TRÉZÉGOAL BOUGE ENCORE
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

TRÉZÉGOAL BOUGE ENCORE Francis Gillot ne se montrerait pas pleinement satisfait de son secteur offensif. Le technicien girondin voudrait en effet enrôler un grand buteur cet hiver. Son coup de folie a un nom : David Trézéguet.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 septembre 2012
Nombre de lectures 9
Langue Français
TRÉZÉGOAL BOUGE ENCORE

Francis Gillot ne se montrerait pas pleinement satisfait de son secteur offensif. Le technicien girondin voudrait en effet enrôler un grand buteur cet hiver. Son coup de folie a un nom : David Trézéguet. Actuellement en plein championnat d'ouverture en Argentine, " Trézégoal" pourrait se laisser tenter par un retour en France.

Tout le monde se souvient de ses exploits. Que ce soit en finale de l'Euro 2000 face à la Squadra Azzura, en club avec la Juventus de Turin ou Monaco. Au crépuscule de sa riche carrière et même à 35 ans, le sérial buteur continue à faire parler la poudre. Avec son actuelle équipe de River Plate, le plus Argentin des Français, alias David Trézéguet, fait durer le plaisir en faisant toujours trembler les filets adverses.

ENTRE 3 ET 5 MILLIONS D'EUROS...

Une incroyable longévité pour un attaquant que certains observateurs disaient fini après son départ de la Juve et à la suite de ses brouilles avec l'ancien sélectionneur tricolore, Raymond Domenech. Mais voilà les grands joueurs ne meurent apparemment jamais. Et ça, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux Francis Gillot le sait parfaitement. Il l'aurait d'ailleurs bien compris en faisant part de ses priorités à Jean-Louis Triaud pour le prochain mercato d'hiver. Et à la surprise générale, un nom reviendrait en boucle du côté du Haillan, celui de David Trézéguet. L'ancien entraîneur sochalien trouverait son secteur offensif juste en quantité ainsi qu'en qualité. Il désirerait un buteur né afin d'épauler les David Bellion, Cheick Diabaté, Yoan Gouffran et autre Jussiê, jugés pas assez réalistes devant le but. Francis Gillot verrait donc d'un bon oeil la venue de l'ancien pensionnaire de la Juve. En ce moment, il tenterait de faire le forcing en interne pour essayer d'attirer Trézéguet sur la pelouse de Chaban-Delmas. Une opération que Bordeaux essaierait de boucler pour l'ouverture du marché des transferts en décembre. Le deal semble simple : l'ancien international français aux 34 buts en 71 sélections dispose d'un contrat avec River Plate jusqu'en juin 2015. Les dirigeants bordelais devraient débourser une indemnité comprise entre 3 et 5 millions d'euros pour s'attacher les services du Franco-Argentin. Bordeaux pourrait donc débloquer une enveloppe de cet ordre afin de concrétiser la transaction. Reste maintenant à sonder "Trézégoal". Après avoir activement participé à la remontée du géant River en première division argentine, l'ancien Monégasque rencontre plus de difficultés cette saison. Son équipe a remporté deux matches sur quatre et paraît mal embarquée pour se maintenir dans l'élite. Le tournoi d'ouverture (première partie de la saison) se clôturera le 9 décembre. L'envie d'aller voir ailleurs pourrait donc, à cette période-là, contaminer le natif de Rouen, et ce avant le début du marché d'hiver. À 35 ans, le renard des surfaces ne semble pas grillé pour le haut niveau. La preuve avec ses 13 buts inscrits l'an dernier en deuxième division. Bordeaux pourrait donc s'offrir une recrue de choix. Surtout si la situation à River continuait à se détériorer... Les dirigeants bordelais devront en revanche probablement passer à l'attaque assez vite. Trézéguet à Bordeaux, un voeu peut-être bientôt exaucé...