Les préjugés dans les médias

Les préjugés dans les médias

-

Documents
1 page
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Les préjugés dans les médiasComme le mot l'indique, un préjugé est un jugement porté d'avance, "avant". Avant quoi ?L'examen, la vérification ou le constat qui le justifieraient.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 31 mars 2012
Nombre de visites sur la page 507
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les préjugés dans les médias
Comme le mot l'indique, un préjugé est un jugement porté d'avance, "avant". Avant quoi ?
L'examen, la vérification ou le constat qui le justifieraient. Préjuger signifie donc : tenir pour acquis
quelque chose qui, objectivement, ne l'est pas ; ou tenir pour vraie une affirmation qui, en fait, reste
douteuse. C'est pourquoi le préjugé semble bien être illégitime par définition : il consiste en une
précipitation de l'esprit dans le jugement, opérée plus ou moins de bonne foi, et peu importe à cet
égard qu'il soit "favorable" ou "défavorable".
De façon plus précise, dans son usage le plus fréquent le préjugé paraît porter essentiellement
voire uniquement sur des personnes ou des groupes de personnes, et concerner la moralité de leur
comportement. A propos d'un individu, le préjugé consistera à juger d'avance comment il se
comportera, d'après ce que l'on estime être son caractère irréformable. A propos d'une catégorie, le
préjugé consiste à lui appliquer une caractéristique constatée chez quelques individus ; et par
conséquent, à faire de cette caractéristique une composante de l'essence même des membres de cette
catégorie, ce qui autorise ensuite à l'appliquer immédiatement à tout individu qui y appartient.
L’existence de stéréotypes dans les médias est inévitable, particulièrement dans le domaine de la
publicité, du divertissement et de l’information, trois secteurs dans lesquels l’information doit être
comprise rapidement par un auditoire aussi large que possible. Les stéréotypes y servent de codes, de
grands dénominateurs communs, pour définir les personnes ou groupes, en fonction généralement de
leur classe sociale, race ou origine ethnique, sexe, orientation sexuelle, métier ou rôle dans la société.
Les stéréotypes présentent cependant des aspects problématiques : ils peuvent masquer des
réalités très diverses sous des simplifications primaires, présenter des préjugés sur des personnes ou
des groupes comme s’il s’agissait de « vérités » prouvées, justifier la position des pouvoirs en place
et perpétuer les inégalités et les injustices sociales.
Dans la société de consommation informatisée les préjugés dans le média ont un influence
négatif, supprimant l`individualité et l`opinion objectif des lecteurs. Donc, le journalisme doit être un
intermédiaire entre le monde informationnel et les gens, en les donnant l`appui et la possibilité d`être
au courant et d`avoir leur propre opinion sur n`importe quel événement.