Naissance d

Naissance d'une chatterie

Documents
5 pages

Description

Naissance d'une chatterie Persan chinchilla Vous avez tout d'abord adopté des chats de gouttière, pourquoi ce choix? Vincent Théry : Par amour ! Mon ami et moi voulions adopter nos premiers chats à la SPA car nous soutenons par des dons réguliers cette association. Nous nous sommes donc rendus au refuge de Plaisir (78) afin d'adopter un couple de frère et soeur : Saphir et Sassy, deux tigrés adorables qui nous apportent une affection chaque jour plus grande. Saphir s'est d'ailleurs attribué le rôle de grand frère lorsqu'un nouvel arrivant pointe son nez ! Pourquoi avoir décidé de devenir éleveur? Tout s'est joué entre la première visite où nous avons découvert nos futurs Maine Coon (Giorgino dit Hermès et Gaïa dit Artémis), et le jour où nous sommes allés les chercher fin mai dernier. Durant ce laps de temps, je me suis documenté sur l'élevage, mais juste à titre informatif... Lors de mes vacances en juillet, restant à la maison avec mes chats, je me suis beaucoup attardé sur le site internet du LOOF, les forums de discutions et les livres en relation avec l'élevage. Une question s'est alors posée comme une évidence : Pourquoi ne pas créer notre chatterie familiale? La passion des chats nous anime depuis toujours, nous aimerions également faire des portées afin de voir les petits de nos chats se perpétuer... Nous avons alors proposé 3 noms d'affixe et envoyé un chèque au LOOF. Notre affixe définitif est arrivé par courrier le 05 août 2011.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 janvier 2012
Nombre de lectures 25
Langue Français
Signaler un problème
Naissance d'une chatterie Persan chinchilla

Vous avez tout d'abord adopté des chats de gouttière, pourquoi ce choix? Vincent Théry : Par amour ! Mon ami et moi voulions adopter nos premiers chats à la SPA car nous soutenons par des dons réguliers cette association. Nous nous sommes donc rendus au refuge de Plaisir (78) afin d'adopter un couple de frère et soeur : Saphir et Sassy, deux tigrés adorables qui nous apportent une affection chaque jour plus grande. Saphir s'est d'ailleurs attribué le rôle de grand frère lorsqu'un nouvel arrivant pointe son nez ! Pourquoi avoir décidé de devenir éleveur? Tout s'est joué entre la première visite où nous avons découvert nos futurs Maine Coon (Giorgino dit Hermès et Gaïa dit Artémis), et le jour où nous sommes allés les chercher fin mai dernier. Durant ce laps de temps, je me suis documenté sur l'élevage, mais juste à titre informatif... Lors de mes vacances en juillet, restant à la maison avec mes chats, je me suis beaucoup attardé sur le site internet du LOOF, les forums de discutions et les livres en relation avec l'élevage. Une question s'est alors posée comme une évidence : Pourquoi ne pas créer notre chatterie familiale? La passion des chats nous anime depuis toujours, nous aimerions également faire des portées afin de voir les petits de nos chats se perpétuer... Nous avons alors proposé 3 noms d'affixe et envoyé un chèque au LOOF. Notre affixe définitif est arrivé par courrier le 05 août 2011. La chatterie du Lagon Aphrodite était née !

Pourquoi ne pas créer notre chatterie familiale? La passion des chats nous anime depuis toujours !

Pourquoi avoir choisi ces races (Maine coon, Persan chinchilla, Bengal, Birman), les plus appréciées car dans le top 5 des ventes? Nous n'avons pas choisi ces races parce qu'elles sont les plus appréciées, mais par goût tout simplement. Je rêvais au départ d'un Persan chinchilla car je les trouve majestueux, et mon ami penchait quant à lui pour un Maine Coon roux. Finalement, à chaque fois nous avons adopté un couple ! Nous avons ensuite choisi le Sacré de Birmanie et le Bengal pour leur beauté et leur caractère. Notre passion ne s'arrête pas là ! Nous souhaiterions plus tard faire l'acquisition d'une Bombay et d'un Norvégien... Mais pour le moment, nous allons faire preuve de patience et gérer avant tout notre espace de vie. Le but n'est pas d'avoir beaucoup de races différentes, ou trop de chats, le risque étant de ne pas pouvoir profiter d'eux, ne pas avoir assez de temps à leur consacrer. La passion se raisonne tout de même...