Les fleurons de l

Les fleurons de l'agro-alimentaire investissent le Vaucluse

Documents
2 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Les fleurons de l'agro-alimentaire investissent le Vaucluse Ducros se décarcasse toujours En 2000, le géant américain de l'agroalimentaire Mc Cormick (2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires dont 400 millions d'euros en France) a racheté Ducros, leader sur le marché français des poivres, herbes, épices et mélanges (PHEM). En 2004, l'entreprise américaine a choisi d'installer son siège social français à Avignon, pour rester proche des racines provençales de la marque, conserver le personnel initial et bénéficier de l'image innovante et moderne d'Agroparc. Elle emploie 270 personnes sur la zone et près de 400 salariés supplémentaires dans ses usines de production et de conditionnement situées à Carpentras et à Monteux. Mc Cormick se révèle être ainsi un puissant moteur pour l'économie du Grand Avignon. Elle a investi plus de 45 millions d'euros depuis 2000 et recruté 150 personnes dans le département. La recherche de Campbell's Liebig Leader mondial sur le marché des potages, Campbell Soup Company, après avoir hésité entre l'Australie, le Canada et l'Europe, a finalement choisi le Grand Avignon pour implanter son centre international de recherche et de développement. L'implantation de ce laboratoire sur le site du Pontet donne une dimension internationale au dossier avignonnais. Ce laboratoire emploie une cinquantaine de chercheurs. Cette implantation permet également de consolider les 450 emplois de l'usine Campbell qui auraient été menacés de délocalisation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 30 novembre 2012
Nombre de visites sur la page 8
Langue Français
Signaler un problème
Les fleurons de l'agro-alimentaire investissent
le Vaucluse
Ducros se décarcasse toujours
En 2000, le géant américain de l'agroalimentaire Mc Cormick (2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires dont 400 millions d'euros en France) a racheté Ducros, leader sur le marché français des poivres, herbes, épices et mélanges (PHEM). En 2004, l'entreprise américaine a choisi d'installer son siège social français à Avignon, pour rester proche des racines provençales de la marque, conserver le personnel initial et bénéficier de l'image innovante et moderne d'Agroparc. Elle emploie 270 personnes sur la zone et près de 400 salariés supplémentaires dans ses usines de production et de conditionnement situées à Carpentras et à Monteux. Mc Cormick se révèle être ainsi un puissant moteur pour l'économie du Grand Avignon. Elle a investi plus de 45 millions d'euros depuis 2000 et recruté 150 personnes dans le département.
La recherche de Campbell's Liebig
Leader mondial sur le marché des potages, Campbell Soup Company, après avoir hésité entre l'Australie, le Canada et l'Europe, a finalement choisi le Grand Avignon pour implanter son centre international de recherche et de développement. L'implantation de ce laboratoire sur le site du Pontet donne une dimension internationale au dossier avignonnais. Ce laboratoire emploie une cinquantaine de chercheurs. Cette implantation permet également de consolider les 450 emplois de l'usine Campbell qui auraient été menacés de délocalisation.
Naturex, leader mondial
En 20 ans, l'entreprise est devenue le leader mondial des ingrédients naturels d'origine végétale pour les industries agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique, avec 1.300 collaborateurs, 15 sites industriels en Europe (France, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Suisse, Pologne), au Maroc, aux états-Unis, au Brésil, en Australie et en Inde, et une présence commerciale dans 21 pays. Avec un chiffre d'affaires de plus de 250 millions d'euros et une croissance de 12%, le groupe basé à Avignon a de nombreux projets de développement, malgré le décès récent de son fondateur, Jacques Dikansky.
L'industrie agroalimentaire (Food & Beverage) représente la large majorité du chiffre d'affaires, 60,5%, mais le rachat en octobre 2011 de Burgundy, acteur reconnu sur les secteurs nutraceutique, pharmaceutique et cosmétique, va permettre à l'entreprise d'augmenter sa présence sur ces marchés en forte progression. Au niveau géographique, l'accent est mis sur l'Europe de l'Est, l'Amérique du Sud, notamment le Brésil, et l'Asie, avec l'ouverture d'un bureau en Inde. Plusieurs opérations de croissance externe sont en cours à l'international, en Europe, aux états-Unis et en Asie. Parallèlement, la première usine du groupe à Avignon a bénéficié d'un programme d'extension important, avec un doublement de la surface pour un investissement de 12 millions d'euros. Le site d'Avignon, siège social de Naturex, regroupe à la fois des capacités d'extraction significatives (capacité supérieure à 3.500 tonnes de matières premières par an) et des outils de séchage et de formulation modernes et flexibles : tour d'atomisation, homogénéisateurs, lit fluidisé, mélangeurs liquides et poudres... Site le plus polyvalent de Naturex, il emploie 150 personnes.
La taille à de l'importance pour Calibrex
La société dirigée par Michel Durand a été créée à Cavaillon en 1955 par ses parents, agriculteurs, soucieux de trouver des machines à calibrer les fruits et légumes. Technologie oblige, les modèles actuels, issus des bureaux d'études de l'entreprise, font désormais appel à l'électronique pour mesurer la taille des melons, cerises, abricots, pommes, pèches, poires et tomates produites dans la région. Calibrex emploie18 personnes pour un chiffre d'affaires d'environ 2 millions d'euros. Plus de 400 machines, d'un prix unitaire de 18.000 euros, sont aujourd'hui en service chez des producteurs français, mais également en Italie, au Maroc, en Turquie, en Angleterre, à la Réunion, en Martinique... Calibrex est leader européen sur le créneau d'entrée de gamme.