Mondialisation et développement
235 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Mondialisation et développement

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
235 pages
Français

Description

Mondialisation et développement

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 149
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Mondialisation et développement Mondialisation et développement Un regard de l'Amérique latine et des Caraïbes José Antonio Ocampo Juan Martin Éditeurs Commission économique pour l’Amérique latine Institut des hautes études et les Caraïbes de l’Amérique latine Santiago du Chili, avril 2005 Libros de la CEPAL 81 La version originale en anglais de ce livre a été publiée en 2003. Les personnes qui ont participé à cette publication, ainsi que les fonctions qu'elles occupent actuellement sont les suivantes: la réalisation de ce document a été coordonnée par M. José Antonio Ocampo, Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes des Nations Unies (CEPALC) et M. Juan Martin, conseiller spécial du Secrétaire exécutif, avec le concours de M. Reynaldo Bajraj, Secrétaire exécutif adjoint et Mme María Elisa Bernal, assistante spéciale du secrétariat de la Commission. Mme Alicia Bárcena, Directrice de la Division du développement durable et des établissements humains, M. Juan Carlos Ramírez, Directeur du Bureau de la CEPALC à Bogotá, Mme Vivianne Ventura-Dias, Directrice de la Division du commerce international et de l’intégration, ainsi que M. Eugenio Lahera, consultant, ont contribué à la rédaction des différents chapitres. Rudolf Buitelaar, Inés Bustillo, Mario Cimoli, Ricardo Ffrench-Davis, Manuel Marfán, María Ángela Parra, Wilson Peres, Andrés Solimano, Miguel Villa, ainsi que les consultants Armando Di Fillipo, Edmund FitzGerald, Stephany Griffith-Jones, Gabriel Palma et Jaime Ros ont également apporté leur concours à ce livre. La présente édition en français de l’ouvrage “Globalization and Development. A Latin American and Caribbean Perspective” bénéficie du soutien de la Coopération française. Sa publication et diffusion s’inscrivent dans le cadre des activités de l’Accord de coopération entre la CEPALC et le Ministère des Affaires étrangères de France. Couverture: María José Fausto Etchevers Publication des Nations Unies ISBN: 92-1-221045-7 LC/G.2260-P Original: Anglais Nº de vente: F.05.II.G.54 Copyright © Nations Unies, avril 2005. Tous droits réservés Imprimé aux Nations Unies, Santiago du Chili Les demandes de reproduction de cet ouvrage doivent être adressées au Secrétaire du Comité de publications, siège des Nations Unies, New York 10017, États-Unis. Les états membres et les organismes gouvernementaux peuvent reproduire cet ouvrage sans autorisation préalable mais sont priés de mentionner la source et d’en informer les Nations Unies. Mondialisation et développement 5 Table des matières Avant-propos ..................................................................................................... 9 Chapitre 1 Le caractère historique et multidimensionnel de la mondialisation......... 13 1. Le processus de mondialisation économique ................................... 14 2. Les volets non économiques................................................................ 20 3. Risques et opportunités ....................................................................... 26 Chapitre 2 Le commerce international et la nouvelle structure productive mondiale ....................................................................................... 31 1. Le commerce international .................................................................. 31 2. La nouvelle structure productive mondiale...................................... 57 Chapitre 3 La mobilité internationale du capital et de la main-d’œuvre..................... 77 1. Finances internationales et régimes macro-économiques............... 78 2. Migration inteale.................................................................... 106 Chapitre 4 Inégalités et asymétries de l’ordre mondial .............................................. 113 1. Inégalités de la répartition du revenu mondial .............................. 114 2. Asymétries de base de l’ordre mondial ........................................... 128 6 CEPALC Chapitre 5 Un programme pour l’ère mondiale ........................................................... 147 1. Principes fondamentaux pour construire un ordre mondial meilleur.................................................................................148 2. Les stratégies nationales face à la mondialisation.......................... 158 3. Le rôle crucial de l’espace régional .................................................. 173 4. Le programme mondial ..................................................................... 179 Bibliographie .................................................................................................205 Note de l’Institut des hautes études de l’Amérique latine (IHEAL)....... 221 Tableaux, graphiques et encadrés Tableaux Tableau 2.1 Exportations par régions d’origine.................................... 35 Tableau 2.2 Croissance du PIB: monde et principales régions, 1820-1998................................................................41 Tableau 2.3Structure des importations mondiales par origine et destination, 1985 et 2000.................................... 45 Tableau 2.4 Produits dynamiques et non dynamiques dans les importations mondiales, 1985-2000 ............................. 46 Tableau 2.5 Structure exportatrice par type de situation compétitive...........................................................................49 Tableau 2.6 Investissements directs étrangers ...................................... 70 au 2.7 Entrées d’investissement directs étrangers ...................... 72 Tableau 2.8 Concentration géographique de filiales étrangères d’industries manufacturières sélectionnées, par intensité technologique, 1999 ............................................. 74 Tableau 3.1Actifs financiers des investisseurs institutionnels: sélection de pays de l’OCDE .............................................. 86 Tableau 3.2 Courants financiers nets, 1973-1999 .................................. 96 au 3.3 fina1990-1999 99 Tableau 3.4 OCDE: les 10 principaux pays récepteurs d’immigrants ...................................................................... 108 Tableau 3.5 Organisation de coopération et de développement économiques: pays d’origine des immigrants des principaux pays récepteurs en 1999 ................................ 109 Tableau 4.1 Évolution des disparités entre régions............................ 115 Tableau 4.2 Indices d’inégalité du revenu par habitant dans le monde .................................................................... 118 Mondialisation et développement 7 Tableau 4.3 Écart type de la croissance du PIB par habitant ............ 120 au 4.4 Tendance mondiale de l’inégalité du revenu, 1975-1995.............................................................................123 Tableau 4.5Asymétries internationales: participation des pays en développement à l’économie mondiale............ 133 Graphiques Graphique 1.1 Ratification des conventions sur les droits de l’homme...........................................................................21 Graphique 2.1 Commerce et produit mondial, 1870-1998........................ 33 Graphique 2.2 Croissance des exportations et du PIB par pays (35 pays)....................................................................... 36 Graphique 2.3 Exportations d’Amérique latine, 1950-1998 ..................... 38 Graphique 2.4 Croissance du commerce et du PIB en Amérique latine, 1870-1998 ................................................ 51 Graphique 2.5 Relations entre croissance économique, commerce et retard technologique en Amérique latine, 1950-2000...... 53 Graphique 2.6 Désindustrialisation, commerce extérieur, emploi et revenu..................................................................56 Graphique 3.1 Fonds monétaire international: total de crédits et prêts en vigueur, 1950-2001 ............................... 83 Graphique 3.2 Instruments financiers dérivés négociés en bourse...............................................................................88 Graphique 3.3 Marges sur marchés émergents ......................................... 92 Graphique 3.4 Courants nets acheminés vers les pays en développement ............................................................... 94 Graphique 3.5 Crédits des institutions financières internationales....................................................................102 Graphique 3.6 Dette extérieure.................................................................. 104 que 4.1 Inégalité internationale, pondérée par la population, 1950-1998........................................................ 121 Graphique4.2 Inégalité mondiale des revenus individuels, 1820-1992.............................................................................123 Graphique 4.3 Inégalité et revenu par habitant....................................... 126 que 4.4 Instabilité de la croissance économique.......................... 135 Encadrés Encadré 1.1 Inclusion et identité: la question ethnique........................ 23 2.1 Détérioration a long terme des prix des matières premières...............................................................................47 8 CEPALC Encadré 3.1 Taux d’intérêt et les marges des obligations sur les marchés émergents.................................................. 97 Encadré 4.1 Distribution mondiale des activités de recherche et développement .............................................................. 132 Encadré 5.1 Les relations économiques entre Porto Rico et les États-Unis.................................................................. 194 Mondialisation et développement 9 Avant-propos La pensée latino-américaine est, selon certains, une éternelle tentative de concilier modernisation et identité. Dès sa création, la CEPALC a participé à cette démarche et a proposé, à la lumière de la spécificité des situations régionales, de transformer le processus de production dans un climat d'équité sociale et, plus récemment, de pérennité de l'environnement. Cette tâche s’inscrit désormais dans le contexte de la mondialisation, qui est également le fil conducteur de ce livre. Il s’agit donc d’une analyse critique des possibilités que la mondialisation offre au monde en développement, mais aussi des asymétries et des risques qui peuvent accompagner ce processus et freiner le développement faute de disposer d’un cadre institutionnel adéquat aux échelons national, régional et mondial. S’il est vrai que les considérations conceptuelles de base utilisées ici concernent une région particulière du monde en développement, à savoir l’Amérique latine et les Caraïbes, cette réflexion prétend aborder un champ analytique plus vaste qui pourrait intéresser d’autres régions. La mondialisation économique est un processus profondément enraciné dans l’histoire. La phase actuelle du processus présente, à certains égards, des caractéristiques communes avec les étapes antérieures, mais également des aspects nouveaux, à savoir un accès massif à l’information en temps réel, une planification à l’échelle mondiale de la production des sociétés transnationales, le développement du libre-échange, bien qu’encore restreint par diverses modalités protectionnistes dans le monde industrialisé, la simultanéité paradoxale d’une forte mobilité des capitaux et de sérieuses entraves à la migration 10 CEPALC de la main-d’œuvre, une vulnérabilité et une interdépendance croissantes des environnements, ainsi qu’une tendance sans précédent à l’homogénéisation des institutions. Cette homogénéisation des normes est toutefois biaisée car seuls les agents internationaux les plus puissants ont réussi à faire accorder la primauté à leurs intérêts. Ce processus se traduit donc par une action fragmentaire à l’échelon international. Ces deux caractéristiques de l’ordre actuel, à savoir son aspect biaisé et incomplet, ont de graves retombées en termes d’analyse et d’action publique. Par ailleurs, la perspective de la mondialisation exposée dans ce livre met surtout l’accent sur son aspect multidimensionnel et, partant, sur le fait que ce processus n’est pas seulement régi par des facteurs économiques. L’un de ces aspects, baptisé “mondialisation des valeurs” par la CEPALC, est l’extension graduelle de principes éthiques communs, tels que les déclarations des droits de la personne et les principes consacrés dans les sommets de l’Organisation des Nations Unies. Par ailleurs, ces processus constituent l’héritage d’une longue histoire de combats menés par la société civile internationale en faveur des droits de l’homme, de l’équité sociale, de l’égalité entre les sexes, de la protection de l’environnement et, plus récemment, de la mondialisation de la solidarité et du droit à la différence. La vitalité de ces processus contraste, paradoxalement, avec l’absence d’une internationalisation réelle de la politique. Cette dissonance entre les problèmes mondiaux et les processus politiques nationaux s’est traduite par une gouvernabilité lacunaire à l’échelon planétaire qui aggrave les tensions engendrées par la mondialisation en termes de possibilités et de risques. Le fait que l’espace politique continue essentiellement de relever du domaine national entraîne, par ailleurs, de sérieuses conséquences pour l’agencement international. Cela implique notamment que la défense de la démocratie en tant que valeur universelle n’a de sens que dans la mesure où les processus nationaux de représentation et de participation déterminent les stratégies de développement économique et social et servent à arbitrer entre les différents secteurs diversement touchés par le processus de mondialisation. Plusieurs volets de la mondialisation sont riches en opportunités pour les pays en développement: ce processus leur permet notamment d’avoir accès à de plus grands marchés, de pouvoir disposer de capitaux et de technologies provenant du monde entier, mais aussi de défendre les droits de la personne et d'autres valeurs universelles. En contrepartie, le plus grand risque est peut-être de rester en marge du processus. En effet, la mondialisation est en même temps porteuse de risques associés à de nouvelles sources de déséquilibre (d’ordre commercial et surtout