//img.uscri.be/pth/933295e2bae16bcdf6bd873f4b95a4b121be494f
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

Logiciels : un secteur indispensable à la croissance économique

2 pages
Logiciels : un secteur indispensable à la croissance économique "Vecteur de compétitivité, le numérique est incontournable et stratégique, en particulier sur les projets de rationalisation, innovation et transformation" observe Syntec numérique, le syndicat de la profession. La vitalité du secteur est donc essentielle, puisqu'elle représente la preuve de l'évolution en termes d'efficience des autres secteurs de l'économie. Rester compétitifs au niveau mondialRester compétitifs au niveau mondial En tant que l'une des principales sources de compétitivité, d'innovation et de dynamisme économique, les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) améliorent en effet l'efficacité du fonctionnement des entreprises. Or, la France présente des taux d'utilisation des TIC inférieurs à la Grande Bretagne, l'Allemagne, les États-Unis...et notamment dans les PME. " Du point de vue de l'organisation et des process, des échanges avec leurs partenaires et de l'accès aux marchés français et internationaux, le développement des PME françaises est ralenti par un usage insuffisant des TIC" regrette Syntec numérique. Pourtant, le passage à l'économie numérique et l'appropriation des nouvelles technologies favorisent le travail en réseau et l'ouverture vers l'extérieur.
Voir plus Voir moins
Logiciels : un secteur indispensable à la croissance économique
"Vecteur de compétitivité, le numérique est incontournable et stratégique, en particulier sur les projets de rationalisation, innovation et transformation"observe Syntec numérique, le syndicat de la profession. La vitalité du secteur est donc essentielle, puisqu'elle représente la preuve de l'évolution en termes d'efficience des autres secteurs de l'économie.
Rester compétitifs au niveau mondial
En tant que l'une des principales sources de compétitivité, d'innovation et de dynamisme économique, les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) améliorent en effet l'efficacité du fonctionnement des entreprises. Or, la France présente des taux d'utilisation des TIC inférieurs à la Grande Bretagne, l'Allemagne, les États-Unis...et notamment dans les PME. "Du point de vue de l'organisation et des process, des échanges avec leurs partenaires et de l'accès aux marchés français et internationaux, le développement des PME françaises est ralenti par un usage insuffisant des TIC"regrette Syntec numérique.
Pourtant, le passage à l'économie numérique et l'appropriation des nouvelles technologies favorisent le travail en réseau et l'ouverture vers l'extérieur. Cela permet de gagner du temps, réduire les erreurs, repenser le mode de fonctionnement interne, accroître la présence sur le marché, ainsi que favoriser l'adoption de standards internationaux et donc l'intégration dans l'économie mondiale.
Innover pour toujours plus de performance et de sécurité
Afin d'accompagner la dématérialisation des échanges et des processus dans les entreprises, que vont proposer les éditeurs de logiciels ? Sur ce secteur sans cesse innovant, les solutions redoublent d'efficacité. Rattrapés par la crise, près de 60 % des éditeurs de logiciels interrogés dans le cadre du Baromètre de l'Innovation Syntec Numérique - BVAse disent plutôt moins confiants dans l'avenir de la situation économique. Pour autant, leurs prévisions d'investissements ne fléchissent pas pour les prochains mois. Une démarche soutenue par les Français et leurs voisins européens qui estiment que l'acquisition de logiciels est un passage obligé dans la modernisation des
entreprises.
Les professionnels mettent donc constamment l'accent sur la R&D pour développer des technologies d'avenir. Ils insistent sur la sécurité, la rapidité des logiciels, la compatibilité avec tous les matériels, ou encore le respect des normes internationales. Une solution intégrée, par exemple, permet, avec un logiciel CRM relié à un site Internet, qu'un clic d'un prospect génère une réponse commerciale particulièrement réactive. Des applications pour mobiles ou réseaux sociaux améliorent encore la relation client. L'évolution des modèles de prestation et l'amélioration du niveau des services de ce secteur ne cesse de croître.
Un secteur toujours de pointeLe Syntec Numérique (Chambre professionnelle des Sociétés de Conseil et de Services Informatiques, des Éditeurs de Logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies - www.syntec-numerique.fr) attend une croissance du secteur de +0,7% pour 2012, dont +1,6% pour les éditeurs de logiciels.
Vivre avec son temps
Grands groupes comme PME se verront offrir des logiciels standard ou sur mesure : logiciels spécialisés sur un secteur d'activité, sur une fonction de l'entreprise... Mais surtout les éditeurs de logiciels font en sorte d'apporter des solutions simples et accessibles pour les non initiés à l'informatique. Ils assurent également la formation suite à l'installation, la maintenance du matériel, et une assistance téléphonique parfois 24h/24. Au sein des PME, ils deviennent généralement le service informatique de la société.
Quelle que soit la taille de l'entreprise, aussi petite soit-elle, l'utilisation de logiciels s'avère indispensable. Toutes les tâches chronophages, la double saisie, etc... s'en trouvent accélérées ou supprimées, offrant la possibilité pour la société utilisatrice de se recentrer sur son coeur de métier... et de travailler en phase avec son temps !
Un secteur toujours de pointe
Le Syntec Numérique (Chambre professionnelle des Sociétés de Conseil et de Services Informatiques, des Éditeurs de Logiciels et des sociétés de Conseil en Technologies -www.syntecnumerique.fr) attend une croissance du secteur de +0,7% pour 2012, dont +1,6% pour les éditeurs de logiciels.