Washington soutient les réformes en Ukraine, selon le ministre des Finances Ukrainien

Washington soutient les réformes en Ukraine, selon le ministre des Finances Ukrainien

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Washington soutient les réformes en Ukraine, selon le ministre des Finances Ukrainien PR Newswire KIEV, Ukraine, June 27, 2012 KIEV, Ukraine, June 27, 2012 /PRNewswire/ -- Les États-Unis seraient prêts à appuyer les réformes financières et économiques en cours en U k r a i n e, selon les déclarations du

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 52
Langue Français
Signaler un problème
Washington soutient les réformes en Ukraine,
selon le ministre des Finances Ukrainien
PR Newswire
KIEV, Ukraine, June 27, 2012
KIEV, Ukraine
,
June 27, 2012
/PRNewswire/ --
Les États-Unis seraient prêts à appuyer les réformes
financières et économiques en cours en
Ukraine
, selon
les déclarations du ministre des Finances ukrainien
Iouri Kolobov pendant sa visite officielle aux États-
Unis.
Dans le cadre de sa visite, le ministre Kolobov a organisé une rencontre avec
Lael Brainard, la sous-secrétaire américaine du département du Trésor
chargée des Affaires internationales.
Washington
a l'intention d'appuyer les
réformes en
Ukraine
étant donné la tendance positive constatée à cet égard, a
commenté Kolobov quant aux déclarations faites par les représentants
américains.
L'officiel ukrainien a aussi participé à une séance de consultation avec le FMI
dans le cadre de laquelle les experts ont principalement discuté de la politique
fiscale de l'
Ukraine
, de la réforme du secteur gazier et du refinancement de la
dette.
En particulier, le 25 juin le ministre des Finances ukrainien a remboursé le
principal et a payé le rendement au taux du coupon pour les obligations à
l'étranger libellées en dollars américains de l'
Ukraine
de 2007. Le paiement
total s'est élevé à 515 965 millions USD. En 2007, l'
Ukraine
a émis ses
obligations à l'étranger d'une valeur totale de 500 millions USD arrivant à
échéance en 2012. Le taux d'intérêt avait été fixé à 6,385 pour cent par an.
Le ministre Kolobov organisera également une rencontre avec le vice-président
de la Banque mondiale. En début de l'année, le 6 mars 2012 Philippe Le
Houérou, vice-président pour l'
Europe
et la région de l'Asie centrale de la
Banque mondiale, avait déclaré : « Nous [le conseil d'administration de la
Banque mondiale] avons récemment approuvé la nouvelle Stratégie de
partenariat-pays (Country Partnership Strategy, CPS) avec l'
Ukraine
pour 2012-
2016, qui promeut les projets de l'
Ukraine
visant à faire des réformes. »
Fait intéressant, le 26 juin 2012 l'ancien Secrétaire d'État américain Henry
Kissinger s'est exprimé sur les relations entre les États-Unis et l'
Ukraine
ainsi
que sur les réformes mises en œuvre par l'
Ukraine
dans le cadre de
l'intégration européenne pendant sa rencontre avec le président ukrainien
Viktor Ianoukovitch (
Kiev, Ukraine
). « Un pays fort d'une histoire si riche mérite
un avenir digne », a précisé l'ancien Secrétaire d'État. Cependant, il n'a pas
appuyé la candidature de l'
Ukraine
pour l'adhésion à l'OTAN.
En revanche, Kissinger a manifesté son soutien envers les ambitions de
l'
Ukraine
de se joindre à l'Union européenne. « Je plaide vivement en faveur
d'une
Ukraine
indépendante et je pense que l'
Ukraine
devrait faire partie de
l'UE, tout en maintenant de bonnes relations avec la Russie », a souligné
Kissinger.
Henry Kissinger s'est rendu en
Ukraine
pour le championnat européen de
football
EURO 2012 et
à cette occasion il a fait l'éloge des préparatifs de
l'
Ukraine
en vue d'accueillir cet événement sportif majeur, mettant en avant
l'énorme potentiel du pays.