SAADI, LA NOUVELLE PÉPITE
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
3 pages
Français

Description

SAADI, LA NOUVELLE PÉPITE Saadi est une valeur montante de l'ASSE. Adéfaut d'être très actif sur le marché des transferts, pour le moment, l'AS Saint-Etienne s'évertue à puiser dans ses ressources internes afin de bonifier son effectif. En clair, le club met en pratique sa volonté affichée de baser sa progression en s'appuyant sur son centre de formation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 juillet 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français

Exrait

SAADI, LA NOUVELLE PÉPITE

Saadi est une valeur montante de l'ASSE.

Adéfaut d'être très actif sur le marché des transferts, pour le moment, l'AS Saint-Etienne s'évertue à puiser dans ses ressources internes afin de bonifier son effectif. En clair, le club met en pratique sa volonté affichée de baser sa progression en s'appuyant sur son centre de formation. Dernière preuve en date, le premier contrat professionnel d'Idriss Saadi. Le jeune avant-centre stéphanois, qui aura 20 ans en février prochain, a paraphé son premier brevet chez les grands fin juin. Heureux, le jeune homme a déclaré : "C'est une grande joie. Je suis fier d'avoir signé dans mon club formateur. C'est un honneur. (...). Ce premier contrat pro n'est pas une fin en soi. Il faut continuer. L'important, ce n'est pas de signer un premier contrat pro, mais bien de réussir une carrière pleine. Comme me l'a répété le coach en signant ce premier contrat, c'est désormais à moi de faire ma place dans le groupe. Je vais tout mettre en oeuvre pour y parvenir". A vrai dire, cette promotion n'est pas une surprise tant le joueur est présenté depuis près de deux ans comme l'un des grands espoirs local. Son statut de buteur lui a d'ailleurs permis de faire ses premiers pas en Ligue 1 contre le Racing Club de Lens, le 28 août 2010. Avant d'enchaîner avec huit autres entrées en cours de jeu. Sans avoir forcément démérité, le garçon n'a non seulement pas inscrit le moindre but mais il n'a surtout pas tout à fait convaincu les observateurs et encore moins Christophe Galtier. Résultat, son dernier match avec la Une remonte au moins de janvier. Cela étant, Saadi qui est capitaine et buteur déterminant en CFA a joué un rôle prépondérant dans la bonne fin de saison de son équipe et notamment dans l'excellent parcours en Gambardella. Son bilan personnel parle de luimême. Il a marqué 23 buts toutes compétitions confondues : 14 en championnat et 9 en Gambardella, signant au passage la performance de signer trois buts contre Monaco, en championnat, et Marseille, en quarts de finale de Coupe. Fort de ce constat, pourquoi n'a-t-il pas été aligné plus souvent par Galtier l'an dernier, surtout lorsque l'on sait que les Verts ont connu des soucis de réalisme offensif lors de la seconde partie de la saison ? Premier élément de réponse. L'arrivée lors du Mercato d'hiver de Aubameyang et d'Alonso. Deuxième élément de réponse. Outre ses prestations qui n'avaient pas déclanché l'hystérie collective, le jeune attaquant stéphanois n'aurait, selon certains proches du club, pas pratiqué l'humilité au quotidien. Le jour du point presse officiel de la signature de son contrat pro, Christophe Galtier, présent, a d'ailleurs lâché avec subtilité : "Idriss a les qualités et les aptitudes pour aller au haut niveau et surtout jouer à l'AS Saint- Etienne, à l'image de Manu Rivière. A lui de beaucoup travailler, de s'investir tous les jours, d'être très à l'écoute. Il faut également qu'il mêle beaucoup d'ambition et d'humilité."

Le message est visiblement passé auprès du joueur. Parti avec le groupe au Chambon, lors du premier stage d'avant saison, il a semblé plus concerné par la cause collective que son cas personnel. De plus, il doit bien être conscient qu'à 19 ans, il ne peut prétendre à un poste de titulaire. D'autant que le club a fait signer Florent Sinama-Pongolle et qu'il devrait faire revenir Pierre- Emerick Aubameyang. Bref, devant, ça se bouscule, même si Rivière fait sa valise. Le fait d'être polyvalent, il a la chance de pouvoir jouer en 9 mais aussi sur les ailes, pourrait toutefois lui permettre d'escompter du temps de jeu. A présent, à lui de faire ses preuves.

L'INFO EN PLUS Selon le coach des U19, Bouzahabia, "le parcours en Coupe Gambardella va débloquer Idriss au niveau professionnel, c'est une question de confiance."

IL PEUT JOUER EN 9 MAIS AUSSI SUR LES AILES