Pape DIOUF de retour dans le foot?
2 pages
Français

Pape DIOUF de retour dans le foot?

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Pape DIOUF de retour dans le foot? Le 18 décembre prochain, Pape Diouf fêtera ses soixante ans. Il a déjà connu plusieurs vies. employé des postes, journaliste, agent de joueurs, président de club, patron d'une école de journalisme, commentateur télé... en attendant les prochaines. Responsable du développement du foot en Mauritanie, actionnaire du Paris football Club, voire président de la fff ou de la Ligue de football professionnel... tout est possible pour le natif d'Abeché (tchad), élevé entre le Sénégal et la Mauritanie, avant de poser ses bagages à Marseille à l'âge de 18 ans. Après avoir été un temps journaliste (Robert Lafont l'a même engagé à l'hebdomadaire Le Sport à la fin des années 90). Il arrive à l'oM en 2004 pour y occuper dans un premier temps le poste de manager général, avant d'être rapidement nommé président du directoire puis président tout court (en 2005), Pape Diouf est reparti comme il est arrivé - sans bruit - en juin 2009. Deux ans plus tard, celui qui se qualifie "d'anomalie sympathique, mais une anomalie", en référence à sa réussite dans le milieu du foot malgré sa couleur de peau, reste un personnage respecté et influent (même s'il s'en défend) sur la scène nationale.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 juillet 2011
Nombre de lectures 42
Langue Français
Pape DIOUF de retour dans le foot?

Le 18 décembre prochain, Pape Diouf fêtera ses soixante ans. Il a déjà connu plusieurs vies. employé des postes, journaliste, agent de joueurs, président de club, patron d'une école de journalisme, commentateur télé... en attendant les prochaines. Responsable du développement du foot en Mauritanie, actionnaire du Paris football Club, voire président de la fff ou de la Ligue de football professionnel... tout est possible pour le natif d'Abeché (tchad), élevé entre le Sénégal et la Mauritanie, avant de poser ses bagages à Marseille à l'âge de 18 ans. Après avoir été un temps journaliste (Robert Lafont l'a même engagé à l'hebdomadaire Le Sport à la fin des années 90). Il arrive à l'oM en 2004 pour y occuper dans un premier temps le poste de manager général, avant d'être rapidement nommé président du directoire puis président tout court (en 2005), Pape Diouf est reparti comme il est arrivé - sans bruit - en juin 2009. Deux ans plus tard, celui qui se qualifie "d'anomalie sympathique, mais une anomalie", en référence à sa réussite dans le milieu du foot malgré sa couleur de peau, reste un personnage respecté et influent (même s'il s'en défend) sur la scène nationale. Désormais occupé par l'école de journalisme qu'il a ouvert à Marseille (en partenariat avec Jean-Pierre foucault), ses interventions pour l'officiel des paris en lignes (oPL) et ses commentaires pour orange Sport (notamment sur tout ce qui concerne le football africain), l'ancien président de l'oM est également très demandé dès qu'il est question de débattre de l'actualité footballistique (à la télévision ou ailleurs). Il faut dire que l'homme a des allures de sage. Supporters de l'oM jusqu'au bout des ongles (il a est abonné au Vélodrome), Pape Diouf continue d'être apprécié pour son objectivité et la pertinence de ses commentaires avisés. Les Qataris au PSG? "Si j'étais un supporter du PSG, je serais très heureux en me disant qu'il allait y avoir une grande équipe à Paris", l'affaire des quotas ? "c'est un faux débat. La vérité est simple. Le football français est à l'image de la société, il est raciste et il exclut". La nomination de Labrune à la tête de l'oM à la place de Dassier ? "Si sa présence peut aider le club à grandir et à rester au plus haut niveau c'est très bien. Il n'y a qu'une chose qu'il a et je peux le lui reconnaître, c'est un passionné de football et ça je l'ai su dès le début, et je l'ai dit. La dernière décision qu'il a prise, je pense qu'elle se justifiait". on lui prête aussi l'intention de revenir dans le milieu du football. Au paris fC, en tant qu'actionnaire au côté de Luc besson, ce qui aurait l'effet d'une mini bombe, ou plus sûrement en Mauritanie, comme vient de le rapporter le site internet Afrique en Ligne. Invité à un débat sur "les réalités et les perspectives du football en Mauritanie" par l'un des candidats à la présidence de la fédération locale, Ahmed ould Yahya, Pape Diouf a en effet promis à son hôte de "soutenir et accompagner un programme de promotion et de développement du football en Mauritanie" . L'ancien président de l'oM s'est effectivement engagé à "accompagner un travail en profondeur, en mettant à contribution le réseau de ses relations pour une contribution à la relance et au développement du football en Mauritanie. Mais la vraie question aujourd'hui, c'est de savoir si Pape Diouf peut devenir un des futurs patrons du football français, à la fédération ou à la Ligue Nationale de football professionnel. "C'est une question qu'on m'a déjà posée, a-t-il reconnu en décembre dernier sur l'antenne de RMC, dans le cadre de l'émission Luis Attaque. Je suis un passionné du foot. Je n'ai pas la prétention de dire que je peux être président de telle ou telle institution. Si les circonstances devaient me conduire demain à la place où je pourrai rendre des services, je le ferai très volontiers". Quelques jours plus tard, il démentait officiellement toute intention de sa part de briguer la place de président de la fff (aujourd'hui revenue à Noël Le Graët). " J'ai lu ça effectivement, mais je ne prétends absolument pas à ça. Souvent les gens qui m'ont cité comme recours ou candidat possible sont des personnes qui ont de la considération, de l'estime pour moi. Ça flatte un petit peu l'égo quelque part. Mais ça s'arrête là, car je ne suis pas soutenu par un groupe de pression ou un lobbying. or pour ce genre de poste, c'est indispensable". Pour être président peutêtre, mais pas pour s'investir dans l'une ou l'autre des institutions. Selon nos informations, le cinéaste Luc besson aurait souhaité l'associer à son hypothétique projet de reprise du Paris fC. Même si pour l'instant rien n'est arrêté. bernard tapie avait rêve aussi de revenir dans le foot avec lui : une vraie arlésienne. tout le monde rêve du Pape.

Son pronostic : OM champion

S'il reste un supporter de l'oM, Pape Diouf fait preuve de beaucoup d'objectivité lorsqu'il parle de football. Interrogé sur le club favori pour le titre de champion de france 2012 dans les colonnes de la Marseillaise, il a fait de l'oM le principal candidat à la succession du LoSC. " L'oM a raté de peu le titre, l'équipe s'étant renforcée, oui l'équipe peut faire mieux et je ferai encore de l'oM mon favori cette année, car Lyon me parait en reconstruction, Lille aura du mal à gérer sa saison exceptionnelle et Paris est en réfection, a déclaré pape Diouf. L'oM a de la stabilité, c'est assez rare pour qu'on le souligne. oui je pense que l'oM devrait faire mieux"

"Je suis une anomalie sympathique, mais une anomalie"

LES DATES DE PAPE DIOUF

18 décembre 1951 : naissance à Abéché (tchad) 1969 : Il arrive à Marseille. 1975 : Il devient journaliste pour La Marseillaise 1987 : il participe à l'aventure du quotidien Le Sport. 1989 : Pape Diouf crée la société Mondial Promotion avec l'activité d'agent de joueur. Il revend cette société 1,5 million d'euros en 2004. 2004 : Il entre à l'oM comme manager général. 2005 : Après avoir été président du directoire pendant plusieurs mois, il devient président de l'oM. 17 juin 2009 : Il est démis de sa fonction de président de l'oM par le conseil de surveillance de l'oM qui place Jean-Claude Dassier à sa tête. 2009 : Sortie du livre De but en blanc, écrit en collaboration avec Pascal boniface, chez hachette Littérature. Janvier 2010 : Il commente la CAN au micro d'Orange Sport. 2010 : Il est, aux côtés de Jean-Pierre foucault, depuis 2010 actionnaire de l'European communication school et de l'Institut européen de journalisme à Marseille. 2011 : Intervient en tant qu'expert pour l'Officiel des Paris en Ligne (OPL).