//img.uscri.be/pth/28c76e20974348b924b4855efdde6881dbb68112
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Résidence secondaire : placement essentiel ?

4 pages
Résidence secondaire : placement essentiel ? Malgré la connotation plaisir que le concept de résidence secondaire suggère, une telle acquisition reste un projet immobilier à part entière. Ce type d'achat se réfléchit selon certains critères et peut prendre parfois plusieurs années pour se concrétiser. Appartement ou maison ? Lieu de retraite ? De vacances ? Refuge familial ? «Les acquéreurs se sentent rassurés d'investir dans la pierre, et ont de nouveau envie de profiter de leurs loisirs et de se recréer les racines d'une vie de famille qui reste la pierre angulaire de notre société perturbée par les stress professionnels et économiques. Se ressourcer dans la nature et la famille, pour re-puiser de l'énergie et projeter, sont les moteurs des achats des résidences secondaires» observe Catherine Thomine-Desmazures, directrice de Barnes Côte Basque (voir encadré). En général la résidence secondaire se conçoit comme un investissement patrimonial pour la retraite et c'est en cela que les critère de choix ressemblent à ceux intervenant pour le choix d'une résidence principale. Il convient donc d'analyser le marché, de prendre le temps de définir un budget d'achat et une trésorerie annuelle. Alors à quoi va ressembler l'endroit où vous pourrez, comme la majorité des propriétaires de résidences secondaires, passer 15% de votre temps annuel ? Faire connaissance Pour répondre à la question «où ?
Voir plus Voir moins
Résidence secondaire : placement essentiel ?
Malgré la connotation plaisir que le concept de résidence secondaire suggère, une telle acquisition reste un projet immobilier à part entière. Ce type d'achat se réfléchit selon certains critères et peut prendre parfois plusieurs années pour se concrétiser. Appartement ou maison ? Lieu de retraite ? De vacances ? Refuge familial ? «Les acquéreurs se sentent rassurés d'investir dans la pierre, et ont de nouveau envie de profiter de leurs loisirs et de se recréer les racines d'une vie de famille qui reste la pierre angulaire de notre société perturbée par les stress professionnels et économiques. Se ressourcer dans la nature et la famille, pour re-puiser de l'énergie et projeter, sont les moteurs des achats des résidences secondaires» observe Catherine Thomine-Desmazures, directrice de Barnes Côte Basque (voir encadré). En général la résidence secondaire se conçoit comme un investissement patrimonial pour la retraite et c'est en cela que les critère de choix ressemblent à ceux intervenant pour le choix d'une résidence principale. Il convient donc d'analyser le marché, de prendre le temps de définir un budget d'achat et une trésorerie annuelle. Alors à quoi va ressembler l'endroit où vous pourrez, comme la majorité des propriétaires de résidences secondaires, passer 15% de votre temps annuel ?
Faire connaissance
Pour répondre à la question «où ?», prenez en compte les endroits que vous connaissez et que vous aimez, mais aussi la distance et les transports sur place. Audelà de 3 heures de route, oubliez les week-ends ! Afin d'affiner vos recherches, prenez le temps de passer une ou deux semaines sur place et de mener quelques investigations : prospectez les agences immobilières, les administrateurs de biens, les notaires. Les commerçants et les gardiens peuvent vous fournir de précieuses informations pour les premiers et de nécessaires éclairages sur la vie de quartier pour les seconds. Prenez ensuite le chemin de la mairie afin de consulter le PLU, plan local d'urbanisme ou la carte communale afin de connaître les zones constructibles. Vous saurez ainsi si vos séances de transat au bord de la piscine ne risquent pas de se terminer face à face avec le plus beau et le plus grand centre commercial de la région. Passez les environs à la loupe : zone industrielle, élevage industriel... Misez sur l'espace, plus le terrain est grand, plus votre bien va prendre de la valeur et vous permettre le temps venu de construire. Pareil pour l'habitation, la possibilité d'aménager des combles ou des dépendances sont des plus. Prenez également en compte l'environnement : quel chemin traverse le terrain, quelle rivière...