Marvin MArtin "C
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Marvin MArtin "C'est le bon moment"

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
1 page
Français

Description

Marvin MArtin "C'est le bon moment" Marvin, on parle beaucoup de toi en ce moment sur le marché des transferts, quel est ton état d'esprit ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 mai 2011
Nombre de lectures 8
Langue Français

Exrait

Marvin MArtin "C'est le bon moment"

Marvin, on parle beaucoup de toi en ce moment sur le marché des transferts, quel est ton état d'esprit ? Ça fait trois ans que je joue en équipe première à Sochaux et il est peutêtre temps pour moi d'aller voir ailleurs. C'est le bon moment. Je fais une bonne saison, l'occasion ne se représentera peut-être pas. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Une blessure, une baisse de performance. Peut-être que la saison prochaine personne ne s'intéressera à moi.

C'est le moment de quitter Sochaux pour franchir un palier ? C'est vrai que ce n'est pas évident de commencer une saison en disant qu'on joue le maintien. Depuis 3 ans à Sochaux, c'est le cas, on commence la saison pour jouer le maintien. Ça devient un peu lassant... Je suis quelqu'un d'ambitieux, j'ai envie de jouer des gros matchs, de découvrir la coupe d'Europe.

Jouer dans un club plus médiatisé te permettra peut-être d'intégrer l'équipe de France... Il est clair que Sochaux fait partie des clubs les moins médiatisés. Il suffit de regarder les émissions de football pour s'apercevoir que l'on ne parle pas beaucoup de nous. Les résumés de nos matchs sont souvent assez courts...

tu es prêt à partir à l'étranger ou tu préfères rester en France encore un peu ? Partir à l'étranger ne me fait pas peur. Je n'ai pas eu de proposition concrètes, mais un gros club, ça ne se refuse pas. Maintenant, ma préférence serait de rester en France dans un club qui me permette de franchir un pallier.

Pour l'instant, Sochaux ferme la porte à un départ... Je n'ai pas envie d'aller au clash, ce n'est pas mon genre. Je dois beaucoup à Sochaux qui m'a permis d'en arriver là aujourd'hui. C'est mon club formateur.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents