Prêts relais, attention à la fuite en avant

Prêts relais, attention à la fuite en avant

Documents
2 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Prêts relais, attention à la fuite en avant LLee rreeggrroouuppeemmeenntt ddee ccrrééddiittss Perpétuellement sollicitées par les différentes taxes, fiscalités et autre évolution des retraites, les classes moyennes de la population constituent le socle de la consommation en France avec en conséquence un recours fréquent au crédit. C'est donc pour rétablir les équilibres financiers de ces ménages présentant un endettement mal structuré que Vegalis, en collaboration avec les agences bancaires, intervient. Il s'agit là de racheter les différents crédits et dettes en y substituant un nouveau prêt aux modalités plus adaptées. TTaauuxx :: uunnee cceerrttaaiinnee bbaaiissssee Selon le courtier en crédit Cafpi, les taux fixes de prêt immobilier profitent d'une OAT 10 ans toujours en baisse pour s'orienter à nouveau en baisse au mois de mai. Toutefois, ce sont les durées les plus courtes et les plus longues qui profitent de ce mouvement baissier. Ainsi, les taux chutent de 0,05 point sur 10 ans et de 0,1 point sur 25 ans tandis que sur 15 et 20 ans, on peut observer une certaine stabilité. Il vous est alors possible d'emprunter à 3,20% sur 10 ans, 3,55% sur 15 ans, 3,80% sur 20 ans et 4% sur 25 ans. Moral en berne des acquéreurs Depuis l'an dernier, le marché immobilier a perdu pas moins de 500.000 acquéreurs et les signes d'optimisme des candidats à l'accession ne sont toujours pas au beau fixe.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 02 juillet 2012
Nombre de visites sur la page 37
Langue Français
Signaler un problème
Prêts relais, attention à la fuite en avant

Le regroupement de crédits

Perpétuellement sollicitées par les différentes taxes, fiscalités et autre évolution des retraites, les classes moyennes de la population constituent le socle de la consommation en France avec en conséquence un recours fréquent au crédit. C'est donc pour rétablir les équilibres financiers de ces ménages présentant un endettement mal structuré que Vegalis, en collaboration avec les agences bancaires, intervient. Il s'agit là de racheter les différents crédits et dettes en y substituant un nouveau prêt aux modalités plus adaptées.

Taux : une certaine baisse

Selon le courtier en crédit Cafpi, les taux fixes de prêt immobilier profitent d'une OAT 10 ans toujours en baisse pour s'orienter à nouveau en baisse au mois de mai. Toutefois, ce sont les durées les plus courtes et les plus longues qui profitent de ce mouvement baissier. Ainsi, les taux chutent de 0,05 point sur 10 ans et de 0,1 point sur 25 ans tandis que sur 15 et 20 ans, on peut observer une certaine stabilité. Il vous est alors possible d'emprunter à 3,20% sur 10 ans, 3,55% sur 15 ans, 3,80% sur 20 ans et 4% sur 25 ans.

Moral en berne des acquéreurs

Depuis l'an dernier, le marché immobilier a perdu pas moins de 500.000 acquéreurs et les signes d'optimisme des candidats à l'accession ne sont toujours pas au beau fixe. Selon un sondage de Logic-Immo en collaboration avec TNS Sofres, l'indice du moral immobilier était de -11,6% au mois d'avril. Ce chiffre est en légère hausse par rapport au début d'année mais est toutefois plus négatif qu'en avril 2011 (-0,9 point). Cela vient sans doute du durcissement des conditions d'octroi de crédit.

Un coup de coeur ? Une belle opportunité ? Quand le marché immobilier s'emballe, il faut accepter d'acheter un bien sans pour autant avoir revendu l'ancien. Dans ce cas-là, la seule issue possible est le prêt relais. Ce crédit est une somme que la banque consent à vous avancer pour vous permettre d'acheter un logement en attendant que celui que vous occupez soit vendu. Après estimation de votre résidence, le banquier vous prête jusqu'à 80% du montant estimé.

Diverses formules

Les propositions de prêt varient en fonction des établissements spécialisés. Ainsi, il existe 3 catégories différentes :

- le crédit relais «sec» : il est utilisé pour l'achat d'un logement dont le prix est entièrement financé par la revente du bien actuel. Il s'agit d'une avance à court terme de 6 à 12 mois. Autant que possible, il est préférable d'éviter cette solution ;

- le crédit relais jumelé avec un prêt amortissable classique : la formule est proposée si vous achetez une propriété plus chère que celle que vous vendez. Pour financer votre projet, vous devez souscrire 2 prêts. D'abord, un crédit relais sur la base de la valeur estimée du bien à vendre. Ensuite, un autre amortissable à long terme pour compléter l'opération. Ainsi, le 1er est soldé lorsque la vente est conclue, tandis que le 2nd continue sur 15, 20 ans ou plus en fonction de votre souhait. Vous disposez alors de 12 à 24 mois pour vendre votre bien et effectuer après un remboursement anticipé d'une partie du crédit sans avoir de pénalités ;

- le crédit relais avec une seule mensualité : cette option consiste à racheter le prêt immobilier souscrit pour l'ancien logement en même temps que le crédit pour le nouveau bien. Ainsi, vous n'avez plus qu'un seul prêt, un seul taux et une seule mensualité. C'est une façon de rappeler que, s'il est bien géré, ce type d'emprunt n'a pas que de mauvais côté.

Bon à savoir

Pour ce genre d'emprunt, il est nécessaire de préciser certains points. Ainsi, concernant les taux, vous devez savoir qu'ils ne changent pas par rapport à un crédit immobilier classique, à l'exception du crédit relais «sec» où les taux sont un peu plus élevés que les autres. Par ailleurs, vous vous demandez certainement ce qu'il se passe si votre ancienne habitation n'est pas vendue après la période accordée par la banque. C'est tout simple. Vous avez la possibilité de demander une prolongation du prêt. Cette période peut aller de 6 à 12 mois. Toutefois, les banques accordent rarement plus de délai et demandent à être remboursées.