, a tenu une conférence à l’université de Provence à Marseille.
Le débat d’abord axé sur l’impact que peut avoir le journalisme sur notre société a petit à petit dévié
vers des problèmes d’actualité.
e journaliste est avant tout un
médiateur entre ce qui se passe
dans le monde et nous, citoyens. Il
se doit d’analyser, de filtrer et de
disséquer toutes les informations
brutes qui lui parviennent pour
nous en rendre un substrat objectif.
omment choisir l’information
la plus importante: celle qui
« mérite » d’être à la une ? C’est le
lot quotidien du journaliste que de
faire ce choix. Mais qui dit choix
dit subjectif, alors que la qualité
première du journaliste est au
contraire de rester objectif, respect
du public oblige. Pour illustrer cette
idée,
faisons
un
large
tour
d’horizon
des
gros
titres
de
l’actualité du jour passé. Dimanche
8 décembre 2002 ;
sur TF1, média
préféré des français, le gros titre du
journal portait sur 2 avalanches qui
avait fait 5 morts pendant le week-
end, puis était présentée au second
plan la manifestation de l’éducation
nationale et enfin un reportage était
consacré au rapport de l’Irak qui
faisait le bilan de son armement.
Dans Libération, la une était
consacrée à la marée noire qui
risque de s’abattre sur nos côtes.
Enfin le Parisien se demandait
« A
quoi servent les prud’hommes ? ».
Mais comment se fait-il qu’il y ait
une aussi grande diversité dans les
gros titres de l’actualité pour une
seule et même journée. Comment
hiérarchiser l’information et sur
quelle échelle de valeur?
Les responsabilités des
journalistes face aux
citoyens
.
Qu’est ce que le journalisme
citoyen ?
l est important que les citoyens,
c’est à dire vous et moi, n’aient
pas un regard passif face à
l’actualité. Si le journaliste se doit
de nous rendre l’information aussi
objectivement que possible il est
quand même de notre devoir d’être
critique face à cette information.
Presse et pouvoir
e journaliste doit éviter la
« course
au
scoop »,
le
sensationnalisme. Il ne doit pas
mêler spectacle et information,
même si c’est au prix de l’audimat.
Selon les dires de B.Legendre : « la
presse
faillit
sinon
à
sa
mission ».Un exemple probant est
celui de la guerre du Golfe où les
journalistes
ont
fait
dans
le
sensationnel, ce qui leur a été
vivement reproché.
Il est de plus indéniable que les
journalistes forment une élite dans
notre société. En grande partie
parisiens, les journalistes doivent
éviter tout « nombrilisme » qui
aurait pour conséquence de les
éloigner de leurs lecteurs, de « la
France d’en bas ».
out militantisme est également
à proscrire dans les journaux à
vocation neutre. C’est aux citoyens
de se faire leur propre opinion et
non aux journalistes de donner la
leur.
D’autres
journalistes
pratiquent
par
contre
un
journalisme
d'opinion,
de
convictions
qui,
suscitant
la
réflexion,
éveille
la
prise
de
conscience du lecteur face à tel ou
tel événement. Pour autant ils se
doivent de respecter l'information,
de
démêler
le
vrai
du
L
C
I
L
T
1