"LE MILAN AC S
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

"LE MILAN AC S'INTÉRESSE AUSSI À STÉPHANE..."

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP
2 pages
Français

Description

Journaliste à L'Equipe pendant 17 ans, ancien directeur général de l'US Créteil époque Alain Afflelou, Patrick Glanz est devenu agent de joueurs il y a douze ans. Il gère depuis un an la carrière de Stéphane Ruffier. Après l'avoir fait signer à Saint-Etienne en 2011, il n'est pas plus étonné que ça que l'OL s'intéresse à son joueur. Même si c'est nous qui lui apprenons que Jean-Michel Aulas en a fait une proie éventuelle.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 12 juillet 2012
Nombre de lectures 83
Langue Français

Exrait

"LE MILAN AC S'INTÉRESSE AUSSI À STÉPHANE..."

M. Glanz, Roland Romeyer a-t-il raison de considérer que Jean-Michel Aulas l'agresse quand il évoque une possible OPA sur Stéphane Ruffier ? Il n'y a pas d'agression, mais la réalité d'un marché des transferts qui tarde à décoller. La saison dernière, Saint-Etienne a eu l'opportunité d'avoir Ruffier, et l'a pris. S'il doit partir maintenant parce que des clubs comme le Milan AC ou d'autres qui s'intéressent à lui, l'achètent, il le fera car il en y va de son intérêt pour la suite de sa carrière. Mais pour le moment, je confirme que Stéphane se sent bien à Saint-Etienne et n'a aucune envie de partir. Vous m'apprenez les intentions de Jean-Michel Aulas, je n'en sais pas davantage, mais que ce soit Lyon ou un autre club, ça ne change pas le fond du problème.

Vous parlez d'un marché calme, le départ de Lloris ne pourrait-il pas le réveiller ? Le marché est calme pour deux raisons. L'Euro a évidemment retardé les transactions et les gros clubs français qui avaient l'habitude de le faire démarrer, comme Lyon, Marseille ou Bordeaux, n'ont plus les moyens financiers de le faire et attendent, comme les autres, de vendre avant d'acheter. Le cas du PSG est encore différent puisque le club parisien est sur une autre planète et n'intervient pour le moment qu'à l'étranger. Si Lloris partait à Arsenal, oui, ça pourrait lancer le Mercato.

Doit-on s'attendre à un Mercato calme en raison de la crise ? Il y a déjà eu quelques mouvements et il y en aura d'autres. Le marché de la Ligue 2 s'est déroulé plus ou moins normalement même si les salaires sont à la baisse. Pour la Ligue 1, depuis deux ou trois ans déjà, les choses se passent surtout en août car les clubs qui ont moins d'argent pensent qu'ils pourront faire des affaires s'ils attendent le dernier moment. Ce n'est pas toujours vrai. Il faut aussi que les présidents de Ligue 2 s'adaptent au marché et ne demandent pas trop pour leurs joueurs. C'est aussi une des raisons du retard pris par les clubs. Un joueur de L2 qui est annoncé à 6 millions ne se vendra pas plus de 3 ou 4 millions. Alessandrini, le meilleur joueur de L2 de la saison dernière, est parti pour 2 millions.

Donc il faut un recentrage entre la L2 et la L1. En attendant, le marché stagne...

"SI LLORIS PARTAIT À ARSENAL, OUI, ÇA POURRAIT LANCER LE MERCATO"

A 34 ans, Abbiati n'est plus l'avenir du Milan AC.

A titre personnel, comment se porte votre activité (avec Stéphane Ruffier, Patrick Glanz a aussi sous contrat des joueurs tels que Mathieu Coutadeur de Lorient ou Ahmed Kantari le capitaine de Brest) ? Une année ne ressemble jamais à une autre... J'ai bouclé pas mal de mes gros dossiers la saison dernière donc je ne peux pas espérer faire bouger mes meilleurs joueurs tous les ans.

Pousserez-vous Ruffier à bouger ? Soyons clair, si demain, nous avons une opportunité d'aller dans un plus grand club, on le fera. S'il doit partir à Lyon ou au Milan AC, pourquoi pas. C'est la loi du marché. Tout le monde vend ou achète. Mais il ne faut pas espérer le vendre 20 millions.