Monaco : on efface tout et on recommence
6 pages
Français

Monaco : on efface tout et on recommence

Description

Monaco : on efface tout et on recommence Rennes, mais aussi l'AS Roma, l'Athletic Bilbao et Galatasaray convoitent le capitaine de l'ASM. "On verra dans les jours qui viennent ce qu'il convient de faire, expliquait Etienne Franzi sitôt la descente actée. C'est un moment qui n'est pas facile pour moi, comme pour tous les dirigeants de club. Si j'envisage la démission ? C'est trop tôt pour l'envisager, ajouté le président de l'ASM. Il y aura des réunions. Pour le futur du club, il y aura des économies à faire à tous les niveaux. Les budgets sont différents." En Ligue 2, le budget de Monaco ne devrait pas dépasser les 25 millions d'euros (contre 53 cette saison). D'où l'obligation de revoir complètement un effectif beaucoup trop lourd à supporter pour une équipe de Ligue 2, à l'image des 260 000 euros mensuels du Coréen Chu-Young Park. Pas sûr que beaucoup de joueurs de l'équipe battue par Lyon lors de l'ultime journée de Ligue 1, soient encore à Monaco au coup d'envoi de la première journée de Ligue 2 en août prochain. Sur les 13 joueurs utilisés par Laurent Banide lors de ce dimanche noir, 9 sont déjà annoncés sur le départ : Ruffier, N'Koulou, Adriano, Park et Moukandjo qui n'ont pas l'intention de suivre le club en Ligue 2, Hansson est en fin de contrat, alors que Welcome, Puygrenier et Lacombe retournent dans leurs clubs respectifs qui les avaient simplement prêtés en Principauté.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 08 juin 2011
Nombre de lectures 8
Langue Français
Monaco : on efface tout et on recommence

Rennes, mais aussi l'AS Roma, l'Athletic Bilbao et Galatasaray convoitent le capitaine de l'ASM.

"On verra dans les jours qui viennent ce qu'il convient de faire, expliquait Etienne Franzi sitôt la descente actée. C'est un moment qui n'est pas facile pour moi, comme pour tous les dirigeants de club. Si j'envisage la démission ? C'est trop tôt pour l'envisager, ajouté le président de l'ASM. Il y aura des réunions. Pour le futur du club, il y aura des économies à faire à tous les niveaux. Les budgets sont différents."

En Ligue 2, le budget de Monaco ne devrait pas dépasser les 25 millions d'euros (contre 53 cette saison). D'où l'obligation de revoir complètement un effectif beaucoup trop lourd à supporter pour une équipe de Ligue 2, à l'image des 260 000 euros mensuels du Coréen Chu-Young Park.

Pas sûr que beaucoup de joueurs de l'équipe battue par Lyon lors de l'ultime journée de Ligue 1, soient encore à Monaco au coup d'envoi de la première journée de Ligue 2 en août prochain. Sur les 13 joueurs utilisés par Laurent Banide lors de ce dimanche noir, 9 sont déjà annoncés sur le départ : Ruffier, N'Koulou, Adriano, Park et Moukandjo qui n'ont pas l'intention de suivre le club en Ligue 2, Hansson est en fin de contrat, alors que Welcome, Puygrenier et Lacombe retournent dans leurs clubs respectifs qui les avaient simplement prêtés en Principauté. Ajoutons à cela Mahamadou Diarra (prêté par le Real où il arrive en fin de contrat) Feinduno, Gosso, Lolo, Traoré et le jeune Bulot, eux aussi en fin de contrat, et vous aurez vite compris que la descente a ouvert une brèche géante vers la sortie. Et pas sûr que ce soit une mauvaise chose, tant l'ASM, engluée dans le ventre mou de la Ligue 1 depuis plusieurs saisons, a besoin de renouveau. Cela passera pas les jeunes du centre de formation qui se sont offerts la Coupe Gambardella fin avril. Les symboles de cette fuite des talents s'appellent Stéphane Ruffier et Chu-Young Park. Les deux joueurs ont déjà clairement annoncé leur intention de quitter le Rocher.

"Il n'a plus de raison de rester à Monaco. Nous recherchons un transfert", a déclaré l'agent du premier au journal coréen The Chosunilbo. Et au représentant de l'attaquant monégasque, sou contrat jusqu'en 2013 de préciser que son protégé veut "découvrir un nouveau challenge dans une grande équipe capable de rivaliser avec les meilleurs européens en Ligue des Champions ". Le problème, c'est que si Chelsea s'était manifesté l'été dernier, aujourd'hui c'est Bolton qui s'apprête à aligner les 6 millions d'euros demandés par Monaco. Restent les postes françaises : Rennes en tête (c'est déjà pas mal), mais aussi à un degré moindre le PSG qui s'est intéressé à lui pendant l'hiver et Lille qui l'a toujours apprécié.