Rennes : comment Dréossi fait perdre des millions à Pinault
1 page
Français

Rennes : comment Dréossi fait perdre des millions à Pinault

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

Rennes : comment Dréossi fait perdre des millions à Pinault lors que le Stade Rennais ne parvient toujours pas à se qualifier pour la Ligue des Champions malgré un budget conséquent, il n'est pas non plus très performant en matière de transferts.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2011
Nombre de lectures 5
Langue Français
Rennes : comment Dréossi fait perdre des millions à Pinault

lors que le Stade Rennais ne parvient toujours pas à se qualifier pour la Ligue des Champions malgré un budget conséquent, il n'est pas non plus très performant en matière de transferts. Après l'immense raté Moussa Sow, parti libre la saison dernière à Lille et estimé aujourd'hui à 15 millions d'euros, ce sont Sylvain Marveaux et Nicolas Douchez qui quittent le club gratuitement. Pour ne pas avoir réussi à prolonger les contrats des deux joueurs, le club breton laisse encore filer plusieurs millions d'euros. Véritable révélation de la saison 2009/2010, Sylvain Marveaux n'a pas trouvé d'accord pour prolonger la saison dernière et traverse donc la manche sans que Liverpool n'ait rien à payer. L'été dernier, Pierre Dréossi avait pourtant dans ses mains des propositions de l'OM et du PSG. Depuis, ce n'est pas l'attitude des dirigeants bretons qui l'on incité à faire autrement. "Il y a beaucoup de choses qui m'ont déçu, explique Sylvain. Quand je suis dans mon lit d'hôpital et que je lis, la veille de mon opération, que je ne vais pas rejouer, que je n'ai pas été bon et que d'autres joueurs ont pris ma place, cela ne fait pas plaisir". Même chose pour Nicolas Douchez qui estime que Rennes n'a pas fait le nécessaire pour le garder. "A partir de ce moment-là (ndlr : qu'aucun accord n'avait été trouvé pour une prolongation de son contrat), je ne voyais pas comment les choses pouvaient s'arranger, souligne-t-il. J'ai attaqué la saison en me disant que ce serait la dernière. Une fois que tu as ça en tête, peu importe ce qui se passe, c'est difficile d'inverser les choses". Pour le gardien de but rennais, A qui devrait annoncé un acord avec le PSG, les dirigeants ont "trop laissé traîner les choses" et attendu le dernier moment (ou presque) pour lui faire une nouvelle proposition plus conforme à ses attentes. "Ils ont des regrets parce qu'ils avaient envie que je reste et qu'ils pensaient avoir fait le nécessaire pour.... C'est comme ça, ça fait partie de la vie d'un club, d'une carrière". Si les dirigeants bretons viennent de renouveler leur confiance à fred Antonetti, qui a prolongé son bail en bretagne, ile est moins évident qu'ils en fassent de même avec Pierre Dréossi. Le directeur sportif des rouge et noir, sort forcément affaibli des deux dernières saisons rennaises. Pas à proprement parler mauvaises, elles ne sont pas abouties non plus. Et surtout, entachées de grossières erreurs de management qui coûtent très cher au club.