Louis Nicollin : "Si ça pouvait durer !"
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Louis Nicollin : "Si ça pouvait durer !"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
3 pages
Français

Description

Louis Nicollin : "Si ça pouvait durer !" Pour commencer président, on suppose que vous êtes satisfait du début de saison de votre équipe ? (Il sourit) tout va bien... Ça me va ! J'espère que ça va durer, même si je n'en suis pas sûr (il sourit encore)... on est sur le podium, c'est très bien, mais on serait huitièmes ou neuvièmes, je ne serais pas surpris. On vous sent toujours aussi passionné... Je suis toujours avec mon équipe. J'aime mon équipe et je l'ai toujours aimée, qu'elle soit deuxième, quatorzième ou en Ligue 2, j'ai toujours été derrière elle. Pendant un moment on vous disait pourtant plus attiré par le rugby... (Etonné) Ah bon ? Non... J'aime bien le rugby mais ce n'est pas la même chose. Je préfère le foot. Depuis le début de saison tout particulièrement, votre équipe doit vous faire plaisir... Il est clair que ça fait plaisir de voir mon équipe jouer les premiers rôles. Ça, on le doit au très bon travail du staff technique. De Domergue à Girard, en passant par Carotti, Delaye, Di fraya... Ce sont des gens très compétents qui travaillent dans une excellente ambiance. On a vraiment l'impression que tout le monde tire dans le même sens, ça a toujours été le cas à Montpellier ? oui, je n'accepte pas les différences de vue. Avec moi sur un point ou un autre oui, mais pas d'un point de vue général. La réussite de Montpellier, c'est aussi la réussite de la formation...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 novembre 2011
Nombre de lectures 6
Langue Français

Exrait

Louis Nicollin : "Si ça pouvait durer !"

Pour commencer président, on suppose que vous êtes satisfait du début de saison de votre équipe ? (Il sourit) tout va bien... Ça me va ! J'espère que ça va durer, même si je n'en suis pas sûr (il sourit encore)... on est sur le podium, c'est très bien, mais on serait huitièmes ou neuvièmes, je ne serais pas surpris. On vous sent toujours aussi passionné... Je suis toujours avec mon équipe. J'aime mon équipe et je l'ai toujours aimée, qu'elle soit deuxième, quatorzième ou en Ligue 2, j'ai toujours été derrière elle.

Pendant un moment on vous disait pourtant plus attiré par le rugby... (Etonné) Ah bon ? Non... J'aime bien le rugby mais ce n'est pas la même chose. Je préfère le foot.

Depuis le début de saison tout particulièrement, votre équipe doit vous faire plaisir...

Il est clair que ça fait plaisir de voir mon équipe jouer les premiers rôles. Ça, on le doit au très bon travail du staff technique. De Domergue à Girard, en passant par Carotti, Delaye, Di fraya... Ce sont des gens très compétents qui travaillent dans une excellente ambiance.

On a vraiment l'impression que tout le monde tire dans le même sens, ça a toujours été le cas à Montpellier ? oui, je n'accepte pas les différences de vue. Avec moi sur un point ou un autre oui, mais pas d'un point de vue général.

La réussite de Montpellier, c'est aussi la réussite de la formation... on a des bons jeunes qui sont les fruits d'une politique de formation très développée et qui fonctionne bien.

Derrière les Belhanda, Aït-Fana et autres Stambouli, vous en avez d'autres ? oui, on en a encore deux ou trois derrière qui sont pas mal du tout. et puis on a surtout des U16 (moins de 16 ans) et U17 exceptionnels. Même si à cet âge là, il est encore un peu tôt pour juger. C'est l'âge auquel on commence à penser aux filles et que l'on abandonne le foot.

Bien qu'aujourd'hui, le football a pris une telle importance au niveau social et financier que les gamins abandonnent moins qu'avant.

Revenons à votre équipe, il y a des choses qui vous ont particulièrement plus depuis le début de saison ? Paradoxalement, les deux matchs que j'ai préférés on les a perdus. C'était à Lyon (défaite 1-2) où on ne mérite pas de perdre, et chez nous face au PSG (0-3). Lors de ces deux matchs, on a montré que l'on pouvait rivaliser. A la Mosson contre Paris par exemple, malgré l'ampleur du score, les gens qui étaient là n'ont pas vu une grosse différence entre le PSG et nous.

Paris justement, vous les sentez écraser le championnat ? Non. Ce n'est pas parce qu'ils ont pris un peu d'avance qu'ils vont tout écraser. Lyon va revenir et l'OM n'a pas dit son dernier mot... Lille en revanche, vous n'y croyez pas ? Ça va être dur pour eux. Ils ont quand même perdu Gervinho et Cabaye cet été. C'est un peu comme nous si on perdait Giroud et Belhanda, je ne sais pas comment on ferait...

Un joueur comme Belhanda, suivi de près par un grand nombre de clubs, vous seriez d'accord pour le laisser partir ? Ça dépend où... Si c'est pour aller dans un club qui est "une pipe" juste pour gagner de l'argent, non. Mais si c'est un club intéressant pour lui et que le club s'y retrouve, pourquoi pas.

Vous avez parlé d'Olivier Giroud, qui vient d'être appelé par Laurent Blanc chez les Bleus, je suppose que c'est une grosse satisfaction pour vous ? oui, je suis aux anges. Maintenant, je le serais surtout s'il joue au moins quatre ou cinq minutes, voire une mitemps. Si c'est pour l'appeler et qu'il ne joue pas, cela ne vaut pas la peine. en revanche, s'il pouvait fouler la pelouse du Stade de france au moins quelques minutes, je serais ravi. Ça fait longtemps que Montpellier n'a pas eu d'international. Le dernier c'était Martini en 1996.

Tout à l'heure, on parlait de la formation, mais Montpellier a aussi eu le nez creux en terme de transfert avec Giroud juste ment... (Il sourit) Celui-là, ils sont allés me le chercher à tours... et ils ont eu tout bon. félicitation à Bruno Carotti et Antoine Di fraya sur ce coup-là.

Le combat, c'est la qualité que je préfère dans cette équipe. Même s'il faut mettre des coups de temps en temps !

Giroud, si c'est pour l'appeler et qu'il ne joue pas, cela ne vaut pas la peine. Je serais ravi s'il joue. Ça fait longtemps que Montpellier n'a pas eu d'international.

Vous êtes content de l'image que renvoie votre équipe ? oui, ce sont des joueurs qui ont du talent et qui vont au combat. Je me tape qu'ils prennent des cartons jaunes et des cartons rouges du moment qu'ils respectent l'arbitre. Le combat, c'est la qualité que je préfère dans cette équipe. Maintenant, s'il faut mettre des coups de temps en temps, je vous le dit, je m'en tape... Vous savez, ici nous sommes près de Nîmes. et bien, même si je ne suis pas supporter de Nîmes, à l'époque, quand les adversaires arrivaient à Jean Bouin (ndlr : ancien stade de Nîmes qui depuis a déménagé aux Costières), ils étaient blancs comme des linges. et bien je voudrais qu'il en soit de même à la Mosson. Que les équipes qui viennent ici aient peur ! Je ne dis pas que mes joueurs doivent devenir des tueurs à gage, mais qu'ils fassent peur. Même s'il faut mettre des coups de temps en temps! On vous sent très prudent, voire même sceptique sur la possibilité de voir votre équipe rester sur le podium jusqu'à la fin de la saison... Vous savez, en foot tout peut aller très vite. on a bien commencé, mais si on perd deux matchs on peut se retrouver huitième. et même faire comme Monaco. (Il s'emporte) Monaco, vous connaissez ? Ce grand club qui faisait partie du "G4" je crois... (Il rigole) et maintenant, il est où ce "grand club" ? Non, personne n'est à l'abri de rien. on est en haut et quelques semaines plus tard on peut se retrouver tout en bas.

La seul ombre au tableau, c'est l'élimination en Coupe de la Ligue par Lorient sur votre terrain... (Sec) Rien à foutre ! franchement, je n'en ai rien à foutre ! L'année dernière ça nous a souri, on a été en finale, mais là, je n'ai aucun regrets ! on a été battus par une belle équipe de Lorient, je lui souhaite d'aller le plus loin possible.

Vous ne seriez pas contre un bon parcours en Coupe de France en revanche... (Enthousiaste) Ah, là ce n'est pas la même chose. La Coupe de france, ça oui, j'aimerais bien la gagner ! Surtout que la saison dernière, Montpellier s'était écroulé après sa finale de Coupe de la Ligue perdue contre l'OM... Je crois que s'il restait deux ou trois journées de plus, on serait même descendus. Cette fin de saison ne m'a pas plus du tout et je l'ai ait savoir ! C'est pour cela que je leur ai dit que la seule façon de faire oublier cette fin de saison, c'était de terminer dans les 7 premiers. Jusqu'à la 10ème place ça m'irait aussi. Même si je donnerai beaucoup pour rester sur le podium jusqu'à la fin. Ça en boucherait un coin à certains... Vous parlez des médias ? oui, les présidents de club, je n'ai rien contre eux, mais on ne peut pas dire que les médias parlent beaucoup de Montpellier, malgré notre debon début de saison. Depuis le début de la saison, on parle plus de Bordeaux que de Montpellier. Au fait, votre "musée du sport" se porte bien ? oui, ça va plutôt bien... Quand Paris est venu à Montpellier, vous avez pu récupérer le maillot de Pastore ? Ceux de Pastore et Camara. Camara, je le connaissais, Pastore, j'ai récupéré son maillot grâce à Leonardo. Lui, c'est la classe.

Quel maillot manque encore à votre collection ? Celui de Lev Yachine. Avec Suarez, c'est le seul ballon d'or qu'il me manque. Celui là, je suis prêt à le payer cher.

Entre le maillot de Yachine et une Coupe de France, vous choisissez quoi ? (Sûr de lui) La Coupe de france quand même ! et si le président du club adverse vient me voir avec le maillot de Yachine en me demandant de lui laisser la victoire, il ne faut pas qu'il y compte !

La défaite en Coupe de la Ligue ? Rien à foutre ! La Coupe de France, ce n'est pas la même chose, j'aimerais bien la gagner...

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents