LUIS ADVINCULA : "PLUS QU
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

LUIS ADVINCULA : "PLUS QU'UN RÊVE DE SIGNER À SAINTÉ"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

LUIS ADVINCULA : "PLUS QU'UN RÊVE DE SIGNER À SAINTÉ" Luis, comment se passe votre saison actuellement ? Tout ne se passe pas comme on le voudrait. L'équipe est avant dernière du championnat. On ne peut pas dire que l'année a été bonne pour nous. Peut-on se satisfaire de ses bonnes prestations quand son club va mal ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 août 2011
Nombre de lectures 12
Langue Français

Exrait

LUIS ADVINCULA : "PLUS QU'UN RÊVE DE SIGNER À SAINTÉ"

Luis, comment se passe votre saison actuellement ? Tout ne se passe pas comme on le voudrait. L'équipe est avant dernière du championnat. On ne peut pas dire que l'année a été bonne pour nous.

Peut-on se satisfaire de ses bonnes prestations quand son club va mal ? C'est surtout difficile d'accepter ce genre de situation quand on joue pour un club comme le Sporting Cristal. Un club important en Amérique du Sud. On se doit de jouer les premiers rôles. On doit changer les choses.

La Copa America est-elle arrivée comme une bouffée d'oxygène pour vous ? Il y a eu pas mal de joueurs de Cristal sélectionnés pour cette compétition. Ça nous a remotivés. On a vécu une belle expérience mais maintenant, on doit se reconcentrer sur notre club et ne plus penser à la sélection pour remonter au classement.

Que souhaitez-vous faire de votre carrière à l'avenir ?

Pour le moment, je suis au Sporting Cristal de Lima. J'ai un contrat jusqu'en 2012. J'attends de voir une bonne proposition arrivé pour l'étudier et penser à partir. Quoiqu'il arrive, je pense d'abord à mon club avant de partir.

Avez-vous l'objectif de jouer un jour en Europe ? C'est un rêve. J'espère que cela m'arrivera un jour. Pour le moment, il n'y a rien de concret donc je ne me fais pas de faux espoirs.

Etes-vous au courant des rumeurs qui vous annonce en France ? Si j'en ai entendu parler. Mais tant que ça ne dépasse pas les rumeurs, on ne doit pas prendre ses rêves pour une réalité. C'est un souhait énorme que j'ai de venir jouer dans un championnat comme la Ligue 1. Mais pour le moment, je n'ai rien de concret.

A Saint-Etienne, votre nom est en bonne place dans la liste des possibles recrues... Je l'espère fortement. La France possède un championnat fort et compétitif. N'importe qui voudrait y jouer pour s'aguerrir et se renforcer. J'espère que j'aurais cette chance prochainement.

Avez-vous un accord avec vos dirigeants (1,5 M€) pour un éventuel départ dès cet été ? Si une bonne proposition de l'étranger arrive, je peux partir. Ils ne me retiendront pas. Si tout va bien, j'espère pouvoir arriver prochainement en Europe et pourquoi pas en France. Je veux vraiment progresser et avancer dans carrière et cela passera forcément par l'Europe.

Connaissez-vous Saint-Etienne ? Je sais que c'est un grand club. Ils ont bien démarré cette saison. Je ne connais pas par coeur le nom de tous les joueurs mais je sais qu'il y a de bons éléments dans cet effectif. En France, c'est un club historique. Si un jour, j'y signe, ce serait bien plus qu'un rêve.

Aimez-vous le vert ? C'est très beau. Surtout sur un maillot de foot. (Sourire) Pour le moment mon agent est en Europe, tant qu'il n'y a rien de concret, je lui ai dit de ne pas me parler d'un éventuel départ. J'attends d'avoir des nouvelles tout en pensant d'abord à mon club actuel du Sporting Cristal.

Est-ce vrai que vous êtes considérez comme le Usain Bolt péruvien ? C'est le surnom que l'on me donne au Pérou mais je ne pense pas courir aussi vite que lui. Je ne fais pas que courir. Je sais faire de bonnes choses avec un ballon surtout que maintenant, je dois continuer à progresser pour continuer à faire de bonnes choses avec la sélection nationale et pourquoi pas avoir un jour la chance de jouer une Coupe du monde. Le rêve de tout footballeur.

"SI UNE BONNE PROPOSITION DE L'ÉTRANGER ARRIVE, JE PEUX PARTIR"

Le nom Luis Advincula revient avec instance à l'ASSE.