Lens : le vestiaire détestait Bölöni
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Lens : le vestiaire détestait Bölöni

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
1 page
Français

Description

Lens : le vestiaire détestait Bölöni La saison est terminée pour Lens. Les Sang et Or reprendront en Ligue 2 fin juin... sans Laszlo Bölöni.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 08 juin 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français

Exrait

Lens : le vestiaire détestait Bölöni

La saison est terminée pour Lens. Les Sang et Or reprendront en Ligue 2 fin juin... sans Laszlo Bölöni. Une nouvelle qui devrait faire plaisir à plus d'un joueur lensois, dont Franck Queudrue. Les choix tactiques de Bölöni n'avaient, semble-t-il, pas fait l'unanimité dans le vestiaire. Alors qu'il s'en était pris à ses joueurs à la mi-temps du match face à Nancy (4-0), ces derniers n'avaient pas vraiment apprécié. Plusieurs joueurs s'étaient ainsi insurgés contre leur entraîneur. "Il fallait que ça pète. J'étais remonté contre lui à l'image de la plupart des autres membres du groupe. Simplement dans le vestiaire, tout le monde n'avait pas dix-huit ou vingt ans. J'ai donc réagi. Mais je n'en dirai pas plus, cela appartient à la vie du groupe et ne doit pas en sortir", commentait Queudrue. Un autre joueur, qui a préféré garder l'anonymat, a même été plus loin dans ses griefs à l'encontre de Bölöni. "Ses tactiques à la 4-6-0 comme à Nancy, c'est nul ! Ca ne rime à rien. (...) Gueuler sur les joueurs, il sait faire mais il nous a aussi fait plonger. Avant de me retrouver sous ses ordres, je n'avais jamais rencontré un entraîneur qui arrivait en retard ou ne venait pas au petit déjeuner le matin. (...) Il nous a régulièrement mis la tête sous l'eau. Soit disant était-il venu pour remettre de l'ordre... Laissez-moi rire. (...) Et dire qu'il n'a eu de cesse de protéger certains joueurs comme Vedran Runje et Toifilou Maoulida. J'en suis malade ! Cette saison, il n'y a pas eu plus tricheurs que ces deuxlà. (...) Il y a eu des passe-droits dès le mois de janvier avec Laszlo Bölöni. Il nous a achevés. S'il estime que nous ne nous sommes pas montrés à la hauteur, je dirais simplement que nous n'avons fait que refléter son image", a-t-il déclaré au site lensois.com. Jean-Louis Garcia, le futur entraîneur de Lens, risque d'avoir du boulot pour reconstruire son équipe lors de la reprise, fin juin, à la Gaillette...

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents